La Californie interdit les cages pour les poules pondeuses !

Comme d’habitude, le progrès passe d’abord par la Californie. Cet état vient d’interdire aux élevages de poules pondeuses de les élever en batterie. C’est une avancée significative pour les volatiles, qui bien que sexées à la naissance et envoyées à l’abattoir lorsque improductives, pourront du moins passer leur temps de vie à regarder le ciel et peut-être même gratter la terre !

C’est aussi une victoire symbolique très forte pour les droits des animaux.

L’association L214, qui milite pour le bien-être animal et a fait de la fin des élevages de poules en batterie son objectif à court terme pour la France, s’est félicités de cette nouvelle… et en a profité pour rappeler à l’ordre le géant de l’agroalimentaire Avril, via son compte Louise la Poule.

https://twitter.com/LouisePoule/status/1060813485280555008

Pour rappel, l’enseigne Avril (énorme, bien que méconnue du grand public) s’est engagée via l’une de ses marques, Matines, à passer aux œufs de poules en plein air. Hélas, il s’agit d’une opération de communication : les autres marques de la filiale continueront à utiliser des œufs de poule qui n’auront jamais vu la lumière du jour.

Jeunes poulets ou poulettes d’élevage en batterie. Source : Jo-Ann Mc Arthur, photographe vegan.

>> Rappelez au groupe Avril, sur le FB de Matines, qu’en 2018 les consommateurs veulent de l’éthique !

>> Vous pouvez aussi, comme nous, vous inscrire aux Actions Express L214 pour d’autres actions du même genre, vers un monde meilleur.

>> Abonnez-vous au compte Twitter de Louise la Poule ! (L214)

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !