Mike Fremont, 91 ans, végétalien, termine le semi-marathon de Knoxville en 3h04

Vous savez ce rêve, celui où vous vous voyez courir dans vos vieux jours? Mike Fremont en offre la preuve de sa possibilité. Le résident de 91 ans de Cincinnati a terminé le semi-marathon (21km) Knoxville ce week-end en 03:03:56.

Les collines étaient horribles” , dit Mike Fremont, mais il se sentait bien pendant toute la course. “Je ne peux pas courir assez vite pour être fatigué” , dit-il à propos de son rythme de 6,9km/h de moyenne.

Cependant le temps de Mike Fremont est un record mondial à son âge, mais il est quelques minutes derrière le record du semi-marathon  pour le groupe d’âge de 90 à 94 ans. Mais qui est le déteneur du record ? Ce n’est autre que Mike lui-même qui avait couru à ses 90 ans le semi-marathon en 02:56:26.

mike fremont marathonLe coureur végétalien détient également les records américains et mondiaux pour le marathon dans le même groupe d’âge, avec un temps de 6h35″7 au Marathon de Huntington en Novembre dernier.

Mike Fremont, qui ressemble à un jeune retraité de 60 ans, attribue sa longévité au régime végétalien.L’entrainement est important, mais si vous arrivez à mon âge, vous n’allez pas être en mesure de vous entraîner comme vous voulez sauf si vous corps tient le choc. Je peux vraiment insister sur l’importance de mon alimentation végétalienne sur ma performance.

Mike Fremont a commencé à courir dans les années 30 pour soulager le stress d’être un père célibataire avec trois enfants en bas âge. Il a été diagnostiqué d’un cancer à l’âge de 69 ans qui l’obligea à cesser la viande et les produits laitiers (qui rappelons-le sont des produits inflammatoires). Mike pense que son changement d’alimentation a contribué à réduire sa tumeur et, avec la chirurgie, il a totalement guéri.

Ces jours-ci, Mike Fremont s’entraîne à courir environ 50 km par semaine, la plupart du temps sur des sentiers, et il fait aussi des pompes et du kayak. Battre des records est important, mais Mike court surtout pour la santé et pour avoir de la compagnie, et non pas obtenir une place dans l’histoire du marathon. En outre, il a déclaré “c’est juste une question de temps avant que quelqu’un comme John Keston ou Ed Whitlock battent mes records.”

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !