La gamme desserts de St Hubert devient vegan (mousses au chocolat, crèmes…)

Lorsque la marque St Hubert a sorti il y a peu toute une gamme de desserts au soja, la communauté vegan s’est réjouie : l’offre végétale s’élargissait en grande surface, et la présence d’une mousse au chocolat parmi la gamme était une heureuse surprise.

Hélas, renseignement pris, il s’était avéré que la vitamine D présente dans les ingrédients était d’origine animale puisqu’elle était extraite de de la lanoline (graisse obtenue par raffinage de la matière huileuse qui suinte de la laine des moutons).

Une lectrice de Vegactu s’est chargée d’écrire à la marque — à de très nombreuses reprises — pour leur exprimer son étonnement : pourquoi se priver ainsi d’une partie importante des consommateurs-types de ce genre de produits ? D’autant que la vitamine D peut être obtenue à partir de sources végétales.

A-t-elle été la seule à se manifester de la sorte auprès de St Hubert ? En tout cas, ses efforts ont porté ses fruits : elle a eu la bonne surprise de recevoir un courrier de la marque, qui lui indiquait très aimablement avoir fait les changements nécessaires dans la composition des desserts afin que ceux-ci deviennent vegans !

Toute une gamme de desserts enfin à notre portée

Vous pourrez donc désormais déguster :

  • Les crèmes au chocolat, à la vanille et les mousses au chocolat dont la date limite de consommation est égale ou supérieure au 29 avril,
  • les crèmes aux fruits dont la DLC est égale ou supérieure au 25 mai.

Témoignage

La consommatrice vegan qui a engagé le dialogue avec la marque — et à qui nous devons probablement cette heureuse avancée — explique :

J’en avais assez des produits qui me ciblent en tant que consommatrice vegan mais qui, à bien y regarder, contiennent des produits animaux. Je ne sais pas si j’y suis pour quelque chose mais je suis très contente que St Hubert ait finalement changé la composition des produits !

Une leçon à retenir

La morale de cette histoire : n’hésitons pas à écrire et à téléphoner aux marques afin de signifier notre présence et nos choix alimentaires. Les consommateurs vegans sont de plus en plus nombreux et ils sont encore trop souvent ignorés par les marques. Certaines sont pourtant aimables et à l’écoute, ne serait-ce que dans leur intérêt commercial (augmenter leur clientèle).
Manifestons-nous : ça fonctionne !

Prochains objectifs : les simili-carnés Nat&Vie (nouvelle marque Leclerc) qui contiennent tous des œufs hormis les nuggets ; et les cordons-bleus Tartex — au jambon végétal mais au fromage animal — disponibles en magasin bio.
(Voir à ce sujet ce sujet cet excellent strip d’Insolente Veggie…)

>> Ecrire à Leclerc

>> Ecrire à Tartex

Lire le strip entier ici.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer