Un oeuf par Sharlene Shappart

Les œufs presque aussi nocifs que le tabac

Dans la catégorie “aussi nocif que le tabac”, après la viande, on vous présente aujourd’hui les œufs, et plus particulièrement le jaune d’œuf.  En effet, manger un œuf ou fumer auraient les mêmes conséquences sur le cholestérol, selon une récente étude canadienne parue dans la revue Atherosclerosis1.

Un risque élevé d’AVC

Le docteur David Spence, spécialiste en prévention des AVC, et son équipe de l’université Western Ontario au Canada, ont mesuré par échographie la formation de plaques graisseuses dans l’artère carotide de plus de 1200 canadiens âgés en moyenne de 61 ans. Il faut savoir que les amas de graisses et de cellules peuvent obstruer les artères ou se décrocher pour venir bloquer la circulation sanguine, ce qui déclenche un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

En plus d’indiquer leur consommation hebdomadaire de jaunes d’œufs, les participants ont également signalé leur consommation de cigarettes.

Le résultat ? Les scientifiques ont découvert que la formation des amas s’accélérait nettement à partir de 40 ans chez les sujets qui mangent régulièrement du jaune d’œuf (environ trois fois par semaine).

Ce qui a le plus étonné les chercheurs, c’est le rapport entre la consommation de tabac et le jaune d’œuf. Ainsi l’accumulation de graisse due aux œufs représente deux tiers de celle due au tabac, ce dernier étant connu des scientifiques pour sa nocivité sur le cœur et la circulation sanguine.

On fait sans œufs

En plus d’être mauvais pour la santé, les œufs sont d’une cruauté sans nom. Pour obtenir des poules pondeuses, les poules mères sont fécondées ; après éclosion des œufs, seules les femelles sont conservées tandis que les mâles sont tués, broyés ou gazés, que les œufs soient bio ou pas.

Vous aimez les animaux et/ou vous faites attention à votre santé, alors passez-vous des produits d’origine animale.

  1. http://www.nutritionj.com/content/9/1/28/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !