Jean-Michel Cohen s’obstine et nous montre sa bêtise en comparant végétalisme et religion

Suite à l’intervention catastrophique et haineuse de Jean-Michel Cohen sur Canal+, l’AVF et Feminin Bio ont organisé un débat (et non un droit de réponse…) sur EcoPlus.tv.

Malheureusement, de la part de Jean-Michel Cohen on ne pouvait pas s’attendre à grand chose… Jean-Michel Cohen pense être un penseur qui développe une théorie selon laquelle les gens se regroupent selon les régimes alimentaires (être vegan pour info n’est pas seulement un régime alimentaire mais passons) car il y a moins d’emprise de la religion. Il continue en déclarant que nous sommes névrosés face à la mort (enfin on est surtout opposés à la mort inutile des animaux mais ça il ne semble pas le comprendre).

Voici ce qu’a commencé à répondre Jean-Michel Cohen :

“Quand j’ai fait une intervention sur Canal, il y a très peu de temps, je l’ai faite sur le ton de l’humour, en essayant de vulgariser des termes médicaux. A la suite de cette intervention, j’ai eu des réactions extrêmement agressives sur le web, que moi-même j’ai pas voulu utiliser […]en faisant une réponse agressive et ça m’a posé des interrogations et je me suis rendu compte de deux choses : la première chose c’est que la parole peut être déformée quand on a une idée précise dans la tête et on n’écoute peut-être pas forcément l’autre, deuxièmement pour préciser ma pensée parce que je crois qu’on avait pas très bien compris ce que je voulais dire, bien que je maintienne un certain nombre de positions et troisièmement parce que je pense qu’on est dans un pays où la culture elle est dans l’agressivité, ça veut dire qu’on a le droit d’avoir des opinions contradictoires, mais chez nous on n’aime pas celui qui n’est pas d’accord avec nous alors que dans d’autres pays je peux débattre avec des végétariens, des vegans, des sans gluten, des amoureux de je ne sais quoi, des fleurs […] moi j’ai pas peur, ce que je pense je le pense, ce que je dis si je blesse il faut qu’on m’explique pourquoi ça blesse, et si ça blesse pas c’est peut-être qu’on a mal entendu ma parole ou alors je dois l’expliquer différemment.”

Cohen assimile le végétalisme à une religion

Jean-Michel Cohen pense que nous sommes dans “une nouvelle religion alimentaire“, sujet de son futur livre. Il a développé le concept de religion alimentaire car pour lui les exclusions de certains types de nourriture se multiplient, il met dans le même sac ceux qui le font pour des raisons d’allergie (gluten, laitages), pour des raisons éthiques, des raisons de santé… des raisons valides ou pas : pour lui tout est communautarisme, tout est négatif, peu importe si ça a été validé scientifiquement comme viable ou pas.

« Il y a des communautés alimentaires (du sans gluten, du sans laitage, du végétarisme). La particularité ? Les gens ont tendance à se regrouper par identité, ça veut dire qu’il y a un rassemblement autour d’une valeur qui n’est ni spirituelle ni intellectuelle mais qui devient alimentaire. Pourquoi ? On est dans une société de surabondance, où avec une pratique religieuse moins forte, les interdits ont progressivement disparus, et on est en train de rétablir des interdits, un peu sur le modèle des religions, mais on les a transférer sur des modèles alimentaire. Ces interdits ils nous servent essentiellement à lutter contre des névroses de mort. »

Jean-Michel Cohen a développé jusqu’à la nausée l’idée selon laquelle toute personne retirant un aliment de son alimentation est forcément névrosée (le mot est revenu plusieurs fois).

On voudrait tout de même remercier le Docteur Bernard-Pellet, face à Cohen dans ce débat, pour son grand professionnalisme.

Le Docteur Bernard-Pellet, qui lui ne mélange pas tout et ne dit pas des contre-vérités.
Le Docteur Bernard-Pellet, qui lui ne mélange pas tout et ne dit pas des contre-vérités.

Arguments douteux et contre-vérités scientifiques

Le nutritionniste le plus connu de France continue quant à lui son délire et affirme que le végétalisme n’est pas viable : « Chez les végétaliens il y a une double carence, la carence elle est dans la qualité des protéines, et le végétalien a une carence en zinc, B12 et acide folique. » Étonnant donc que 72 000 médecins aux Etats-Unis appartenant à l’ADA (Association de Diététique Américaine) ait approuvé le régime végétalien à tout âge pour tout type de personne1 … Même Jean-Michel Cohen lui-même avait approuvé le régime végétarien et végétalien, à croire que la viande lui a fait perdre la tête…

Dernière perle, selon Jean-Michel Cohen, les chinois sont petits car ils ne consomment pas assez de produits laitiers. Bien sûr aucune source, aucune étude, mais c’est approuvé par Jean-Michel Cohen, voyons… Parole d’évangile…

La vidéo du détestable Jean-Michel Cohen est visible ici :

Précisions :

  1. http://download.journals.elsevierhealth.com/pdfs/journals/0002-8223/PIIS0002822303002943.pdf []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !