Le festival de Jallikattu se fera désormais sans taureau

L’Inde interdit le combat de coqs, de chiens, les corridas et les courses de taureaux

Alors qu’en France le combat de coqs est toujours autorisé, la Cour suprême de l’Inde vient d’interdire les combats de coqs et de chiens, en plus d’interdire l’utilisation des taureaux dans tout type de performance, que ce soit dans les courses de taureaux ou dans les corridas, y compris pendant le célèbre festival annuel Jallikattu où des milliers d’hommes chassent des taureaux1 .

Bien que décrétés illégaux, des combats de coqs ont toujours lieu à Andhra Pradesh, Karnataka, Kerala, Maharashtra, au Pendjab et au Tamil Nadu, et des combats de chiens continuent à Haryana ou au
Pendjab. Les combats d’animaux, que ce soit de chiens ou de coqs, ou de tout autre animal, sont des actes cruels et barbares. Utiliser des animaux pour le faire se battre, souvent jusqu’à la mort, relève de la barbarie, et ça n’a nul place sur notre planète terre.

  1. http://www.petaindia.com/blog/sc-says-cockfights-dogfights-must-end/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !