Les groupes H&M, Gap Inc., Inditex Apparel et Arcadia renoncent au mohair suite à une enquête de PETA Etats-Unis

La toute première enquête sur l’industrie du mohair montre des chèvres terrorisées subissant des mutilations et une mort lente.

Paris – Une enquête inédite diffusée aujourd’hui par PETA sur l’industrie du mohair en Afrique du Sud, d’où provient plus de 50 pour cent du mohair vendu dans le monde, a incité de nombreuses entreprises de mode internationales, dont le groupe H&M, Gap Inc., Inditex et Arcadia, à mettre en place une interdiction sur la vente du mohair.

Cette enquête de PETA Asie, filmée par un témoin, est la première de son genre et contient des images tournées en janvier et en février de cette année dans 12 élevages différents. Elle montre des employés traînant des chèvres par leurs cornes et leurs pattes, et les soulevant en l’air par la queue, susceptible de leur briser la colonne vertébrale. Des chevreaux se faisant tondre pour la première fois hurlaient de terreur, avant de se faire violemment jeter à l’autre bout de la salle de tonte par les tondeurs. PETA États-Unis demande aux autorités de mener une enquête et de déposer des accusations, selon les résultats, pour ce que l’association pense être des actes contrevenant à la loi de protection des animaux d’Afrique du Sud de 1962.

Des chevreaux criaient de douleur et de terreur sur le sol du hangar de tonte, tout ça pour des pulls et des écharpes en mohair, déclare Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France. PETA demande aux gens de vérifier les étiquettes des vêtements avant achat et de laisser dans les rayons ceux où est indiqué “mohair” comme composant.

PETA – dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n’avons pas à les utiliser comme vêtements » – indique que plusieurs chèvres hurlaient de douleur après s’être fait mutiler les oreilles avec des tenailles. Les tondeurs, qui sont payés au volume et non à l’heure, travaillaient rapidement et sans prendre de précautions, blessant et coupant les chèvres pendant la tonte. Des employés recousaient ensuite les plaies grossièrement au fil et à l’aiguille, sans anesthésie.

Des éleveurs ont admis qu’après la tonte, de nombreuses chèvres meurent d’exposition au vent froid et à la pluie ; 40 000 seraient mortes de cette façon en Afrique du Sud au cours d’un même weekend. Les chèvres qu’on n’estimait pas rentables mourraient en agonisant : dans un élevage, un employé a lentement égorgé des chèvres pleinement conscientes avec un couteau émoussé avant de leur briser la nuque, coupant la tête d’un animal. D’autres chèvres étaient traînées jusqu’à l’abattoir où elles recevaient des décharges électriques puis étaient suspendues à l’envers par une seule patte et se faisaient trancher la gorge.

Le groupe Arcadia ne se fournira plus en mohair pour aucune de ses huit marques, dont Topshop et Topman, et Gap Inc. ne se procurera plus de mohair pour Gap ni pour ses autres marques de mode. Les sept marques d’Inditex, dont Zara, Bershka et Stradivarius, et le groupe H&M (ses huit marques inclues, dont H&M et Cheap Monday) se déferont entièrement du mohair d’ici 2020.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer