Les légumes Bonduelle contiennent des arômes de viande

Le nouveau logo de Bonduelle ?

Les industriels sont toujours là où on ne les attend pas, et Bonduelle nous montre une fois de plus l’intérêt de manger le plus bio et local possible. En effet, 18 produits normalement végétariens allant des haricots verts à la salade de lentilles aux carottes et oignons contiennent des arômes d’origine animale.

Notre confère Vegemag révèle cette information après avoir contacté la marque.  Bonduelle répond :

Nous vous confirmons que Bonduelle met en œuvre des arômes naturels d’origine animale, étiquetés “Arôme naturel” ou “Arôme” en conformité avec la réglementation française” dans plusieurs recettes.

La responsable des relations consommateur de Bonduelle confie à BFM TV :  “Cela concerne uniquement 18 produits sur plus de 300“. Cependant Bonduelle s’engage à “étudier l’opportunité d’offrir aux consommateurs végétariens une information complémentaire sur la nature des arômes” sur son site internet. L’industriel a aussi précisé que l’étiquetage “qui prend davantage de temps, sera adapté avec une mention ‘non adapté au régime végétarien‘” , oui vous avez bien lu, des légumes non adaptés au régime végétarien, merci Bonduelle.

En attendant, si vous êtes végétarien n’achetez plus ces 18 produits chez Bonduelle :

  • Flageots verts extra-fins
  • Haricots verts et haricots blancs
  • Lentilles façon Petit Salé
  • Champignons à la Grecque
  • Légumes à poêler : la Parisienne
  • Légumes à poêler : la Printanière
  • Légumes à poêler : la Champêtre
  • Légumes à poêler : la Provençale
  • Légumes façon Pot-au-feu
  • Légumes façon Couscous
  • Légumes façon Potée
  • Lentilles et carottes
  • Haricots rouges façon Chili
  • Epinards en branches à la crème fraîche
  • Poireaux à la crème
  • Poêlée rustique : la Paysanne
  • Cuisine du monde : l’Asiatique
  • Salade de lentilles aux carottes et oignons

 

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !