“Les leaders internationaux ont l’obligation morale de devenir vegan”

Le 6 février dernier, l’organisation Million Dollar Vegan s’est faite connaître en proposant de donner un million de dollars aux bonnes œuvres si le pape François s’engageait à manger vegan pendant le Carême et à encourager les 1,2 milliard de catholiques à faire de même. J’ai eu l’honneur de collaborer à cette campagne qui a été lancée par la publication, en pleine page des grands journaux du monde entier, d’une lettre ouverte adressée au souverain pontife et signée par la jeune activiste américaine, Genesis Butler.

Celle qui fût la plus jeune personne de l’histoire à présenter une conférence TEDx, brille par sa passion et sa force de conviction. Et le fait d’avoir choisi cette jeune adolescente pour incarner la première campagne de Million Dollar Vegan n’est pas anodin. Son âge, 12 ans, correspond précisément à la durée du sursis qui nous a été donné par le dernier rapport du GIEC pour limiter l’ampleur du changement climatique afin d’éviter la catastrophe planétaire.

Combattre le changement climatique par le changement d’alimentation

Les dirigeants internationaux doivent réagir face au cri d’alerte des scientifiques qui signalent que l’urgence et l’ampleur des défis environnementaux sont telles qu’il est impératif d’entreprendre des actions immédiates pour changer en profondeur nos modèles de production et de consommation.

Parallèlement à cela, nous savons aujourd’hui que l’industrie de l’élevage est un des principaux moteurs du changement climatique. D’une part, à cause de ses émissions de gaz à effet de serre mais aussi et surtout, parce qu’elle accapare les terres cultivables du monde entier, qui ne peuvent plus stocker autant de carbone que lorsqu’elles sont laissées à l’état sauvage. C’est en partie pour cela que des chercheurs en science de l’environnement de l’Université d’Oxford considèrent que l’alimentation végétale est “le meilleur moyen de minimiser notre impact sur l’environnement.

Au delà du problème climatique, une approche globale

Prendre le train plutôt que l’avion est une très bonne chose. Et il faut continuer à encourager ces bonnes pratiques. Mais soulignons le fait que cela n’agit principalement que sur le front du climat. Alors que le fait de manger un repas vegan plutôt qu’un repas carné permet d’agir sur le front du climat tout autant que sur les fronts de la déforestation, du déclin de la biodiversité, de la gestion des ressources en eau douce, de la pollution des sols, de l’air et des océans, de l’équité alimentaire mondiale, de l’antibiorésistance ou encore de la souffrance des animaux d’élevage et des animaux sauvages.

Secouer nos dirigeants dans leur complaisance

Pour autant, la végétalisation de notre modèle agricole ne semble pas être perçue comme une priorité pour les hommes et femmes politiques, qui ont la responsabilité de planifier un monde durable. Et c’est ce constat qui a conduit Matthew Glover à concevoir avec Million Dollar Vegan, une démarche “délibérément audacieuse pour secouer nos dirigeants internationaux dans leur complaisance.”

Cet activiste britannique connu pour avoir co-fondé la campagne Veganuary, considère que “cela fait trop longtemps que nos dirigeants échouent à tenir compte et à agir en conséquence des dégâts humains et environnementaux causés par l’élevage. Pire encore, beaucoup ont défendu et subventionné cette industrie, ajoute-t-il. Mais les preuves sont désormais flagrantes et édifiantes, et nous ne pouvons pas nous permettre qu’ils les ignorent plus longtemps.

Générer un impact à l’échelle mondiale

Pour la première campagne de Million Dollar Vegan, le choix du pape François semblait particulièrement approprié. Il s’agit d’une personnalité extrêmement influente et fortement sensible aux différents problèmes environnementaux, comme en témoigne son encyclique Laudato si’. Il présentait également les avantages de ne pas être entravé par des lignes politiques ou des stratégies court-termistes liées aux échéances électorales.

Si le Vatican a envoyé un courrier en réponse à la lettre de Genesis pour la remercier et lui transmettre sa bénédiction, le pape François n’a pas souhaité faire savoir s’il avait mangé vegan pendant les 40 jours de Carême. Aussi puissante eût été son approbation, ce n’est pas à cela que tenait le succès de cette opération. En l’espace de deux mois, Million Dollar Vegan a fait l’objet de près de 1000 articles de presse, son site web a été consulté par des internautes de 193 pays différents et a permis à plusieurs dizaines de milliers de personnes de découvrir le véganisme à l’occasion du Carême.

Pour fêter ces beaux résultats et conclure cette campagne, un don de 100 000 dollars a été attribué à Chilis on Wheels, une association qui distribue une aide alimentaire vegan aux sinistrés climatiques de Porto Rico.

Du lobbying pour amorcer le changement de modèle agricole

Dans une tribune parue dans le média britannique The Ecologist et intitulée “World leaders have moral obligation to go vegan” (Les dirigeants internationaux ont l’obligation morale de devenir vegan), Matthew Glover estime que les repas vegans devraient être servis d’office dans la restauration collective, les cantines scolaires et les avions.

Il note aussi que l’impact environnemental des produits alimentaires devrait être indiqué sur les emballages pour aider les consommateurs à faire des choix éclairés. Enfin, il considère que les gouvernements devraient agir via de vastes campagnes d’éducation publique, l’arrêt des subventions à l’élevage et la mise en place d’éco-taxes sur les produits les plus nocifs.

Il y a beaucoup à faire et pas de temps à perdre, rappelle-t-il. Voilà pourquoi Million Dollar Vegan continuera à mener des campagnes de lobbying auprès des institutions, pour aider à amorcer ces changements cruciaux et encourager le plus grand nombre à se joindre au mouvement.

Flavien Bascoul

Freelancer dans les domaines du journalisme, de la communication et de l'enseignement, je suis membre de la communauté pour l'altruisme efficace et, à mes heures perdues, passionné de sports extrêmes.

Disqus Comments Loading...
Share
Publié par
Flavien Bascoul

Recent Posts

Les champignons à l’honneur dans le dernier livre de recettes de La Plage

Le champignon, allié des plats vegans : sa texture et sa gamme de goûts incitent à l'utiliser comme un simili-carné…

12 octobre 2019

Enfin ! Démarrage de l’écocirque sans animaux d’André-Joseph Bouglione

En mai 2017, nous vous annoncions que Sandrine et André-Joseph Bouglione, le petit-fils du fondateur et son épouse, avaient décidé…

3 octobre 2019

L’enfer des poules pondeuses

Chaque année, 45 à 50 millions de poules pondeuses sont élevées en France. La plupart d'entre elles sont issues de…

22 septembre 2019

Le cirque, une tradition vouée à disparaître

Mowgli (désignant un bâton muni d'un crochet) : "Ca sert à quoi ça ?" Baghera : "Ca a été conçu…

2 juillet 2019

Manger vegan à Barcelone

Barcelone est une ville très connue pour sa gastronomie, notamment pour ses tapas. Et ces derniers existent en de nombreuses…

26 mai 2019

Manger vegan à Rome : les bonnes adresses

L’Italie est un pays très connu pour sa gastronomie. Des plats à base de pâtes aux différentes variétés de pizza,…

14 mai 2019