La Flandre interdit l’abattage sans étourdissement

Crédits photo : Jo-Anne Mc Arthur

En Belgique, les partis flamands de la majorité viennent enfin de parvenir à un accord quant à l’abattage sans étourdissement, qui sera bientôt interdit. Le Ministre flamand du Bien-être animal a annoncé cette belle avancée lors d’une commission parlementaire.

En Flandre, la souffrance de l’abattage en pleine conscience sera bientôt épargnée aux animaux d’élevage… Du moins ceux à quatre pattes.

Pour les ovins et les caprins

L’étourdissement préalable avant la saignée sera obligatoire à partir de 2019.

Crédits photo : L214

Pour les bovins

L’étourdissement immédiatement après la saignée sera obligatoire en attendant que la technique d’étourdissement réversible soit au point. Pour perfectionner cette technique, une étude est en cours — dont l’idée fait tout de même froid dans le dos, bien qu’elle permette d’aboutir à un moindre mal — à l’Université de Bristol (Royaume-Uni) en collaboration avec l’Université de Gand (Belgique). Souhaitons que cela aboutisse rapidement…

Point de vue des associations animalistes

Pour l’association belge de défense des animaux GAIA qui a beaucoup oeuvré pour la mise en place de cette loi 1 :

Il s’agit d’un accord pionnier. A terme, des centaines de milliers d’animaux échapperont ainsi à une souffrance inutile, scientifiquement démontrée, et techniquement évitable.

Pour l’association française L2142 :

Nous sommes face à une avancée historique dont les prochains gouvernement et parlement français doivent s’inspirer.

Et ensuite ?

Pour pouvoir devenir une loi en bonne et due forme, cet accord obtenu par la majorité gouvernementale flamande doit encore être adopté par une majorité simple au Parlement avant de devenir une loi. Cela ne devrait pas poser de problèmes car les partis de l’opposition ont accueilli l’accord positivement, et attendent le projet de Décret qui formalisera cette décision.

Quant à la méthode transistoire mais encore insatisfaisante qui va concerner les bovins, l’association GAIA estime que l’interdiction pure et simple de l’abattage des bovins sans étourdissement préalable devra entrer en application en 2020 au plus tard.

Et en France ?

L’insensibilisation avant abattage est considérée comme primordiale ou nécessaire par 85% des Français (sondage réalisé en 2013 par IPSOS).

Sollicités par le collectif Animal Politique dont fait partie L214, plusieurs candidats à l’élection présidentielle se sont prononcés sur la question de l’étourdissement obligatoire2.

Jean-Luc Mélenchon (FI), Marine Le Pen (FN), Nicolas Dupont-Aignan (DLF) et Jacques Cheminade (S&P) se sont clairement engagés à rendre obligatoire l’étourdissement avant l’abattage… pas forcément pour les mêmes raisons hélas. Souci du bien-être animal pour les uns, xénophobie pour les autres, motivent cette prise de position.

François Fillon (LR) et Benoît Hamon (PS) se sont exprimés plus timidement en faveur de cette mesure : peut-on leur faire confiance pour oeuvrer dans ce sens s’ils sont élus ? On peut en douter.

Emmanuel Macron (EM), Nathalie Arthaud (LO), Philippe Poutou (NPA), François Asselineau (UPR) et Jean Lassalle (SE) ne se sont pas prononcés.

Image du site Politique et Animaux

Précisions :

  1. GAIA – Accord historique en Flandre pour l’interdiction de l’abattage sans étourdissement []
  2. L214 – Décision historique : la Flandre va interdire l’abattage sans étourdissement [] []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Nath

    Je me suis toujours demandé à quoi servent les lois si on n’a qu’à invoquer des raisons religieuses pour y déroger. Enfin visiblement, c’est surtout quand il s’agit de déroger à des règles “protectrices” des animaux. La preuve, moi je suis pastafari et j’exige que le maraîcher jongle avec mes courgettes orienté vers le pôle nord avant que je les achète, mais le gouvernement refuse de les y obliger.

  • Pingback: La Flandre interdit l’abattage sans étourdissement()

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer