Le député Alexis Corbière demande une alternative végétalienne dans la restauration collective

Dans une lettre adressée le 22 novembre 2017 au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Stéphane Travert, le député de la France Insoumise Alexis Corbière demande une réduction de la part des protéines carnées dans l’alimentation.

En se référant à la récente tribune de plus de 15 000 scientifiques dans le monde entier adressant un “Avertissement à l’humanité“, le député souligne l’urgence de passer à une alimentation essentiellement végétale. Les scientifiques insistaient sur l’obligation de “promouvoir une réorientation du régime alimentaire vers une nourriture d’origine essentiellement végétale.“.

 

Lettre adressée au ministre de l’Alimentation

Cette lettre qui ne parle que de l’impact écologique de la viande, met en avant la non durabilité de notre consommation actuelle : “Quantités aberrantes de céréales et de soja riche en protéines, très gourmands en eau et en terres arables”. Elle évoque aussi le fait que “l’élevage de bovins émet davantage de gaz à effets de serre que le secteur des transports”.

Alexis Corbière demande à ce que le ministre prenne “des mesures pour qu’un plat végétalien – ou a minima végétarien – soit systématiquement proposé dans la restauration collective : administrations publiques, entreprises et établissements scolaires”.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !