“My Life’s a Cage”, un clip militant qui a besoin de vous !

Le groupe rock The aiM s’engage pour défendre les animaux.
Aidez-les à produire leur clip militant.

Le groupe s’engage à reverser intégralement l’argent des droits d’auteur de la chanson “My life’s a cage” à des associations ou projets défendant la cause animale.

En échange de votre aide financière, selon le montant versé, vous avez votre nom au générique officiel du clip, ou bien vous recevez l’album, une lithographie du projet, le livre “No steak” d’Aymeric Caron, ou encore un repas dans un resto végé… Bien sûr, vos contributions vous seront automatiquement remboursées si le projet n’atteint pas son objectif .

À quoi servira la collecte ?

Arriver à 6000 euros serait l’idéal. 6 mois de travail intensifs sont nécessaires pour faire ce court métrage de 6 minutes.

 Les postes :
– location logiciels professionnels
– lumière pour partie filmée (le corps du clip est en animation)
– décors/maquillages pour partie filmée
– location matériel (caméras, décor etc)
– intervenants techniques 2D / 3D (sous-traitance)
– défraiements / petites indemnités
– matériel informatique

Pour votre information, un clip d’animation à budget réel coûterait 5 à 6 fois plus cher, pour les agences meilleur marché ! Vous nous aiderez à créer ce clip exceptionnel en participant à ce plan. Vous pouvez donner 10, 20, 100 euros ou même plus ! Merci de nous aider et de nous soutenir : nous avons besoin de vous.

The aiM s’engage pour un monde honnête et éthiques.

Présentation détaillée du projet

En versant 2, 5, 10, 20 euros ou plus, vous nous aidez à produire un extraordinaire projet de clip en animation et ainsi vous contribuerez à faire bouger les consciences sur tout cette souffrance animale inutile. Nous avons besoin de vous !
Les cadeaux en contrepartie sont cumulables : si vous donnez 50 euros par exemple, vous recevrez la contrepartie équivalente à 50 euros, cumulée à toutes les autres contreparties correspondantes au sommes inférieures. Donc plus vous nous donnez, plus vous recevrez de cadeaux ! 🙂

 SOUTIENS OFFICIELS : Association Végétarienne de FranceL214 Ethique et AnimauxAnimaux en Péril asblAymeric CaronJérôme Lescure & A.L.F. le filmSans Famille asbl, A.P.A., Dolma – Restaurant végétarien et magasin bio, Brigitte Bardot,  Alain Bougrain Dubourg…

 Ecouter la chanson My Life’s a Cage : 

 Page Facebook My Life’s a Cage : ICI

Aim

Interview de Guillaume Corpard, chanteur du groupe The aiM

C’est quoi le projet « My LIFE’S A CAGE » ?

My LIFE’S A CAGE » est l’une de nos chansons à caractère militant, dont on veut faire un clip. Le sujet, ce sont les animaux qui partent à l’abattoir. En chantant ce texte, on se met à la place du veau, du cochon ou du poulet qui avance dans le couloir de la mort. On y parle de leur terreur, de leur incompréhension face à une situation effroyable : car il ne faut pas prendre les animaux pour des êtres inintelligents, insensibles et sans personnalité. On sait très bien aujourd’hui que ce ne sont pas des robots. Pour les sceptiques, la science a fait beaucoup d’études là-dessus, ces quinze dernières années. Et ce traitement inhumain qu’on leur inflige est insupportable. Il n’est pas digne de nous. On fait grandir ces animaux dans des conditions calamiteuses, pour finir par les tuer, en les faisant souffrir de façon éhontée. Il ne faut pas fermer les yeux sur ça, sous prétexte que ce sont des animaux. Car le but final de ces tortures et de ces massacres en règle ne sert que le plaisir égoïste de chacun : l’objectif ici n’est plus notre survie, ni même notre bien-être alimentaire, mais seulement prendre du plaisir pour les manger en sauce, s’en vêtir ou tester nos crèmes de jour. On pourrait si facilement faire autrement !

Nous pensons que l’enjeu est politique, moral, philosophique. Aujourd’hui les industries alimentaire et pharmaceutique font des profits colossaux sur une montagne de souffrance, tout en détruisant la planète. Si l’être humain, animal parmi d’autres animaux, veut continuer d’aller dans le sens de son Histoire, c’est-à-dire dans le sens du progrès, de l’élévation, il sera contraint d’abandonner ces coutumes moyenâgeuses, de la même façon qu’il a légiféré contre l’esclavagisme humain, la torture, le sexisme, et tout ce qui fait du mal à l’autre en général.

Pensez-vous que les gens sont prêts à devenir végétariens ou vegans ?

Si j’osais, je dirais surtout que nous sommes incohérents. Regardez, d’un côté nous offrons à nos enfants des peluches d’animaux pour faire des câlins, nous adoptons des chiens et des chats pour les chouchouter, quitte à dépenser beaucoup d’argent pour eux, et de l’autre nous sommes des sanguinaires organisant une véritable industrie de la mort, massacrant dans l’horreur des cochons, des chevaux ou des vaches, des veaux de quelques jours, des bébés agneaux, pour faire du pâté, du saucisson, des steaks ou des chaussures en cuir ! Cela n’a aucun sens, c’est une sorte de schizophrénie morale.

Pourtant il me semblait que le cœur n’était pas divisible. Par exemple, on serait tous effarés, navrés et révoltés, le cœur empli de tristesse et d’incompréhension, si quelqu’un arrivait à la maison et égorgeait notre chat ou notre chien. Mais cela ne nous empêche pas de manger du saucisson joyeusement avec nos amis à l’apéro, alors que le cochon est aussi sensible et intelligent que nos animaux de compagnie. C’est bien connu, on livre toujours plus d’attention à ce qui nous est proche.  Il m’arrive de poser simplement la question suivante à mes amis : « pourquoi tuer quand on peut éviter de le faire » ? Avoir grand cœur c’est se soucier des autres, pas les massacrer, non ?

Pour répondre à la question initiale, je crois que si beaucoup de gens ne sont pas encore végétariens, c’est parce qu’on ne prend pas le temps de faire le rapprochement entre ce qu’il y a dans l’assiette et l’animal. La preuve en est que l’on parle des animaux comme de vulgaires “produits alimentaires” : sans aucun respect. Dans notre vie, tout va tellement vite, on ne prend pas le temps de la rencontre. Mais lisez des livres comme celui du scientifique Yves Christen, ou tout simplement passez du temps avec les animaux : peut-être en sortirez-vous bouleversés. Surtout si vous écoutez plus votre cœur que vos papilles !

Parlez-nous du clip !

Nous allons faire un clip en animation avec Nicolas Debruyn, un jeune et talentueux dessinateur vivant en Belgique, spécialisé dans l’animation. Il est très doué et très investi sur le sujet. Nous avons aussi la chance d’être accompagnés par le réalisateur Jeuc Dietrich, qui se chargera de la partie filmée, et de Pauline Goyat, dessinatrice. Nous avons beaucoup parlé, et nous nous sommes compris. Toute l’équipe nourrit une véritable ambition artistique et éthique avec “My life’s a cage” ; une grande motivation nous anime, car le projet est hors-norme : on ne parle pas de nous ici, mais des êtres en souffrance. De plus, toute une équipe bénévole militante nous accompagne sur ce projet !

Le travail pédagogique autour de la protection animale nous semble d’une urgence capitale. Plus nous serons nombreux à honorer ce discours, artistes, politiques, écrivains, enseignants, éducateurs, philosophes, journalistes, citoyens de tous bords, plus vite nous cesserons les massacres et ces tortures à ciel ouvert…

Exemple de film d’animation déjà réalisé par Nicolas Debruyn pour son projet de fin d’étude

Mix de travaux réalisés par Nicolas Debruyn

Quel est l’objectif de ce clip ?

L’objectif est de mettre notre musique au service d’une idée. Participer humblement, à notre petite échelle, à un discours de compassion qui a tendance à se répandre de plus en plus dans ce monde. C’est un message militant, en espérant un jour voir le végétarisme devenir aussi naturel et répandu que l’interdiction légale de tuer un autre être humain, de torturer, de violer… Car ne nous trompons pas : la philosophie végétarienne ou la protection animale dans son ensemble ne sont pas des discours de sensiblerie, vociférés par des gens en rupture avec les humains, aigris, ou décalés dans la société. Ici l’on parle avant tout d’amour, de respect, de bienveillance pour les autres, qu’ils soient humains ou animaux. Nous ne sommes pas des tyrans : nous nous battons au contraire contre une forme de tyrannie, soutenue par des traditionnalistes passéistes et conservateurs, qui ne veulent pas remettre en question leurs habitudes et leur plaisir égoïste….

Et pour ceux qui aiment la politique, on aime à rappeler que ces millions de tueries servent avant tout à faire du profit, toujours du profit. Bref, que cela soit pour les humains en particulier, ou pour les êtres vivants en général, selon nous, le végétarisme est un véritable humanisme. S’il était la norme dans nos sociétés, nous nous rapprocherions d’une philosophie véritablement non-violente, authentiquement pacifique, élevant par là-même notre civilisation vers plus de dignité.

Concernant notre projet, nous nous engageons à reverser intégralement l’argent des droits d’auteur de la chanson “My life’s a cage” à des associations ou projets défendant la cause animale.

Lapin

Y-a-t-il plus de végétariens célèbres qu’on ne le croit ?

Oh oui ! Einstein, Socrate, Pythagore, Gandhi, le Bouddha, Tolstoï, Léonard De Vinci, Georges Sand par exemple, étaient convaincus par le végétarisme !

Et tant d’autres aujourd’hui chez les artistes : prenez par exemple Rosanna Arquette, Orlando Bloom, Richard Gere, Dustin Hoffman, Nathalie Portman, Brad Pitt, Peter Dinklage, David Bowie, John Lennon & Yoko Ono, Paul Mc Cartney, Chris Martin (Coldplay), Kate Bush, Peter Gabriel, Robert Smith (The Cure), Bob Dylan, Moby, Keziah Jones, Lenny Kravitz, Thom Yorke (Radio Head)…et la liste est encore longue !

Et puis nous avons aussi « notre » journaliste fer de lance de la cause végétarienne en France, Aymeric Caron, qui a écrit récemment le livre “no steak”. The aiM a d’ailleurs la chance d’être soutenu par M. Caron, tant sur le plan artistique que militant.

Vous savez, nous sommes des millions à partager ce point de vue sur la planète : tout le monde ne vit pas au pays du foie gras et du hamburger.

Chien

Quels sont les besoins pour ce clip ?

Arriver à 6000 euros serait l’idéal. 6 mois de travail intensifs sont nécessaires pour faire ce court métrage de 6 minutes. C’est un clip militant et nous voulons qu’il soit fort. Or cela demande un minimum d’argent, même si le cœur de l’équipe est bénévole sur ce projet ! Pour votre information, un clip d’animation à budget réel coûterait 5 à 6 fois plus cher, au bas mot ! Vous nous aiderez à créer ce clip en participant à notre projet KISS KISS BANK BANK. Vous pouvez donner 10, 20, 100 euros ou même plus ! Merci de nous aider et de nous soutenir : nous avons besoin de vous.

Pour écouter la chanson My Life’s a Cage :  

Page Facebook My Life’s a Cage : ICI

Site web The aiM : ICI

Page Facebook de the aiM : ICI

Cochon

Paroles de la chanson

MY LIFE IS A CAGE
I’m the calf I’m the pig I was born in your hands Looking for the sense
Will my flesh will be bloody? My fat legs tender? My chops tasty?
But you know I have no voice Friend, I have no choice And this is why you deny me I’m going to the slaughter I’m going to be free  after my hell in your country
My life is a cage! My life is a cage! My life is a cage!
Am I dead? Am I cold? As cold as your heart? I can feel pain!
My meat for cash! My life’s for what? Please enjoy!
But you know I have no voice Friend, I have no choice And this is why you deny me I’m going to the slaughter I’m going to be free after my hell in your country…
My life is a cage! My life is a cage! My life is a cage!

Traduction française de la chanson

MA VIE EST UNE CAGE
Je suis le veau, je suis le porc Je suis né dans tes mains J’en recherche encore le sens…
Ma viande sera-t-elle saignante ? Mes cuisses grasses assez tendres ? Mes côtes assez goûteuses ?
Tu sais, je n’ai pas de voix Ami, je n’ai pas le choix C’est pour cela que tu ne m’entends pas Je vais à l’abattoir Vers la liberté, après mon enfer passé chez toi
Ma vie est une cage ! Ma vie est une cage ! Ma vie est une cage !
Suis-je mort? Suis-je froid? Aussi froid que ton cœur ? Moi aussi je ressens la douleur
Ma viande pour de l’argent ? Ma vie pour quoi ? J’espère que tu apprécies !
Tu sais, je n’ai pas de voix Ami, je n’ai pas le choix C’est pour cela que tu ne m’entends pas Je vais à l’abattoir Vers la liberté, après mon enfer passé chez toi
Ma vie est une cage ! Ma vie est une cage ! Ma vie est une cage !

Soutenir le projet My Life’s A Cage

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !