“La tentation végétarienne” sur France Inter

Une excellente petite émission de 5 minutes, à savourer : il est rare de voir le sujet aussi bien traité. Ici, on parle végétarisme mais aussi véganisme, on cite des chiffres clairs, on a bien choisi ses invités : la fondatrice du Gentle Gourmet Café, la porte-parole de l’AVF et Fabrice Nicolino.
On est renseigné : on évoque le fromage végétal ! On est exhaustif sur les pourquoi du végétarisme (santé, animaux, planète).

A écouter en podcast dans le Zoom de la Rédaction.

Un résumé chronologique de ce qui s’y dit :

  • Nous serions aujourd’hui entre 1 et 2 millions de végétariens en France. Environ 1/3 d’entre nous le sont pour raisons de santé.
  • Caroline Pivain, du Gentle Gourmet Café (resto parisien de “bistronomie bio végétale”) explique qu’elle est végane. Wilfried, non-végé et ancien fan de fast-foods, se fait interviewer car il fréquente son restaurant. La polémique autour de la viande de cheval l’a fait réfléchir, dit-il. C’était “le scandale de trop”.
    Est-il prêt à franchir le pas, c’est-à-dire à devenir entièrement végétarien ? “Pour ma santé, oui”.
  • Le végétarisme reste encore marginal en France, comparé à des pays comme le Royaume-Uni, l’Allemagne…
  • La consommation de viande en France baisse un peu. Elle reste toute de même de 90 kg de viande par personne et par an, la quasi-totalité en est d’origine industrielle.
  • Un chiffre qui fait frémir : 96 % des animaux d’élevage reçoivent des antibiotiques, hormones et/ou tranquillisants.
  • Pour la porte-parole Association Végétarienne de France, notre pays commence à évoluer, mais il reste “beaucoup de boulot”. Elle évoque le mythe des protéines (qui seraient forcément animales), du calcium (qu’ont trouverait uniquement dans les produits laitiers). Elle rappelle que le végétarisme n’est pas une mode.
  • D’après des travaux scientifiques, être végétarien serait meilleur pour la santé. L’animateur radio cite une étude récente de l’Université d’Oxford qui montre qu’un régime végétarien réduit de 30 % le risque de maladies cardiovasculaires.
  • L’argument écologique est évoqué : un rapport des Nations-Unies daté de lundi dernier indique qu’il faudrait diviser par 2 la consommation de viande pour causer moins de dégâts.
  • L’émission se conclut sur le point de vue de Fabrice Nicolino.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Twiggo

    Pendant ce temps-là, en Belgique, c’est plutôt la désinformation qui prévaut… Il y a quelques jours encore, le JT nous appelait à préserver les enfants du végétarisme puisque, nous le savons, les protéines animales sont indispensables à leur bonne croissance et ils ne peuvent s’en passer !

    • Oui j’ai vu ça sur plusieurs sites dont celui de la RTBF qui dit clairement que les protéines végétales sont OK quand t’es adultes, mais bizarrement quand tu es enfant ça fonctionne plus… on marche sur la tête!

      • liligondawa

        Par contre le lait de vache est ok quand tu es un veau, mais quand tu es un adulte humain c’est supposé marcher aussi ! Ils se contredisent, ces omnis…

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer