Mélenchon : “On traite les animaux d’une manière absolument ignoble”

Invité par Des Paroles et Des Actes, Jean-Luc Mélenchon a répondu aux questions de David Pujadas ainsi qu’à celles d’autres invités toujours aussi bien choisis par l’émission pour leurs conflits d’intérêt qui ne seront pas précisés, c’est évident1 .

“On ne tient pas compte du sensible, et tout ça ne nous mène nulle part”

Bien plus social que la gauche (ça n’est pas compliqué) et bientôt plus écolo que les écolos (ah, on me souffle que ce n’est pas non plus très compliqué), Mélenchon dénonce encore une fois les limites des  protéines carnées, tant pour la condition animale ou l’écologie que pour la santé :

On va changer les modes de consommation, vous allez avoir du boulot à la maison, parce que c’est plus possible de continuer à ne consommer que des protéines carnées. Ça c’est plus possible. Parce que ça fait des fermes de 1 000 vaches, de 10 000 vaches, on traite les animaux d’une manière absolument ignoble, hein, ça au passage on l’oublie !
On ne tient pas compte du sensible, et tout ça ne nous mène nulle part.
Nous buvons un lait qui est de mauvaise qualité, nous avons des terres agricoles qui perdent en matière organique et qui ont des rendements qui baissent et ainsi de suite.
Donc faudra bien changer. Quand je vous parle des protéines animales, vous en avez d’autres : des protéines végétales. Il va donc falloir apprendre à travailler, cultiver, récolter des algues et combien d’autres choses…

“C’est une habitude que prend la société de considérer qu’un animal, un être sensible, peut être traité comme une chose”

Ce n’est pas la première fois que Mélenchon s’exprime pour les animaux, les qualifiant d’êtres sensibles. En mai 2015, il avait asséné sur le plateau d’On N’est Pas Couché2 :

Cette sale mode, c’est une habitude que prend la société, de considérer qu’un animal, un être sensible, peut être traité comme une chose. Vous allez en mettre 1000 l’un à côté de l’autre, les traire à mort et quand c’est fini, hop à l’équarrissage.

Début 2016, il avait donné une interview à Ouest-France3 dans laquelle il avait appelé à “changer nos moeurs” concernant nos rapports avec les animaux que nous mangeons :

Les protéines carnées, ça a une limite. Il est normal, compte tenu de l’étroitesse des salaires, que les gens aillent au moins cher. Les protéines végétales seraient les bienvenues. C’est une affaire de mode, de goût. Il faut changer nos mœurs. Nous savons que lechangement climatique a commencé. Mais le changement pour la santé aussi : nous sommes en pleine épidémie de cancers, de l’obésité. Il faut dire aux gens quece modèle ne pourra pas durer. C’est vrai pour la consommation alimentaire comme pour le reste.

Précisions :

  1. Télérama – David Pujadas et Julian Bugier : des paroles, des actes, et des omissions []
  2. L214 – Mélenchon dans #ONPC []
  3. Vegactu – Mélenchon et les protéines carnées []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • François Pascontent

    Trop de subjectivité dans ces phrases d’introduction. C’est dommage.

  • TZ

    On traite également les tibétains de manière ignoble (150 immolations par le feu, c’est dire le désespoir qui anime ce peuple), mais Mr Mélenchon continue son amour béat pour la dictature chinoise…

    Ce type est un opportuniste de la pire espèce.

    • Eric BENECH & Danie SOTTAS

      Et est opportuniste celui qui parle comme ça de quelqu’un qu’il ne connaît pas…

    • Eric BENECH & Danie SOTTAS

      Les Tibétains sortent d’un régime féodal et théocratique…
      Et de plus ils ne se révoltent jamais contre leur tyran qu’est le Dalaï-Lama.
      Celui-ci n’est même pas végétarien…

    • brucewilis30 .

      Jean Luc n’a aucun amour pour aucune grande puissances, c’est d’ailleurs le seul a toujours rester critique même avec les Pays avec qui on doit échanger. Si lui est un opportuniste, alors vous vous etes un sacré simpliste de la pire espèce.

  • Eric BENECH & Danie SOTTAS

    BRAVO et MERCI, M. Mélenchon, de nous ouvrir les yeux sur ce genre de choses horribles qui nous éloignent de notre véritable nature !

  • Manu F.

    attention je n’ai rien de particulier contre Mélenchon mais il y a quelques temps (pas si lointain que cela) le front de gauche était à l’origine d’une affiche que je définis de spéciste.

    “L’humain d’abord” : http://oise.pcf.fr/76753

    • brucewilis30 .

      Non ça désigne le côté humain, pas l’humain en tant qu’espèce…rolala…. le coeur, l’amour, l’affection, la compassion etc… bref l’Humain.

  • Benoît Mangin

    Faut pas s’enflammer comme ça… Mélenchon fait campagne, point-barre. Rien de plus. Il espère ratisser chez nous autres. C’est affligeant. On dirait Soral qui a essayé de la même manière de récupérer l’association francophone de promotion de la Perma-culture, Brin de Paille.

    Ils ne se mouchent pas avec le coude, les mecs… Des industrialistes végétariens et des nazis écolos. On aura tout vu. Le pire, c’est que ça pourrait marcher. Mais en ce qui me concerne, on n’attrape pas une mouche avec du vinaigre.

    Et c’est un homme viscéralement de gauche qui parle !

    PS: Pour ce qui est de l’affiche “l’humain d’abord”, je suis +1. “L’humain d’abord”: On voit quotidiennement ce que ça donne… No comment.

    A plus

    • brucewilis30 .

      Non Melenchon ne fait pas ‘campagne point barre’… Jean Luc est un intellectuel qui a passé sa vie a penser la vie justement et le Progrès en société, il devenait écolo bien avant que ça n’arrive dans son programme (vous parlez d’un programme du FDG qui n’est pas celui de JL spécialement, il vient de faire son mouvement et ‘son’ programme justement qu’il a choisis d’appeler L’Avenir en commun’ donc bon… niveau intox bravo l’ami. Quand a votre soit disant appartenance a gauche j’en doute… plutôt un troll de droite ou d’ext droite payé pour diffamer sur internet (il en existe des bénévoles et des rémunérés)

      • VGCedric

        Petit rappel (encore et toujours nécessaire apparemment): le véganisme est apolitique. On peut être d’extrême droite, d’extrême gauche, d'”extrême nord”, d'”extrême sud”, riche, pauvre, jeune, vieux, ou quoi que ce soit et aimer les animaux au point de s’abstenir de les consommer.

        Toutes les bonnes volontés, de tous bords sont les bienvenues !

        Sur le cas “Mélenchon”, ce type est sincère dans ses convictions (du moins ai-je la faiblesse de le croire), simplement, comme l’immense majorité des politiques, il met la plupart du temps complètement à côté de la plaque (sauf sur ce sujet apparemment où il est “sur le bon chemin” semble-t-il et c’est tant mieux !).

  • couba

    moi je le sens sincère quand il évoque le sujet,
    on ne va pas tarder à découvrir qu’il est passé végétarien à mon avis…

  • Guillory

    Parler de la cause animal c’ est bien mais personne ne parle des 9 millions de pauvres qui sont exploités par les banques et le système, Qui doivent survivre parfois avec 450 euros par mois. Il n’ hésitera pas à dépenser plusieurs millions pour sa campagne comme les autres alors qu’ il pourraient tous reverser cet argent au restau du coeur. C’ est comme hollande qui disait réduire son salaire de président de 30% et à invoqué ensuite qu’ il ne pouvait pas le faire parce que c’ était anticonstitutionnel. On peut pleurer sur ces pauvres vaches qui passent à la trait pour leur lait mais il ne parle pas des impôts et des taxes qui passent à la traite les humains.

    • Cher Guillory, vous invoquez un argument que l’on nomme “le sophisme du pire” un classique parmi les classiques

      Arguments de peu de poids et, pire, qui pourrait aisément se retourner contre vous : Que faites-vous vous même pour ces personnes dont vous parlez ?

      Toutes les luttes ont leur importance, en dénigrer une au prétexte qu’une autre est plus importante apparaît trop souvent comme un prétexte pour ceux qui n’entreprennent rien à évacuer à peu de frais son mal-être face à l’engagement militant, sachez-le.

      Source : http://vegfaq.org/les-humains-dabord/

      Amitiés

    • Gil PERNOT

      https://www.facebook.com/JLMelenchon/videos/10154790323288750/

      MERCi d’être un peu curieux avant de publier…

  • Gil PERNOT

    Enfin un homme politique qui parle clair…
    Et on peut difficilement le soupçonner d’ “électoralisme”…
    La cause n’est pas (encore?) très payante…

    • Taïra Ⓥ

      Mouais… en ce qui concerne les animaux, pour ma part, ce n’est pas sur les politiques qu’il faudra compter.
      Pas d’électoralisme de Mélenchon, peut-être. En tout cas il représente les électeurs d’une société spéciste qui se retrouvent en sa personne, et je crois que ce ne sera pas demain que lui, ou les autres d’ailleurs, oseront dire haut et fort que les animaux ne sont pas les objets, les produits, les ressources que les êtres humains en ont fait.

  • Pingback: Jean-Luc Mélenchon, le candidat des défenseurs des animaux ? – Vegactu()

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer