La viande rouge favoriserait Alzheimer

Désolé amateurs de viande, une nouvelle étude dont nous vous avons déjà parlé vient de prouver qu’une alimentation riche en viande rouge augmenterait le risque d’avoir la maladie d’Alzheimer.1

Sur des scanners du cerveau de malades d’Alzheimer, les chercheurs ont constaté que l’accumulation de fer dans le cerveau est liée à des lésions tissulaires chez les personnes souffrant de cette maladie. Cette accumulation semble également laisser certaines zones du cerveau plus vulnérables aux premiers stades de la maladie d’Alzheimer.

Cette étude ne prouve pas directement que la maladie d’Alzheimer est causée par des niveaux élevés de fer dans le cerveau… mais la recherche suggère que “cela peut en effet être l’une des causes.”

Quels facteurs contribuent à accumuler le fer dans le cerveau ?

Stop viandeSelon les chercheurs, les principaux coupables sont la viande rouge et les compléments alimentaires en fer. Bien qu’une petite quantité de fer soit nécessaire aux fonctions cellulaires, de nombreux chercheurs pensent que des quantités plus élevées peuvent être très dangereuses pour le corps.

Selon le directeur de l’étude, le professeur George Bartzokis, « l’augmentation du taux de fer se fait conjointement aux lésions tissulaires [chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer] … Donc, les résultats suggèrent que l’accumulation de fer pourrait en effet contribuer à la maladie d’Alzheimer.”

Le Docteur Marie Janson, du programme de recherche sur Alzheimer au Royaume Uni, estime que la nouvelle information révélée dans cette étude peut être utilisé pour éduquer et protéger de nombreuses personnes de la maladie grâce à un changement de mode de vie. Elle a déclaré: «l’accumulation de fer dans le cerveau peut être diminuée par la modification de facteurs environnementaux tels que la quantité de viande rouge et de suppléments alimentaires que nous consommons.”

Précisions :

  1. http://www.ecorazzi.com/2013/08/23/study-finds-that-red-meat-may-increase-risk-of-alzheimers/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !