Baleine, Pierce Brosnan

L’Australie poursuit le Japon pour pêche illégale de baleines

L’Australie poursuit le Japon devant la Cour international de justice (le plus haut organe judiciaire des Nations Unies) pour faire cesser la chasse à la baleine.

La chasse à la baleine par le Japon dans l’Antarctique n’est autre qu’une activité commerciale que les Nippons tentent de légitimer au nom de la science” a affirmé mercredi l’Australie au premier jour d’audiences devant le plus haut organe judiciaire des Nations unies.

Le Japon cherche à dissimuler sa chasse à la baleine à but commercial sous la blouse blanche de la science”, a déclaré Bill Campbell, avocat au bureau du procureur général australien, à l’ouverture de l’audience, à La Haye, où siège la Cour internationale de Justice: “ce n’est pas de la science, tout simplement” .

La Commission baleinière internationale (CBI) proscrit toute chasse commerciale en vertu d’un moratoire de 1986. L’Australie estime en effet que le Japon détourne un article du moratoire autorisant la chasse à des fins de recherche scientifique, et ce dans le but de mener des activités commerciales.

Le Japon poursuit en fait les opérations commerciales dans lesquelles il était engagé avant: mêmes bateaux, mêmes équipages, mêmes techniques” , a pour sa part soutenu Justin Gleeson, un autre représentant australien.

Environ 10.000 baleines, dont une majorité de petits rorquals (baleines de Minke) ont été tués entre 1987 et 2009 par les baleiniers japonais, dont le programme vise les petits rorquals, les rorquals communs et les baleines à bosse, ces deux dernières espèces étant considérées comme en danger.

Le Japon tente de défendre la chasse aux baleines

Cependant le Japon se défend, et affirme qu’elle agit toujours dans un but scientifique :

Les affirmations de l’Australie sont invalides, la chasse à la baleine scientifique du Japon est menée pour des raisons scientifiques en concordance avec la loi internationale” , a déclaré Koji Tsuruoka, le vice-ministre japonais des Affaires étrangères avant le début des audiences. Il a aussi ajouté que ” Le Japon est fier de ses traditions de vie en harmonie avec la nature et de l’utilisation traditionnelle des ressources tout en assurant leur durabilité” .
Donc, pour le Japon, vivre en harmonie avec la nature c’est tuer des milliers de baleines et relancer l’industrie nucléaire?…

Présent à l’audience, le directeur de Sea Shepherd Pays-Bas Geert Vons estime que l’affaire est cruciale pour l’avenir des baleines: “si rien ne se passe maintenant, je ne sais pas ce qui va se passer” . “L’Antarctique est le dernier continent vraiment sauvage, il doit être protégé” .

Si vous souhaitez regarder en direct les débats, le CIJ a mis en place une page spéciale.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer