Lancement du numéro d’hiver 2015 de Versus, magazine végane

Versus, c’est le premier magazine végane francophone.

Il se revendique du mouvement pour la justice animale, sociale et environnementale, et sort ces jours-ci son deuxième numéro.

Le rédacteur en chef n’est autre que Martin Gibert, docteur en philosophie et auteur notamment de l’excellent ouvrage “Voir son steak comme un animal mort” .

La fine fleur de la réflexion végane

Plus de cinquante auteurs, illustrateurs et photographes ont collaboré à ce numéro d’hiver. On pourra y trouver des contributions de l’écoféministe américaine Carol J. Adams (“Comment vivre parmi les mangeurs de viande ?” ), du philosophe français David Olivier (“Refonder le progressisme” : prédation entre les êtres sentients) ou de l’auteure québécoise Élise Desaulniers (“La mode sans cruauté” ).

Selon Martin Gibert,

Les différentes rubriques, entrevues, reportages et textes d’analyses constituent autant d’espaces pour penser le véganisme d’aujourd’hui et imaginer celui de demain.

Mode et gourmandise

La cuisine végétale n’est pas en reste, avec le bacon d’aubergine de Marie Laforêt, les gaufres de Rose Madeleine, le gâteau aux crêpes d’Audrey Sckoropad… Pour un brunch complet sans cruauté.

Enfin, un dossier mode apporte une note plus légère en détaillant les nouvelles griffes animal friendly, photographies à l’appui.

Un bel objet

Graphiquement, Versus est une réussite : la couverture est signée par la talentueuse Marin Blanc, tandis que la photographe Same Ravenelle et le designer graphique Dominic Blain sont à l’origine du projet.

cover2
Versus n°2

Où se procurer Versus

On peut acheter la version électronique de ce deuxième numéro pour 5€ (6$) sur versusmagazine.co. La version papier (15€) sera prochainement disponible dans quelques points de vente en France.

Le premier numéro du magazine est toujours en vente sur le site dans sa version numérique. On y trouve notamment un article de Frédéric Coté-Boudreau, chercheur en doctorat en philosophie politique qui nous avait offert par le passé un bel article sur Vegactu. Mais aussi “Aimer les animaux jusqu’à la mort” , un texte de l’historien Jack Williams traduit de l’américain par Elise Desaulniers.

cover1
Versus n°1

En conclusion

A Vegactu, nous avons beaucoup apprécié la profession de foi du magazine, que l’on peut trouver sur le site :

Nous ne sommes pas nées véganes : nous le sommes devenues1. (…) Nous ne sommes pas véganes par orthodoxie alimentaire ou par besoin de pureté individuelle. Notre engagement est politique et moral. Attentives aux avancées scientifiques, nous sommes aussi critiques, ouvertes et pragmatiques. Nous sommes véganes pour les animaux, pour les humains et pour la planète. Nous le sommes parce que, au-delà de nos différences, nous partageons un désir de progrès et de justice. Bref, nous sommes véganes pour un monde meilleur.

> Se procurer Versus, numéro 1 ou 2

Chat Versus

Précisions :

  1. Le magazine utilise ici le féminin par défaut []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer