Un sacrifice animal

L’Inde interdit le sacrifice d’animaux

L’Inde a ses défauts, mais il faut reconnaître que pour les droits des animaux non humains c’est un pays sans égal. En effet la haute cour indienne de Himachal Pradesh vient d’interdire les sacrifices d’animaux1 .

Aucune personne ne peut sacrifier un animal dans un lieu de culte. Cela comprend aussi les terres et les bâtiments adjacents,” a déclaré le tribunal de l’Himachal Pradesh. “Un sacrifice inflige d’immenses souffrances et aux animaux innocents. On ne peut pas autoriser le sacrifice barbare d’animaux sous prétexte d’apaiser un dieu ou une divinité” .

Conformément à une ancienne tradition, au début de l’hiver des animaux comme des moutons ou des chèvres étaient abattus afin d’apaiser les divinités hindoues. Les animaux étaient poignardés au couteau dans le temple. Chaque année, c’était ainsi des milliers d’animaux sacrifiés…

“Cela met un terme à des siècles de cruauté au nom de la religion”

Nous saluons cette interdiction des sacrifices animaux, cela met un terme à des siècles de cruauté au nom de la religion” déclare Rajeshwar Negi, un militant pour les droits des animaux.

Comme partout, il y a toujours des mécontents, pas les animaux bien sûr, mais certaines personnes comme le législateur de l’État de Maheshwar Singh qui accuse ce changement d’aller “contre les croyances et les coutumes séculaires de nombreuses personnes.

L’interdiction a été proposée par les militants des droits des animaux qui ont affirmé que cette pratique désuète n’avait pas sa place dans une société moderne.

  1. http://www.theguardian.com/world/2014/sep/02/india-court-bans-animal-sacrifice-hindu-temples []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !