Maltraités, euthanasiés, dopés : la dure vie des pigeons de course

Six pigeons belges viennent d’être contrôlés positifs à des tests de dopage, dont un à la cocaïne1

Les courses de vitesse de pigeons, une tradition belge, se sont beaucoup développées ces dernières années avec l’arrivée sur le marché d’aficionados chinois fortunées. L’an dernier, l’un d’eux a déboursé 310.000€ pour s’offrir un pigeon très rapide du nom de “Bolt”.

Comme dans tous les secteur, cet afflux financier entraîne aussi des dérives. Les vols dans les élevages mais aussi le dopage sont aussi en pleine expansion…

Outre la cocaïne, les très récents tests qui ont révélé un dopage ont montré que des pigeons avaient ingéré des antidouleurs ou antifièvres, afin d’améliorer leurs capacités.

De plus, ce triste phénomène n’a rien de nouveau : en 2003, un ancien champion du monde cycliste avait été convaincu d’usage de produits interdits dans le milieu agricole, le peloton cycliste, les courses de chevaux et de pigeons.

Et si on fichait la paix aux pigeons, et si on laissait ces animaux voler pour eux-même ?

Maltraités dans bien des élevages, sélectionnés et entraînés uniquement d’après des critères de performance et de rentabilité,  les pigeons de course n’ont pas un sort enviable. Les champions sont forcés de parcourir des milliers de kilomètres  en  des voyages épuisants et dangereux qu’ils n’entreprendraient pas naturellement.

Ceux qui ne donnent pas satisfaction sont vite supprimés (comme dans le milieu équestre, en somme). Même Pigeons de cœur, une association supposée organiser des courses de pigeons au bénéfice des enfants malades, reconnaît sur son site l’euthanasie des malheureux volatiles : “Certes, gérer une colonie implique de ne conserver que le top de nos voiliers. La nature fait-elle autrement ?2 Bel exemple pour les petits patients eux-mêmes souffrants…

Vous pouvez soutenir PETA dans cette cause.

  1. http://www.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=14569129 []
  2. http://pigeonsdecoeur.e-monsite.com/pages/pigeon-de-course/pigeon-de-course.html []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !