L’OktoberFest vegan, c’est possible !

Depuis près de 200 ans , l’OktoberFest s’est toujours fait avec de grandes quantités de bière et de viande. Mais, cette année, les organisateurs sont en rupture avec la tradition et tendent la main aux visiteurs en proposant des plats végétaliens et même du vin vegan !

Avec ses dizaines de bœufs rôtis à la broche , les poulets de rôtisserie pour nourrir une armée, et ses saucisses de porc, l’OktoberFest de Bavière est le nirvana pour les amoureux de la viande, et l’OktoberFest ressemble plus encore à l’un des pires cauchemars que peut faire un vegan. Les festivités de l’an dernier ont vu un total d’un demi- million de poulets , 116 bœufs entiers et 115000 saucisses de porc servis dans les tentes à bière de Munich sur une période de trois semaines.

Mais même dans l’une des régions les plus traditionnelles de l’Allemagne, les temps changent . Dans une tentative pour répondre à l’évolution des préférences alimentaires des visiteurs , les propriétaires de tentes à bière proposent des plats végétaliens – et dans un cas, des vins vegan – sur leurs menus.

Wolfgang Nickl du conseil municipal de Munich, qui est chargé d’organiser OktoberFest, explique :

Parce que l’événement devient plus international, les personnes ayant des besoins alimentaires particuliers et des goûts différents culinaires deviennent la norme.

Il n’y a pas que les visiteurs étrangers qui refusent la viande. Le végétarisme et le végétalisme sont à la hausse en Allemagne. Selon le VEBU (l’équivalent AVF Outre-rhin) le pays compte désormais 800 000 végans et 7 millions de végétariens. Le nombre de végans allemands augmente de 20 à 30 % par an.

La porte-parole Vebu Stephanie Stragies déclare :

Qu’il s’agisse de convictions écologiques, pour la protection du climat ou pour des problèmes de santé , il y a une prise de conscience croissante chez les Allemands en matière de végétalisme.

La famille Bachmaier , qui a été inspirée par l’expérience de leur fils comme apprenti dans un restaurant végétalien basé à Munich, a été la première à faire le grand saut. Parmi les plats de la famille qui ont été ajoutés au menu de son ” Herzkasperl ” (tente à bière), on trouve des médaillons de soja façon façon porc aux girolles sautées, et le “Käsespätzle” sans œufs et sans fromage.

Martin Jonas, qui a travaillé à ” Herzkasperl ” pendant quatre ans, explique :

La nourriture végétalienne est le meilleur moyen de s’assurer que les gens de toutes les religions , ainsi que ceux qui ne mangent pas de produits d’origine animale par conviction, ne sont pas exclus des festivités. Bien qu’il soit difficile pour les Bavarois de modifier leur approche de l’OktoberFest, c’est assez logique. C’est le plus petit dénominateur commun.

Les autres propriétaires de tentes , y compris les Ammers – qui sont célèbres pour leur poulet rôti – ont sauté dans le train culinaire. La famille, qui dirige également un restaurant avec succès en dehors de la saison de fête de la bière, cuisine une fricassée de poulet , mais en remplaçant la viande par des escalopes de soja. La tente voisine Fisch- Bada, connue pour son vaste choix de poissons et fruits de mer, a même ajouté un vin rouge vegan – filtrée sans l’utilisation de protéines animales – à son menu.

Malgré la diversité culinaire croissante à l’OktoberFest, ceux qui servent la nourriture ont remarqué que la grande majorité des visiteurs ont tendance à coller à l’offre traditionnelle. “D’après ce que je vois, la demande des plats de viande n’a pas baissé », dit Jonas. “ Après tout , la viande et la bière sont les bases de cet événement et ce n’est pas près de changer. ” Et oui on n’oublie pas malgré tout que sûrement plus de 90% des repas servis sont à base de viande.

Source : adaptation du Spiegel

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • Ad

    Chouette ! C’est agréable de lire un article un peu plus long que d’habitude. Vous êtes allé sur place ou vous aviez des “envoyés spéciaux” ? Et est-ce que les plats vegans ont été appréciés ? Quelqu’un a goûté ?

    • vegactu

      Comme c’est précisé à la fin de l’article, c’est une traduction adaptée du spiegel 🙂

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer