L’Irlande interdit les animaux sauvages dans les cirques

L’Irlande a signé hier une interdiction sur l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques – qui prendra effet à partir de janvier 2018.

Nous applaudissons ce pays pour sa décision de bannir les cirques avec animaux sauvages, comme l’ont déjà fait de nombreux pays, dont l’Autriche, la Belgique, le Mexique et les Pays-Bas. Comme l’a révélé PETA ainsi que d’autres associations à maintes reprises, les animaux dans les cirques sont enfermés, entravés, fouettés, battus et privés de nourriture afin de les forcer à accomplir des numéros pénibles et parfois dangereux.

Une soixantaine de communes françaises ont déjà pris des arrêtés rendant illégale l’installation de cirques avec animaux sauvages sur leur territoire, y compris Bastia récemment et Draguignan très prochainement, toutes deux après avoir été contactées par PETA et ses sympathisants.

Le gouvernement irlandais l’a compris : les mœurs ont changé et le public comprend qu’il est immoral d’enfermer et d’exploiter ces individus sensibles et intelligents. La plupart des gens ne souhaitent pas cautionner cette cruauté et se tournent vers des spectacles n’exploitant pas d’animaux à la place. Il est grand temps que la France suive le pas et prenne à son tour la décision progressiste d’interdire les cirques avec animaux au niveau national.

A propos de Peta France

Peta France

PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux.

Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer