Le chant des partisans… de la charcuterie

Déplorable publicité pour du jambon Aoste…

Une pub outrageusement ridicule, avec pour thème la résistance en France sous l’occupation, mais aux relents plus pétainistes qu’autre chose. On y voit des Français (évidemment bien de souche) combattre le mauvais goût et rechercher le “raffinement” en dégustant une bonne tranche de jambon Aoste, avec une bonne musique patriotique pour accompagner le tout.

Selon Télérama, “un spot spécialement long (une minute), à la distribution pléthorique, aux décors multiples, à la réalisation chorégraphique. Un véritable petit court métrage de fiction1
Tout ça pour vendre de la charcutaille ! Décidément, les publicitaires ne reculent devant rien.

Voici, décrite en détail par Télérama, à quoi ressemble la fin de la pub, qui atteint des sommets :

Tous les personnages se retrouvent autour d’une table champêtre. Deux hommes apportent un mystérieux coffre en bois… “Marchons ensemble !” enjoint la chanson. Le coffre est ouvert, une main féminine dresse des assiettes de jambon cru sur la nappe blanche. « Nous sommes la Résistance ! » proclame la chanson. « Vive la Résistance ! » s’écrient les convives en levant leurs amuse-gueules. « Les temps sont durs pour le raffinement mais certains résistent, conclut la voix off. Aoste, le goût du raffinement. » Avec raffinement mais sans discernement, les auteurs de ce « Chant des partisans du jambon » ont perdu la guerre contre le « mauvais goût » et la « vulgarité », préférant collaborer.

Jugez plutôt :

Voici la réaction d’une députée socialiste :

Anne-Yvonne Le Dain

… Et la réponse d’Aoste :

Le second degré et l’autodérision de la campagne font partie des choix créatifs de l’agence, choix qui, aux vues de nombreuses réactions positives, semblent être bien comprises par le public.

Précisions :

  1. http://television.telerama.fr/television/y-a-un-os,103337.php []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !