La Chine renonce à faire disparaitre les éléphants

Une bonne façon de faire beaucoup d’argent est de spéculer sur la rareté d’un produit. Pour l’ivoire la solution la plus évidente pour les mafias hongkongaises et chinoises est d’exterminer rapidement tous les éléphants d’Afrique. En attendant d’avoir éteint l’espèce, elles stockent un maximum de défenses dont les prix exploseront après le massacre des derniers individus. Ce projet qui doit aboutir dans les dix ans à venir est financé par les personnes qui se donnent de l’importance en décorant leurs intérieurs avec des dents sculptées mais aussi par celles qui pensent soigner leurs troubles sexuels en les mangeant. Il existe un marché légal de l’ivoire en Chine qui, soumit à des quotas, est largement alimenté par le trafic illégal. Supprimer le commerce légal ralentira très fortement l’illégal.

Le gouvernement chinois va interdire toute commercialisation d’ivoire d’ici fin 2017 (annonce du 30 décembre 2016), les États-Unis l’ont fait le 2 juin 2016. Pour savoir comment des activistes, militaires et journalistes tous infiltrés et risquant leur vie sont à l’origine de ces interdictions, je vous conseille le formidable film documentaire de Kief Davidson et Richard Ladkani : The Ivory Game.

Lien vers le site : https://theivorygame.com/

La bande annonce :

Mon coup de coeur pour le photographe impliqué dans cette aventure : http://www.nickbrandt.com/

A propos de Ludovic Sueur

Avatar
Je suis photographe animalier. Certaines de mes photos ont été publiées dans diverses revues comme Terre Sauvage, Images Nature ou Alternatives Végétariennes. D’autres composent l’exposition Consciences et personnalités animales.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !