L’association “Terre de Soleil” sauve des animaux d’élevage et a besoin de vous

Le refuge “Terre de Soleil“, en région PACA, sauve des animaux rescapés de la boucherie, de maltraitance ou d’abandon. Elle leur offre un havre de paix et reçoit des écoles, maisons de retraite et foyers de l’enfance recherchant un contact avec les animaux.

En proie à de graves difficultés financières (l’entretien du domaine, la nourriture et les soins vétérinaire coûtant fort cher), l’association qui gère le refuge a lancé un appel au don via une cagnotte Leechi. Nous avons donné, au nom de Vegactu, un peu d’argent pour les soutenir. Seriez-vous prêt à faire de même ?

Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Laura, bénévole pour Terre de Soleil.

Peux-tu nous raconter la création de l’association et du refuge ?
L’association a été créée il y a 5 ans. Elle a hébergé des animaux, ânes, boucs, moutons qui ne pouvaient pas trouver refuge dans les structures traditionnelles. Le nombres d’animaux grandissant très vite, il a fallu trouver des fonds pour nourrir et soigner tout ce petit monde, d’où l’ouverture de la ferme au public.
Cet accueil du public permet également de faire de l’information sur la cause animale et notamment de la prévention sur le sujet de l’élevage à but alimentaire.

Y a-t-il un profil type pour les animaux que vous récupérez ?
Pas de profil type : nous acceptons tout les animaux, hors chiens chats et faune sauvage, selon nos possibilités d’espace d’accueil. En ce moment nous sommes plein à craquer, les animaux que nous ne pouvons pas accepter faute de place sont proposés à l’adoption par le biais des réseaux sociaux.

Combien de bénévoles aident l’association ?
Nous sommes une dizaine de bénévoles actifs.

Quelles sont les tâches quotidiennes ?
Nourrissage, nettoyage des enclos, soins vétérinaires, accueil du public, gestion administrative ; entretien du parc et du potager pédagogique ; parfois des balades en forêt avec certains de nos pensionnaires.

Quels problèmes rencontre Terre de Soleil et en quoi cette cagnotte Leechi peut-elle vous aider ?
En hiver nos possibilités d’accueil du public sont restreintes en raison des conditions climatiques, nous avons donc des difficultés à trouver la trésorerie nécessaire. Il faut payer la nourriture (foins, croquettes, graines…) les interventions et produits vétérinaires, l’électricité puisque certains animaux ont besoin de chauffage (à l’infirmerie notamment) ainsi que la reconstruction du matériel abîmé par les diverses tempêtes (abris, clôtures…). De plus la sécheresse de l’été dernier a provoqué une très forte augmentation de nos frais en eau, foin et paille.

Peux-tu nous présenter quelques pensionnaires ?
Voici Georges et Alex, les deux frères inséparables. Ils étaient destinés à une société de débroussaillage écologique qui n’a pas vu le jour :

Malabar, qui pesait 3 kg lorsque l’association l’a récupérée il y a 4 ans. Elle pèse aujourd’hui 300 kg !

Wall-E, pensionnaire depuis 3 ans. Wall-E est obèse car il a été sevré au lait de vache par ses anciens propriétaires :

Quito le lama, qui est là depuis le début !

Plus que deux jours pour aider financièrement le refuge. Pour l’heure, seuls 2 669 € ont été collectés sur les 10 000 € demandés, mais cela permettra déjà de payer les dettes de frais vétérinaires. Nous comptons sur vous pour mettre votre petite pierre à l’édifice, ou du moins pour partager cet appel autour de vous.

>> Je mets quelques euros dans la cagnotte Leechi pour sauver les animaux de Terre de Soleil !

>> Je parraine un animal du refuge.

>> Jeter un œil au Facebook de l’association.

>> Suivre Terre de Soleil sur Instagram

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !