Des boulettes sans viande de la marque Quorn

Les végétariens australiens ont 20% de réduction sur leur assurance-vie

Un régime alimentaire végétalien ou végétarien comporte de nombreux avantages : moins de problèmes de santé, perte légère de poids, moins de souffrance animale, empreinte carbone réduite, etc… Mais les australiens de Cheltenham découvrent depuis peu un nouvel avantage, une réduction de 20% sur leur assurance-vie !

C’est ainsi qu’un assureur de la ville australienne de Cheltenham offre des rabais allant jusqu’à 20 % de réduction pour les végétariens.1

Brian Jones , directeur général de l’assurance de Cheltenham déclare :

Il y a de plus en plus de preuves qui suggèrent que les végétariens ont un risque moindre de maladies graves comme les maladies cardiaques, l’hypertension, le cancer, l’obésité, les AVC, l’ostéoporose, le diabète et les maladies rénales.

Les primes d’assurance-vie sont calculées en fonction de plusieurs facteurs, y compris les antécédents médicaux de la famille, les choix de style de vie avec l’alcool ou la consommation de nicotine, donc un régime végétarien ou végétalien est à considérer aussi.

Brian Jones a également souligné que les statistiques d’une alimentation essentiellement végétale montrent que celle-ci permet de réduire le risque de certains cancers et les maladies cardiaques, et que tous ces légumes sont connus pour faire baisser le mauvais cholestérol.

L’article du HeraldSun ne précise pas comment la remise de 20% est offerte aux clients, mais il semblerait logique que l’assureur offre des bons de réduction de l’équivalent de 20% du montant de la cotisation à valoir sur des produits végétariens/végétaliens.

Une bonne idée à importer d’urgence en France !

  1. http://www.heraldsun.com.au/leader/bayside/cheltenham-life-insurance-company-cuts-premiums-for-vegetarians/story-fngnvli9-1226734234428 []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !