L’Etat de Canberra en Australie interdit une partie de l’élevage industriel

L’élevage industriel est juste une abomination, il n’y a absolument rien de naturel a procéder ainsi, et comme le font remarquer souvent les vegans, on peut vraiment comparer les camps d’élevage des animaux avec les camps de concentration. Depuis plus de 18 ans et avec 7 projets de lois déposés, les Verts australiens ont réussi ! Pour la première fois dans le monde, un Etat, celui de capitale Australienne Canberra, vient de bannir l’élevage industriel (ou du moins une partie de l’élevage industriel).

Selon un communiqué de presse des Verts australiens1 , une nouvelle législation sur le bien-être animal :

interdira l’élevage de poules en batterie pour la production d’œufs et l’utilisation de stalles et de caisses de gestation pour les porcs, avec l’introduction d’une peine maximale encourue de 50 unités (soit 7000 $ pour une personne seule ou 35.000 $ pour une société). Le projet de loi interdit également la suppression ou le rognage des becs des poules, une pratique courante dans l’industrie de l’élevage industriel où le bec de la poule est coupé avec une lame chaude ou au laser.

Martyn Noakes, un producteur local salut ce projet de loi : “Interdire de stalles aura des effets bénéfiques sur le bien-être des porcs au-delà des frontières de l’Etat de Canberra, les stalles ne sont pas nécessaires, ni même les cages pour les oiseaux ou les feed lots (parcs d’engraissement pour les bovins) . Ce projet de loi est un pas en avant visant à changer notre vision de la façon dont est produite la nourriture que nous mangeons.

Ce projet de loi montre que la maltraitance des animaux est une honte à l’agriculture, et Lyn White, directrice de Animals Australia déclare que cette loi pourrait «créer un précédent historique que d’autres Etats pourront suivre” .

  1. http://act.greens.org.au/content/act-greens-put-end-cage-egg-production-after-almost-20-years []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !