Ouvrière au travail, qui aimerait bien conserver sa récolte et qu'on lui fiche la paix

Le miel n’est pas aussi bon pour la santé qu’on le pense, révèle une étude américaine

Le miel évoque la pureté, la nature. L’air frais, le chant des oiseaux, la forêt et les prairies.
Le sirop de maïs à teneur élevée en fructose ? Il ne fait pas le même effet !

Ainsi analyse le Washington Post, dans un article récemment paru.

“Vous devez donc penser que le miel est meilleur pour vous. Mais selon une étude publié ce mois-ci, lorsqu’on compare les effets sur la santé du miel et du sucrant artificiel, on ne trouve pas de différence significative.

Qu’est-ce que le sirop de maïs ?

HFCSLe sirop de maïs, utilisé depuis les années 70, est présent sur les étiquettes sous le nom de glucose-fructose ou encore d’isoglucose1 ; c’est un ingrédient très prisé de l’industrie alimentaire car moins cher et plus sucré que les sucres traditionnels. Il est généralement soumis à des processus enzymatiques en vue d’augmenter sa teneur en fructose avant d’être mélangé à du sirop de maïs pur2.
Bref, un aliment très transformé dont on se méfie instinctivement. Mais le miel est-il préférable en termes de santé ?

Pas de différence notable avec le miel

Selon Susan K. Raatz, chercheuse en nutrition, co-responsable de l’étude publiée dans le Journal of Nutrition et relayée par le Washington Post, le miel et le sirop de maïs ont les mêmes effets.

La diabolisation du sirop de maïs, rendu responsable du diabète et de l’obésité, a contribué a faire chuter sa consommation au cours des dix dernières années.

Les chercheurs ont décidé de mettre cette croyance a l’épreuve. L’industrie du miel, innocemment persuadée que l’étude allait démontrer les vertus de leur produit sur la santé, a largement contribué à la financer.

Les chercheurs ont donné à leurs 55 cobayes humains du miel, du sirop de maïs et du sucre de canne pendant deux semaines et à plusieurs reprises. Puis ils ont comparé leur pression sanguine, leur poids, leur cholestérol, leur taux de sucre dans le sang et leur insuline.

Leur conclusion ? Ces trois sucres ont le même impact.

Comparaison

Le facteur le plus inquiétant, un marqueur qui prédispose aux attaques cardiaques, a été par exemple augmenté de la même façon par les trois types de sucrants.

Une croyance mise à mal

Chimiquement, ils sont très, très semblables” précise Susan K. Raatz à propos du miel, du sucre blanc et du sirop de maïs. Et en effet, le miel comme le sirop de maïs sont constitués d’un mélange de fructose et d’un sucre plus simple, le glucose. Le sucre blanc est en réalité du saccharose, lui aussi un mélange de ces deux composants.
Rien d’étonnant alors aux résultats de l’étude.

L’équipe de Susan K. Raatz n’est pas la seule à mettre en lumière cette similarité. Par exemple, sur le site de la Food and Drug Administration (agence des produits alimentaires et médicaments), on peut lire :

Il n’y a aucune preuve qu’il y ait une différence au point de vue santé [entre le miel et le sirop de maïs].

 

Une argument supplémentaire qui vient s’ajouter aux trois raisons de se passer de miel.

Et une occasion de (re)découvrir le sucre non raffiné (une mine de nutriments).

Rapadura, sucre complet de la canne à sucre.
Rapadura, sucre complet de la canne à sucre.

Mais aussi la couleur ambrée du sirop d’agave, le brun foncé de la mélasse de canne à sucre (riche en fer), ou encore l’exotisme fruité de l’irakia (aussi appelé « miel” de dattes).

Sans en abuser bien sûr !

  1. http://www.agr.gc.ca/fra/industrie-marches-et-commerce/statistiques-et-information-sur-les-marches/par-produit-secteur/aliments-et-boissons-transformes/l-industrie-canadienne-des-boissons-gazeuses/?id=1172167862291 []
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sirop_de_ma%C3%AFs []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !