Le magazine Carrefour a un problème avec les animaux

“Contact”, le magazine Carrefour, c’est ce torchon hebdomadaire qui n’est qu’un amas de publicités mal déguisées, et qui est bien mis en valeur près des caisses.

Cette semaine, la couverture est une définition du spécisme à elle toute seule. Jugez plutôt :

img061

Spécisme (de l’anglais speciesism) : discrimination arbitraire fondée sur le critère d’espèce. Préférence pour certains animaux (de compagnie) par rapport à d’autres (d’élevage), traités avec plus de cruauté. Terme forgé au début des années 1970 par analogie au racisme (discrimination arbitraire fondée sur la notion de race) et au sexisme (discrimination arbitraire fondée sur le sexe)1.

Pour le magazine Carrefour, comme pour la quasi-totalité de leurs lecteurs hélas, “les animaux de compagnie c’est bon pour le moral” et les animaux d’élevage (ici, le veau) c’est “en fricassée et roulé au fromage”.

Pour ceux qui l’auraient oublié, un veau ce n’est rien d’autre qu’un bébé, celui de la vache. Un bébé mis à mort à 5 mois à peine (par l’enfoncement rapide d’une pièce de métal dans le cervelet) comme le magazine se charge de le rappeler :

img062

5 mois de vie ! Omnivores, laissez au moins les bébés en paix… Laissez-les vivre !

Veau'

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Sp%C3%A9cisme []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !