Jean-Michel Cohen fait l’apologie du gras et du sucré chez les enfants

Je suis tombée par hasard sur nutrition.aujourdhui.com, un site dédié à la perte de poids, où l’on essaie de vous vendre un coach minceur en ligne, et de vous fourguer au passage tout un bric-à-brac de conceptions nutritionnelles douteuses, voire carrément arriérées.

Plus précisément, j’ai atterri sur un article complètement invraisemblable consacré aux sablés au chocolat Carrefour. Beau prétexte pour y faire la promotion du livre Savoir manger du  nutritionniste Jean-Michel Cohen. Il analyse les biscuits pour enfants, et nous prodigue des conseils peu avisés, dans cet extrait :

40 g de biscuits nous paraît encore une fois tout à fait raisonnable, au petit déjeuner ou au goûter qu’ils soient offerts. [Ndlr : nous ne relèverons pas l’étrange formulation de cette phrase.] Les soucis n’étant pas les mêmes à cet âge, on privilégiera surtout les ingrédients nobles, c’est-à-dire le lait, les œufs, le beurre, le glucose, ou le sirop de glucose ou le miel.

Nobles ? J’ai dû mal lire. Indépendamment du fait que cette phrase semble une provocation toute spécialement destinées aux végans (c’en est drôle), elle est d’une malhonnêteté intellectuelle flagrante.

Jean-Michel Cohen
Jean-Michel Cohen

Quel genre de nutritionniste peut proférer ce genre d’énormité ? Faire l’apologie du lait (facteur inflammatoire notoire1), des corps gras et des éléments à l’index glycémique élevé (dont la consommation à long terme favorise le grignotage, est associée à une augmentation du risque de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires2), au point de les classer dans les “ingrédients nobles” ?

Autre question : pourquoi diable la farine complète, le sucre non raffiné ou le sirop d’agave n’ont-ils pas leur place dans cette élégie ? Sans parler de la noix de coco, du vrai chocolat noir3… ou plus généralement des produits biologiques.

Rappelons, pour situer le personnage, que Jean Michel Cohen a tenu bien des fois et avec le plus grand sérieux des propos traduisant sa conception du végétarisme. Voici quelques unes des grandes pensées du Docteur Cohen : le calcium ne se trouve que dans les produits laitiers, les enfants végétariens sont tous en mauvaise santé, ne pas manger de viande entraîne forcément une carence en fer. Il a aussi dépeint les végétariens comme “tristes”, des “pervers de l’alimentation”, et les a comparés à des extrémistes religieux.
Bien qu‘ayant légèrement évolué sur ce point, il se montre aujourd’hui très agressif envers le véganisme.

Quant à cette promotion effrénée du lait et du beurre, elle s’explique certainement par le fait que le co-auteur de Savoir manger, Patrick Serog (autre végéphobe avéré) travaille pour Nestlé…

Un dessin d’Insolente Veggie illustre toute la finesse de pensée de Jean-Michel Cohen, ici représenté en compagnie de Périco Légasse, critique gastronomique (merci Shaka de m’avoir aidée à l’identifier) :

france3-merde

Précisions :

  1. Voir par exemple : http://www.sportsante.info/article/le-lait-mauvais-pour-les-articulations
    http://www.naturosante.com/rubriques/conseils/conseil.php?28
    http://www.lanutrition.fr/les-news/les-graisses-du-lait-favoriseraient-l-apparition-des-maladies-inflammatoires-de-l-intestin.html
    http://www.santemagazine.fr/le-lait-est-il-vraiment-bon-pour-les-articulations-28805.html []
  2. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/DocumentsReference/Document.aspx?doc=index_charge_glycemiques_nu []
  3. https://www.vegactu.com/sante-2/10-superaliments-vegetaliens-1014/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer