Jean-Christophe, végétalien maratonien

Le 19 avril dernier, nous vous avons présenté Jean-Christophe Leclercq, coureur de fond et végétalien qui devait participer au marathon de la route du Louvre en mai, comme indiqué dans l’article. Hélas, il a dû y renoncer suite à une blessure.

Dimanche dernier a eu lieu le marathon de Reims : 259 mètres de dénivelés, 17 km de montées et descentes. A cette occasion, Jean-Christophe a enfin pu réaliser son premier marathon ! Bravo à lui.

Voici son récit de cette aventure sportive.

Marathon JCL


Que dire, il y a tellement de choses. D’abord, la déception suite à ma blessure au talon d’Achille qui m’a empêché de participer au marathon de la route du Louvre, mais c’est prévu pour l’an prochain.

Je me suis inscrit sans trop réfléchir en juillet dès la reprise de l’entrainement, j’avais encore des douleurs, le parcours de cette nouvelle formule n’était pas dévoilé.

En septembre il est annoncé qu’il y aura 17 km de vignes sur ce nouveau parcours, au final nous ne serons que 900 à prendre le départ et 869 à le terminer.

J’ai porté le maillot de l’AVF, il est écrit “équipe végétarienne” au devant, même si j’étais seul!

De nombreux encouragements sur le parcours, dans les villages, beaucoup d’enfants, et quelle belle ville à parcourir…

Plusieurs personnes sont venues me parler sur le parcours pour me poser des questions sur le végétarisme et j’ai même fait quelques kilomètres à la fin avec une jeune fille portant le tee-shirt “fourrure-torture”, c’était le moment où j’avais le plus de difficultés, la fin est une ligne droite interminable de 10km, ça m’a reboosté !

A chaque fois que j’avais un coup de moins bien je me disais : “l’abandon n’est pas une option, pas aujourd’hui et pas avec ce maillot”, je regardais au loin et ça passait (même si au loin ça montait de nouveau, d’ailleurs).

Même si j’ai fait des erreurs de débutant, et eu du mal à finir, 2 ans après mon premier 10 km je finis en 4h35, loin du premier en 2h43. Fatigué mais heureux !

Marathon JCL.jpg

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !