Jean Paul Gaultier annonce qu’il arrête d’utiliser la fourrure animale

PETA fait sauter les bouchons de champagne suivant l’annonce de Jean Paul Gaultier, en direct à l’écran hier soir, qu’il n’utilisera plus de fourrure, expliquant que la façon dont les animaux sont tués pour leurs peaux est « absolument déplorable ».

Cette excellente nouvelle fait suite à des années de pression de la part de PETA et de ses affiliées, dont l’interruption d’un des défilés du créateur en 2002 par une militante protestant son utilisation de fourrure, et l’irruption de militants dans sa boutique parisienne en 2006, menée par la fondatrice de PETA, Ingrid Newkirk.

PETA Takes Over Jean-Paul Gaultier Boutique in Paris

Edit du 17//11/2018 : A noter que d’autres organismes s’étaient eux aussi érigé contre l’utilisation de fourrure par Jean-Paul Gaultier, tels le Comité Européen Pour la Protection des Animaux (CEPPAF, logo ci-dessous) qui avait lancé en 2017 une pétition en ligne et avait organisé la même année une manifestation devant la maison du couturier à Saint-Jean-de-Luz.

Le célèbre créateur grossit maintenant les rangs des grandes maisons de mode qui ont bannit la fourrure de leurs collections, dont Armani, Versace, Ralph Lauren, Gucci et Burberry, parmi bien d’autres. Cette décision s’inscrit dans une époque où la plupart des gens s’opposent à la cruauté qu’implique l’obtention de fourrure : l’enfermement et le gazage, l’électrocution ou le matraquage à mort d’animaux dans les élevages, et le trappage dans la nature d’animaux sauvages, pris au piège dans des mâchoires d’acier qui les entaillent jusqu’à l’os. Beaucoup d’entre eux meurent lentement d’hémorragie, et c’est cette méthode atroce qui est employée pour trapper les coyotes qui continuent d’être massacrés pour garnir les cols des parkas de la marque Canada Goose.

La fourrure animale est sur la fin et les créateurs qui ne s’en rendent pas compte n’ont plus qu’à ranger leurs machines à coudre pour de bon.

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !