Le cirque Joseph Bouglione sera désormais sans animaux !

Photo du cirque Bouglione

Nouvelle victoire pour la cause animale : le célèbre cirque Joseph Bouglione a annoncé qu’il se passerait désormais de la présence d’animaux sauvages captifs dans ses spectacles. Seuls resteront pour l’instant les chevaux.

Les membres de la famille Bouglione en charge du cirque (Sandrine et André-Joseph Bouglione, le petit-fils du fondateur et son épouse) ont décidé d’arrêter définitivement les spectacles faisant intervenir des tigres, éléphants, chameaux etc1

Ces animaux devenant vieux, il leur a fallu choisir entre les remplacer… ou apprendre à s’en passer. Et c’est bien cette solution qui a été retenue !

André-Joseph Bouglione a ainsi expliqué à l’association 30 Millions d’amis :

J’ai vu un sondage qui indiquait que 80 % des Français étaient sensibles à la cause animale. Notre métier, c’est de faire un spectacle pour la famille. Si une très large majorité des familles est sensible à la cause animale, on ne peut pas continuer à faire un spectacle qui les dérange. Je ne me voyais pas continuer à présenter des animaux à des gens qui ressentent une gêne morale en venant au cirque.

Une victoire des militants de la cause animale

Plus que jamais, écrivons aux cirques qui présentent des numéros avec animaux, afin de leur signifier notre désaccord et notre indignation. Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience qu’aucun cirque ne peut fournir à un animal sauvage des conditions de vie décentes, et que les positions demandées aux éléphants par exemple (s’assoir sur des tabourets etc) peuvent provoquer des lésions internes.
Comme le reconnaît André-Joseph Bouglione il n’est pas dans l’intérêt commercial des cirques de maintenir une tradition fortement dénoncée, qui peut entraîner une désaffection du public.

L’association Animalsace notamment avait fait récemment retirer de la programmation du cirque Bouglione un numéro qui faisait entrer en piste une vieille éléphante.
Des manifestations récurrentes avaient lieu devant les chapiteaux de Bouglione2. Comme on voit, c’est une lutte qui a porté ses fruits.

En 2014, le cirque de Moscou a lui aussi renoncé aux spectacles avec animaux sous la pression des animalistes3 ; aux Etats-Unis c’est le grand cirque Ringling qui a cessé d’exploiter les éléphants4.

Manifestons-nous : ces exemples le prouvent, ça fonctionne !

Qu’arrivera-t-ils aux animaux de Bouglione ?

Tous les animaux, une soixantaine d’individus, ont été envoyés dans des sanctuaires ou des réserves en France5.

Que devient le cirque Joseph Bouglione ?

Sandrine et André-Joseph Bouglione ont conçu un nouveau spectacle de remplacement. Pour se passer de la présence d’animaux sauvages, ils ont dû se montrer créatifs, et emmènent les spectateurs dans un univers décalé, presque surréaliste, « à la Tim Burton avec aussi un côté Monty Python ».

Pas si étonnant pour les connaisseurs : depuis sa création en 1984, le très renommé Cirque du Soleil fonctionne sans animaux, et présente systématiquement des univers audacieux et recherchés, résolument modernes, qui peuvent avoir pour thème Michael Jackson ou Avatar.
Le cirque Joseph Bouglione prouve une fois de plus que sortir de la tradition stimule l’inventivité.

Spectacle de cirque sans cruauté, avec participante consentante

Tout reste pourtant à faire

Pour l’instant, le choix d’arrêter les numéros mettant en scène des animaux ne s’applique qu’au cirque Joseph Bouglione. Le cirque d’hiver Bouglione, lui, en présentera toujours en 2017-18. On ne peut qu’espérer qu’une fois ses animaux devenus vieillissants également, ce deuxième cirque saura prendre la même décision.

Si l’Angleterre, la Belgique, l’Autriche, la Finlande, la Colombie, la Bolivie, les Pays-Bas, le Costa Rica, l’Inde interdisent désormais la présence de cirques avec animaux sauvages sur leur sol, ainsi que Singapour et plusieurs villes du Mexique, d’Espagne, d’Irlande et même de France, ces pratiques sont encore monnaies courantes à travers le monde.
En France, les cirques Pinder, Medrano et plusieurs autres continuent d’exploiter sans vergogne des animaux sauvages6. Et notre tout nouveau Premier ministre, lorsqu’il était maire du Havre, accueillait à bras ouvert les cirques avec ménagerie sur sa commune7. Aussi, ne relâchons pas la pression.

Selon André-Joseph Bouglione lui-même :

La plupart des cirques ne devraient pas avoir d’animaux car ils les traitent mal. C’est mon opinion. Je n’ai pas la prétention de dire aux autres cirques qu’ils doivent arrêter les animaux. Mais je pense que ma démarche peut forcer le cirque traditionnel à se remettre en question car il y a des problèmes depuis 20-30 ans. J’aimerais ne pas être tout seul à faire cela dans mon coin, à avoir cette prise de conscience citoyenne.

Pour agir, signez et faites circuler la pétition de 30 Millions d’amis (déjà près de 200.000 signataires), celle de One Voice ; et surtout faites interdire les cirques avec animaux sur le territoire de votre commune ! Pour cela, écrivez au maire de votre commune grâce au formulaire de l’association Peta, qui génère un message automatique en quelques clics.

Bien entendu, n’emmenez jamais votre enfant assister à des spectacles de cirque qui utilisent des animaux : chaque billet finance cette cruauté. Refusons ensemble de soutenir cette activité violente et cruelle.
Pour lui montrer des animaux, préférez les excursions dans la nature pour apercevoir un écureuil ou un pic-vert, la multitude de magnifiques documentaires animaliers à la télévision, et les journée portes ouvertes des sanctuaires pour animaux de ferme rescapés.

En liberté, les éléphants d’Afrique ont un territoire avoisinant les 2000 km².
  1. Konbini – Le cirque Joseph Bouglione décide d’arrêter les spectacles avec les animaux []
  2. 20 novembre 2016 – Manifestation devant le cirque Bouglione pour dire STOP aux animaux dans les cirques []
  3. Vegactu – Un OVNI dans le monde du cirque []
  4. Vegactu – Le grand cirque Ringling renoncera aux spectacles avec éléphants []
  5. Réponse Conso – CIRQUE JOSEPH BOUGLIONE : LES SPECTACLES AVEC LES ANIMAUX, C’EST FINI ! []
  6. Vegactu – Pinder []
  7. Vegactu – Qui est Edouard Philippe, notre Premier ministre ? []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !