Les grands classiques véganes de Jean-Philippe

Nous vous avions déjà parlé de Jean-Philippe Cyr (et de son inoubliable chaîne YouTube) en 2018, à l’occasion de la parution de La cuisine de Jean-Philippe : ses recettes réconfortantes, plutôt healthy et très gourmandes, dont certaines étaient rapides à réaliser, nous avaient beaucoup plu.

Rebelote en ce début 2020, avec un nouvel ouvrage dans lequel il joue toujours de son image de gendre idéal (ou de maître d’hôtel, c’est selon !) pour revisiter les grands classiques :

Dans la préface, Jean-Philippe revient sur son parcours de vie :

Quand j’étais enfant, ma mère et ma grand-mère se sont donné pour mission de faire de moi le mari idéal. (…) A l’âge de six ans, j’étais féministe par procuration. (…)
Quand je repense à cette époque, je réalise la chance que j’ai eue de grandir dans un environnement où le plaisir de cuisiner et de manger était évident. Je suis nostalgique de l’époque où on allait cueillir des fraises, des pommes, ou encore à l’épicerie en bicyclette. (…)
C’est la nostalgie des plats de mon enfance qui a guidé l’écriture de ce livre. J’ai voulu recréer, en version végane, les grands classiques de la cuisine, en plus de “véganiser” certains incontournables des cuisines du monde. Mon but : faire rimer végane avec patrimoine.

https://www.facebook.com/lacuisinedejeanphilippe/

Parmi les plats du patrimoine (précisons que Jean-Philippe est québécois), citons le tofu bénédictine qui remplace les œufs du même nom ; le gratin dauphinois ; la fondue au fauxmage ; le tempeh façon ribs ; la soupe à l’oignon gratinée ; le ragoût de boulettes ; l’Impossible Burger au tempeh (inspiré du burger végétal de l’entreprise du même nom) ; la cipaille (classique de la cuisine québécoise avec pommes de terre Yukon, oignons hachés, sirop d’érable…).

En général, à Vegactu, on aime les livres de recettes qui alternent cuisine occidentale et non-occidentale. Celui-ci répond à nos critères avec ses crêpes coréennes, ses gyros, sa moussaka, son pâté chinois, son riz mexicain au chili de tempeh, son spanakopita, son tofu hawaïen, ses bhajis aux oignons, ses rouleaux impériaux, sa chakchouka végane…

Et les desserts ? Beignets glacés, crème brûlée, tarte aux fruits… Mais ce qui nous met le plus l’eau à la bouche est bien le gâteau renversé aux poires… Ou serait-ce le pain doré avec bananes caramélisées à l’érable ?

Ces recettes sont entrecoupées de portraits pleins d’autodérision de l’auteur, et de citations dont voici deux exemples…

>> Les grands classiques véganes de Jean-Philippe, La Plage

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.