Le Japon se voit interdit de chasse à la baleine, y compris sous prétexte scientifique

Excellent nouvelle en ce début de semaine. Grâce à la mobilisation de Sea Shepherd, La Cour Internationale de Justice de la Haye vient de déclarer que le Japon a violé plusieurs de ses obligations.

La Cour Internationale de Justice de la Haye ordonne donc au Japon de révoquer tout permis autorisant la mise à mort de baleines, y compris sous prétexte scientifique.

Selon Sea Shepherd et le compte rendu de La Haye :

Le Japon a manqué de transparence quand au choix de la taille de l’échantillon( 850 rorquals), et a refusé de travailler de concert avec d’autres scientifiques et a très peu contribué à l’avancement de la science à travers son programme de “chasse scientifique”.

Cependant, comme le précise Sea Shepherd, ce n’est pas parce que la chasse est interdite que le Japon respectera forcément la décision :

Est ce que s’en est fini avec la chasse baleinière scientifique du Japon en Antarctique ?
Il est fort probable que le Japon ne respecte pas cette décision de Justice, comme il l’a déjà laissé entendre avant le rendu du jugement. En revanche cela clôt définitivement le débat sur la prétendue légalité de cette chasse (même certaines associations de “défense des baleines” affirmaient encore récemment que cette chasse était légale). Cela ne fait donc que renforcer la légitimité des interventions de Sea Shepherd en Antarctique

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !