Josh Garrett, marcheur végétalien, bat le record du Pacific Crest Trail

Jeudi dernier (8 août) au soir, un marcheur californien végétalien vient d’accomplir un exploit, battre le record du Pacific Crest Trail et être le premier homme à finir sous les 60 jours.

Le Pacific Crest Trail débute dans un désert, à la frontière du Mexique et s’étend sur 2,655 miles (soit 4272 km) en passant par des forêts et des parcs nationaux, à travers d’innombrables montagnes jusqu’au Canada.

Josh Garrett, dont nous vous avions déjà parlé, est un entraîneur d’athlétisme du Santa Monica College de 30 ans, et avec en moyenne près de 45 miles (72,4 km) par jour, Josh a terminé sa randonnée en 59 jours, 8 heures et 14 minutes.

Josh Garrett, visiblement épuisé, a déclaré par téléphone depuis Manning Park Lodge en Colombie-Britannique :

Un de mes plus grands problèmes est que je  m’endormais en marchant. Je suis presque tombé dans un virage, parce que je me suis retrouvé dans un état de rêve alors que j’étais en train de marcher.

Beaucoup plus tôt dans son voyage, le 3ème jour seulement, Josh Garrett avait été brièvement hospitalisé pour un coup de chaleur, mais il avait repris la randonnée le lendemain.

Josh s’est nourri de barres énergétiques, et de beaucoup de beurre de cacahuètes et de réglisse.

Nous n’avons pas besoin de manger de la viande ou des produits d’origine animale afin d’être en bonne santé ou pour être forte, a déclaré Garrett. Je voulais juste y aller et le prouver. Et j’espère que je l’ai fait.

Josh a aussi utilisé sa randonnée de sensibilisation afin de recueillir de l’argent pour l’association Mercy For Animals, qui travaille à prévenir la cruauté envers les animaux de la ferme.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !