Le “Lush Prize” récompense les chercheurs et militants contre les tests sur animaux !

Lush lance la 5ème édition de son concours international pour supporter les initiatives contre les tests sur les animaux.

Chaque année dans le monde, plus de 115 millions d’animaux  sont utilisés à des fins scientifiques dans les laboratoires. 

Scientifiques et militants du monde entier sont invités à soumettre leur candidature au Lush Prize, un Prix annuel qui a déjà permis l’attribution de plus d’1 million d’euros lors des précédentes éditions pour supporter les actions mises en place pour combattre les tests sur les animaux. Le Lush Prize est le fruit de la collaboration entre l’entreprise de cosmétiques cruelty-free Lush et l’association Ethical Consumer Research.

Les enjeux

A la clé, £250,000 (environ 315 000€) à partager entre les différents gagnants. Le Lush Prize se partage en 6 catégories – toutes œuvrant dans le but de trouver des alternatives pour mettre un terme aux tests scientifiques sur les animaux, mais également d’éveiller les consciences par rapport à ce sujet révoltant :

  • « Sensibilisation du grand public » : pour développer la prise de conscience du grand public sur les pratiques actuelles et les besoins futurs.
  • « Science » : pour faire progresser la recherche en matière de tests n’ayant pas recours aux animaux.
  • « Formation » : pour soutenir les projets qui éduquent les scientifiques du secteur.
  • « Lobbying » : pour maintenir la pression auprès des pouvoirs publics afin de s’assurer que la législation soit adaptée et correctement mise à jour.
  • « Jeunes chercheurs » : pour encourager les jeunes scientifiques de moins de 35 ans à continuer leur travail de recherche.
  • « Black Box Prize » : pour l’encouragement d’une découverte capitale dans le domaine de la toxicologie humaine.

Comment ça marche

L’ouverture des candidatures se fera le lundi 25 avril prochain, un jour après la Journée Mondiale des animaux de laboratoires, sur le site www.lushprize.org.

Les formulaires de candidatures sont disponibles sur ce site jusqu’au 24 juillet prochain. Un panel d’experts internationaux se rencontrera en septembre pour choisir les nominés. La remise des prix se fera à Londres en novembre.

Le Lush Prize est le plus grand fonds mondial sur ce sujet. 55 projets de 22 pays ont d’ores et déjà profité du soutien de ce Prix : des organisations de protection animales du monde entier, en provenance de Taïwan, de Russie mais également de Suède avec l’Institut Karolinska ou encore l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) en France.

La dernière édition a également récompensé 19 jeunes chercheurs de 9 pays. Chacun a reçu £10,000 (12 500€) pour les encourager à continuer leur travail de recherche dans ce domaine. Cette année, les juges souhaitent tout particulièrement toucher des jeunes chercheurs venant d’Asie et d’Amérique où le manque de soutien aux projets contre les tests sur les animaux est réel.

Une boutique Lush
Une boutique Lush

Lush explique

Craig Redmond, l’un des porte-parole du Lush Prize explique :

Jusqu’à ce jour, nous avons pu accorder £1,200,000 (1 510 000€) à la recherche scientifique pour remplacer totalement les tests sur les animaux, mais aussi à des groupes de militants qui se mobilisent quotidiennement pour éveiller les mentalités sur la réalité de ces pratiques, à la fois cruelles et scientifiquement invalides.   Nous sommes très heureux de lancer cette nouvelle édition où l’accent sera mis sur le soutien aux jeunes chercheurs qui ont un vrai besoin de fonds et d’encouragements pour développer leurs travaux, fondamentaux pour espérer un futur aux pratiques plus justes.

A propos

A propos d’Ethical Consumer Research :  Une association à but non-lucratif ainsi qu’une coopérative de conseils dans les domaines concernant le social, les causes animales et les pratiques environnementales.

A propos de Lush :  Lush est une entreprise de produits cosmétiques (de la fabrication à la vente) frais faits main, vendus dans 49 pays. Le Lush Prize est un élément d’une campagne plus globale appelée “Fighting Animal Testing” qui lutte pour l’arrêt définitif des tests sur les animaux.

Stop animal testing

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !