L’armée norvégienne adopte le lundi végétarien

Dans le but de protéger et de sauver le climat1 (quand on vous dit que tout est bon pour devenir végétarien !), l’armée norvégienne a décidé d’adopter le lundi végétarien (Meatless Monday en anglais, l’équivalent des Jeudi Veggie en France)

Le lundi végétarien était déjà expérimenté dans plusieurs camps militaires en Norvège et sera étendu à l’ensemble des unités (y compris à l’étranger) à une date encore inconnue pour l’instant.

Selon le commandant Eystein Kvarving, porte-parole du chef d’état-major des armées :

C’est une mesure pour le climat : l’idée est de servir des repas respectueux de l’environnement.

Il s’agit d’être plus soucieux du climat, de servir de la nourriture plus écologique et plus saine. Ce n’est pas une question d’économie.

La mesure devrait permettre de “sauver” 150 tonnes de viande par an. Pour rappel, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’élevage de bétail est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine.

Enfin, selon l’organisation Framtiden i vaare hender (Le futur est dans nos mains) qui conseille les individus pour la mise en place des lundis végétariens, un Norvégien mange en moyenne dans sa vie plus de 1.200 animaux, dont 1.147 poulets, 6 vaches et bœufs, 22 agneaux et moutons et 2,6 cervidés.

  1. http://www.thelocal.no/20131119/norways-military-starts-meatless-mondays-to-save-climate []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !