Nous sommes tous des « Farid de la Morlette »

« Farid de la Morlette » est l’homme qui a publié hier une vidéo sur Facebook se montrant en train de projeter un chat contre un mur. Son « exploit » a largement été relayé par les médias au cours de la journée et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. Nombreuses sont les personnes qui ont manifesté leur indignation à l’égard de l’auteur de ce spectacle cruel. Cet engouement rappelle largement l’affaire « Michael Vick » (un joueur de football américain), impliqué dans l’organisation de combats de chiens, qui a indigné toute l’Amérique.

Pourquoi une telle indignation de la part de la population ? Ces deux affaires se rejoignent dans le fait qu’elles sont cruelles, injustifiables et font preuve d’une lâcheté décontenançante. Heureusement, des lois existent pour punir de tels actes de barbarie bien qu’elles se révèlent peu efficaces en réalité. Mais la morale est là, largement partagée de tous eu égard aux nombreuses réactions : la cruauté envers des êtres sensibles et sans défense doit être sévèrement réprimée.

Mais cette attitude, que chacun adopte lorsque de tels actes de cruauté sont relayés sur les réseaux sociaux, n’est-elle pas paradoxale ? Pour exprimer les choses autrement, pourquoi la violence à l’encontre d’un chat fait-elle jaillir autant de réactions ? Je n’ai pas vu une telle réactivité lorsqu’il s’agit de s’insurger contre la corrida, qui pourtant repose sur cette même logique de violence. Je n’ai pas non plus remarqué un tel embrasement pour condamner l’extermination de masse des animaux, totalement inédite dans l’histoire humaine. Cette violence, nous l’entretenons chaque jour, bien qu’elle soit plus opaque. On parle de plus de 60 milliards d’animaux terrestres tués chaque année pour notre consommation, sans compter, bien évidemment, les animaux marins qui représentent un chiffre plus élevé. Et cette violence-là, par quoi peut-on la justifier ? La santé ? La tradition ? L’ « ordre des choses » ? Aucune de ces options ne tient en réalité. Nous vivons à une époque où nous disposons d’une nourriture abondante, à une époque où nous avons les moyens d’être en excellente santé (oui, même avec une alimentation strictement végétale !), à une époque où nous avons ce luxe de se poser la question s’il est moralement justifiable ou non de consommer des animaux et leurs « produits ».

Comment peut-on donc justifier cette violence quotidienne ?

Le plaisir. Cette cruauté ne s’explique raisonnablement que par ce mot. Combien de fois ai-je pu entendre « moi, j’aime trop la viande pour m’en passer » ? Mais savez-vous que la plupart des végétariens ou végétaliens aiment la viande ? Parce que la question n’est pas de savoir si on aime ou non la chair animale. Il est plutôt question de savoir si notre plaisir peut justifier une telle cruauté.

Dans cette affaire du « lanceur de chat », l’auteur des faits a agi par plaisir. Plaisir de se montrer, plaisir d’être cruel, plaisir de faire un buzz, peu importe. De notre côté, lorsque nous consommons de la viande ou autres produits animaux, nous le faisons en sachant pertinemment que ces produits sont le fruit d’une industrie qui perpétue la souffrance et la mort. Le plaisir l’emporte cependant systématiquement sur les questions éthiques. Les motivations sont donc les mêmes des deux côtés.

Nous baignons dans une espèce de « schizophrénie morale » (terme emprunté au professeur Gary L. Francione). Il y a d’un côté les animaux que nous chérissons : chiens, chats, furets, certains lapins, etc. Et puis il y a ceux que nous nous autorisons à consommer ou exploiter : vaches, cochons, poules, chevaux (mais pas pour tout le monde !), etc. Pourquoi privilégier telle ou telle espèce ? C’est une question de culture, d’habitude, mais principalement d’une hostilité à penser cette question. Nous établissons nos préférences envers certaines espèces selon des critères purement arbitraires. Rien ne justifie rationnellement que nous nous évertuions à bichonner le chat tout en mangeant de la chair de cochon. Cette cruauté que perpétue l’industrie de l’exploitation animale existe pourtant, et ce, pour satisfaire le plaisir de chacun.

Maintenant, je fais ce constat : cette sordide affaire est le résultat de la volonté morbide d’un homme prenant plaisir à martyriser un animal sensible et conscient sans motif. Je fais également un autre constat : l’extermination de milliards d’animaux est le résultat de la volonté morbide de tous de prendre plaisir à consommer et exploiter des animaux sensibles et conscients sans motif aucun. En ce sens, nous pouvons dire que nous sommes tous des « Farid de la Morlette »1 .

Article rédigé par Kévin Barralon.

Précisions :

  1. Expression en référence au chapitre « We’re all Michael Vick » dans l’œuvre « Eat Like You Care » de Gary L. Francione. []
  • lrdg

    “au cours” pas “au court”

  • Ju

    Exemple typique de récupération.

    • N1C0LAS

      Vous avez d’autres exemples de ce type de récupération ? Perso j’aime l’idée de ne pas jeter.

    • vincentG

      Exemple typique de mauvaise foi.

  • Noubi

    Bravo pour cet article…

    • cozzolino

      vous ne parlez dans cet article que des animaux destinés a la consommation !et pourtant chaque jours des chats, chiens, singes , rongeurs …. sont torturés, disséqués vivants et j’en passe, dans les labos ! alors effectivement, nous sommes tous des Farid !

  • Loupou

    C’est parce que vous êtes des ultras comme ça, que ça ne donne pas envie d’en savoir plus sur votre “combat”.
    La corrida est malheureusement ancrée dans une culture. Pas le lancé de chat sur une barre d’immeuble.
    Bien sûr, les deux restent cruels. Mais si vous ne comprenez pas qu’elle est la différence entre ces 2 pratiques qui choque, et que vous comparez les “mangeurs” de viande de Facebook et Twitter, à cet homme, c’est presque de la mauvaise foi ou encore de l’ultra dont vous faites preuve.

    • Nicolas

      Où est votre argument ? Vous dites “mauvaise foi” “culture” “ultras”… mais rien de tout cela n’est un argument qui légitime la cruauté. La culture des execution en publique était très populaire et bien ancrée, vous pensez que c’est une erreur de l’avoir aboli ? l’esclavage également, le sexisme… Bref, le passé ne justifie pas le présent, il l’explique. Vous comprenez ?
      Et puis ce n’est pas parce que les végétariens vous paraissent un peu bêbêtes, à moi aussi, que leurs idée sur la cruauté ne mérite pas d’être écoutés.

      • Ahimsa

        “les végétariens vous paraissent un peu bêbêtes, à moi aussi” Merci ! Einstein aussi vous dit merci !

        • lena16

          alors gandhi aussi était bêbête ….

    • vincentG

      Hey Loupou,
      “Notre combat” est le tiens également, sauf qu’on s’occupe de ton combat dont tu te déresponsabilises avec mauvaise foi.
      Pourquoi c’est ton combat aussi ?
      Parce que la viande que tu manges probablement, (ou d’autres) provient d’élevage, et l’élevage pour ton information est aujourd’hui la première source de pollution au monde et de déforestation.
      Aussi, la viande que tu manges est première source des maladies de notre siècle, des maladies qu’on va gentiment laisser à nos enfants si on ne fait rien.
      Et enfin la plus grande source de souffrance que la planète ait connu. Une année de produits animaux, c’est bien plus de tortures et de meurtres que le nombre de mort de toutes les guerres humaines des 2000 ans passés.
      Donc “notre combat” est autant le notre que le tiens. Mais tu as le choix de te déresponsabiliser et de trouver toutes sortes d’excuses.
      Je sais pas si tu as des enfants, ou si tu en veux, l’un dans l’autre, tu ferais mieux de t’investir aussi dans ce combat, parce que sinon c’est vraiment irresponsable que d’avoir des enfants ou en vouloir et ne rien faire pour qu’ils vivent sur une planète saine, belle et douée d’humanité, plutôt que d’en faire des machines lucratives et cupides.
      Maintenant à toi de continuer ou pas de trouver horrible la mort d’un chat, et normal la souffrance de toute un vie + la mort de 150 milliards d’animaux par an juste pour quelques minutes de plaisirs gustatifs…

      • Monsieur Z.

        Les mangeurs de monde sont responsables du tout les probleme de la planete etc… etc… etc…

        Mes quelque minute de plaisirs gustatifs tu m’excusera je l’aime.
        Alors tout les gens qui mange de la viande et on des enfant sont irresponsable je connais pas le nombre de personne qui sont vegetarien en france mais en tout cas ca fait a mon avis 90% de la population qui est irresponsable.

        Et sérieusement de l’humanité, c’est entre humain avoir de l’humanité avec une vache c’est pas un peu idiot ?

        Moi mon combat c’est d’etre un CARNIVORE (genre Lion si tu voie le genre ca tombe bien je suis née un 10 aout) Je ne mange pas de salade, pas de légume. Véridique.
        Ces aliments ont aucun intérêt a mon gout. Oui c’est a peu près tout aussi idiot que de pas manger de viande mais c’est mon choix.

        Et je mange de toute les viandes, Cheval, boeuf, lapin, mouton, veau, cochon, poulet, bison, autruche…
        Et j’en suis fière.

        Jamais je toucherai a un chat ou a un chien la violence qui a dans cette personne et gratuite et n’a pas pour but de nourrire des gens ou quoi que ca soit d’autre.

        • vincentG

          1 ere cause de pollution et de déforestation c’est la viande, donc oui les mangeurs de viande doivent se responsabiliser. Désolé que ça te fasse si mal de l’admettre.

          L’humanité, c’est la bonté, c’est la compassion envers la malheur d’autrui. Une vache est un être vivant à part entière comme toi. J’imagine que tu prendrais sa place volontier alors ?

          Donc comme disait Gary Yourofsky, tu prends du lion qu’il soit carnivore, mais le lion chasse sans arme, pas toi, et le lion pour dire bonjour renifle le cul des autres, tufais ca ? Donc ne pas pas un truc qui t’arrange chez le lion, tu n’es pas un carnivore.

          Donc tu ne connais que la salade apparement comme légumes. Eh bien…

          Et tu es fier de manger de la viande, es tu fier de l’image que tu vas laisser au monde de demain ? Quelqu’un de purement égoïste qui se moque de tout, des gens, de ses semblables, des animaux et qui n’a aucun respect pour la planète ?

          La violence de Farid est gratuite, mais celle que tu engendres en mangeant de la viande est uniquement lié à ton petit plaisir gustatif, c’est exactement la même chose, cette violence dépend de toi, tout simplement. Mais bon, une vache c’est moins mignon qu’un chat c’est surtout là qu’est la diffèrence.

          Bref tu es de très mauvaise foi, agressif,, provocateur et dans le déni. Tu as zero argument et tu préfères sombrer dans une bêtise qui te fait plaisir, surement le même genre de comportement que Farine qui voulait provoquer, jouer au plus malin, montrer comme il est violent.

          Au moins lui il est violent… Il agit directement, toi, tu aimes la violence gustative mais tu laisses les autres faire ce que Farid fait. Farid est un idiot finit, mais toi, en plus, tu es un lâche.

          Désolé vegactu… Je ne fais plus dans la diplomatie avec les gens de ce genre. Ca ne sert à rien, autant appelé un chat un chat…

          • Monsieur Z.

            Avec ce genre de commentaire, ça donnerai presque a dire que Buffalo grill a été élu meilleur enseigne de restauration par les français en 2013…. Quel ironie.

            Enfin bref, qui a dit que je cherchais a avoir des argument tangible et valable, a lire ceci j’ai l’impression que les gens qui ne connaisse pas la douceur d’une grillade sur un barbecue en été, sont supérieur et ceux qui sauveront la planète…

            C’est beau l’hypocrisie et cette belle conscience.
            J’aime beaucoup l’assimilation de manger un bon steak et balancer un chat sur un mur c’est la même chose,..

            La 1ere chose allez je vais être généreux sur 66 millions de personne en france on va être large et dire que 60 millions de personne le font ce qui fait vivre tout une partie de l’économie du pays.

            La 2eme contribue a rien ne sert a rien, bon quand tu fait un exces de vitesse de 10km tu te considère au même niveau que Merah ou Brevik ?

            Car dans ton résonnement c’est pareille c’est pas magnifique ?

          • vincentG

            Supérieur non, mais plus éthique et humain oui. Que tu le veuilles ou non.

            Donc je résume en quelques mots :

            Exemple 1 : Un type lance un fois devant tout le monde un chat, le torture pendant 20 minutes.

            Exemple 2 : Un veau né sur du béton, est volé sous 24h à sa mère avant sevrage bien sur, est anémié, engraissé, ne voit ni l’herbe ni le soleil, et ne peut pas bougé, il finit égorgé, et coupé en centaines de morceaux par une personne pour le plaisir d’autres. Bléssé et torturé pendant X mois. Mais personne ne voit ça.

            Exemple 3: Un cochon né dans les mêmes conditions, vivant les mêmes choses encore plus lontemps et H24, tué par quelqu’un à la chaine, mais personne ne voit ça.

            Points communs :
            Ces animaux ressentent tous des émotions, la douleurs, et sont scientifiquement plus intelligent qu’un chat.

            Résultats :

            Exemple 1: C’est inadmissible.
            Exemple 2: C’est normal
            Exemple 3: C’est normal.

            Question, si tu mangeais du chat tu trouverais ça peut être normal ? Quelle diffèrence vois tu entre ces exemples ?
            Parce que il y en a aucune en fait. Sauf que certains ont la malchance d’être des animaux de consommation et/ou d’être moins mignon.

            Maintenant parle pas d’économie de la viande mon gars, c’est totalement stupide. Même sans il y aura des alternatives, le problème ne vient pas de là, il vient de toi, et la solution économique ne vient pas d’eux. Trop facile de jouer cette carte, mais absolument pas valable.
            Car tu te soucierais des employés d’abattoirs, mais les employés licensiés de Renault, d’Air France, d’entreprises délocalisés ? Qui sont de très grosses compagnie, tu t’en soucies moins bizarrement…
            Qui est hypocrite ? Qui est plein d’excuses ?

          • Monsieur Z.

            Apres, en temps que mangeur de viande, j’aime la qualité,
            Donc principalement j’achete de la viande dont je connais la provenance quand j’achete un poulet de bresse, j’habite pas loin je vais voir le producteur la je peux constaster que des champs entier sont alloué leur elevage est a mon avis respectueux. Tout comme pour le boeuf, c’est une ferme a quelque centaine de metre, pour mettre les choses dans leur contextes je vie en campagne donc la viande de boeuf que je mange je la voie tout les matins, tout les soirs, Je connais le proprietaire, je sais même dans quel abbatoir il va.

            J’achete que tres rarement de la viande en supermarché, qualité douteuse et insuffisante la plupart du temps. Accesoirement je préfere payer plus cher vers un Artisan boucher que une grande surface. Mais il y a pas que les employés d’abbatoir

            Eleveur, decoupeur, boucher (pro et artisan commercant)
            En Corée du sud il mange du chien on en trouve sur les marchés de Seoul. Pourquoi je parle d’eux car on parle souvent des chinois mais en corée le chien est autorisée a la consommation c’est choquant pour nous oui. Pour leur voisin chinois et japonais non.

            L’etre humain est au sommet de la chaine alimentaire, mais imaginons, imagine un monde ou les dinosaures aurait pas disparu, (attention science fiction)

            Pour un t-rex tu saurai rien que de la viande sur 2 jambes, va tu lui demander de pas te manger car tu a des émotions et tu est plus intelligents que lui ? Non tu aura pas le temps. La volonté de la nature fait que on mange de la viande, sinon on aurait pas ces choses qui sont dans ta bouche que l’on apelle des dents dont certaine sert a broyer la viande.

            A tu oublier que l’être humain est un mammifère omnivore ?

          • Sébastien BÊME

            Omnivore est un terme physiologique pour expliquer que l’on PEUT manger de tout pour survivre. Pas que l’on DOIT manger de tout.

            J’accepte parfaitement que l’on mange de la viande. se comparer à un saurien avec un cerveau uniquement reptilien pour justifier sa propre action…Allez voir les élevage (99% de la production mondiale de viande est intensive, mais bizarrement plus de 1% de la population déclare ne manger que de la viande heureuse^^), les abattoirs. faites jouer vos enfants avec un mouton et ensuite à table expliquez leur ce qu’il y a dans l’assiette, que les côtés d’agneau viennent de l’animale avec qui il vient de passer l’après-midi. Là oui il y aura un choix, en conscience et alors je le respecterai. Tout autre choix est simplement un déni de relation entre l’assiette et la ferme. Certes on sait, mais on n’imagine pas. Cela s’appelle, en psychologie, le trou de conscience parfaitement connu.

            http://www.etre-conscient.com/reflexion-sur-la-consommation-de-viande/

            D’ailleurs, pourquoi est-on obligé d’utiliser des termes physiologiques pour justifier un terme (carnisme) comme omnivore, carnivore, mammifère alors que pour les végétariens on ne parle que de philosophie, de conscience…Question qui mérite réflexion…
            http://www.etre-conscient.com/pourquoi-ne-les-nomme-t-on-pas/

          • vincentG

            Alors Mr Z, tu achètes de la “bonne viande” ok on peut dire que c’est mieux. Donc tu sais et vois les animaux sur des hectares de terrains… Savais que pour produire 1 kg de boeuf il faut 15 000L d’eau contre 1000 pour 1 kg de patate, savais tu qu’il faut 100m² (pour les élevages par chez toi pas les camps de concentration) pour 1kg de boeuf contre 142 kg de patate, qu’il faut 16kg de céréales pour produire 1kg de de boeuf …. Je vais m’arreter là ca ira…

            Ca t’embêtes pas toi qu’il y est des gens mourrant de faim du coup ?
            Alors que si on produit plus plus de viande on peut nourrir la planète entière ? Ca te fais pas chi** ? Moi si. Juste pour 1kg de boeuf…
            Je parle pas de la compassion vis à vis des animaux tu y es insensible visiblement, si tant est que l’animal n’est pas mignon selon la norme.

            Tu fais bien de parler du T-Rex tiens, on serait dans ce monde là, ce serait de la survie. Tiens je vais même faire plus d’actualité, si j’étais sur une ile déserte sans fruits, je chasserai certainement, c’est de la survie.
            est ce que tu estimes survivre dans cette société de consommation ? Non ce n’est pas de la survie, tu as le choix de tes aliments, de la quantité, de la provenance ce n’est absolument pas de la survie donc ton exemple n’est pas valide.

            L’humain est au sommet de la chaine alimentaire ? Je te propose de te mettre face à un lion, un ours, un tigre, un crocodile, un caiman alors, attention… Tu n’as pas d’arme. Car on compare la chaine alimentaire selon les capacités naturelles des espèces… Encore mieux, je te propose d’imaginer comment tuer une vache sans arme, avec tes capacités physique… Tu vas lui planter tes canines dans la gorge ? essayer de l’égorger avec tes ongles ?

            Pour ta gouverne une récente étude scientifique a enfin comparé l’humain dans la chaine alimentaire, sache que l’humain est au niveau non pas du lion ou du T-Rex, mais de l’anchois ou du cochon.
            http://www.liberation.fr/sciences/2013/12/04/chaine-alimentaire-l-homme-un-anchois-comme-les-autres_964185

            Voilà, tu n’as aucun argument tenant la route pour manger de la viande a part le goût, l’habitude et la commodité.

          • Monsieur Z.

            Tu parle de l’eau pour les boeufs, c’est cool.

            Mais tu n’aborde pas le probleme de culture intensive qui épuise les terres ?

            Après ça tu parle de la planète mais tu détruirai autant la planète que moi, carnivore passionné

            Un biologiste un certains Mike Archer a prouver que etre vegetarien peuvent avoir des effets néfastes sur le
            bien-être des animaux. (celui que tu defend tellement)

            Il a expliquer que dans certain pays il serait plus respectueux du bien-être des animaux de consommer des protéines animales que végétales. Pourquoi? Oui pourquoi ?

            Parce que les vaches française se nourrissent essentiellement de ce qu’elles trouvent dans leurs pâturages. Elles ne consomment donc que peu ou pas de grain.

            S’il fallait remplacer les protéines qu’elles fournissent par des protéines végétales, il faudrait stimuler l’agriculture intensive sur nos terre.

            Donc moi carnivore, en consommant de la viande je protégè les terres qui produise les légumes des végétariens de l’épuisement.

            Après pour répondre a tes chiffres je vais te présenter les miens
            Chaque hectare rapporte 1,4 tonne de blé en moyenne, contenant 13% de protéines. Produire 100 kilogrammes de protéines reviendrait à tuer au moins 55 souris et taupe et oui dans les champs ou les boeuf petre il y a toute une faune tu souhaite leur mort ?

            La même quantité provenant de viande bovine
            nécessiterait la mort de 2,2 vaches sans la mort de souris , taupe ou autre animaux vivant dans les champs ?

            Ça te dérange pas de tuer des souris ou des taupes pour manger des végétaux ?

            Si l’on se place de ce point de vue alors mieux vaut continuer à manger de la viande puisque pour la même quantité
            de protéine on tuerait 25 fois moins d’animaux sensibles. mais l’argument montre que l’équation, moins de viande = plus de terres arables disponibles = meilleur accès à la
            nourriture pour tous, n’est pas à une contradiction éthique près.

          • vincentG

            Bon j’arrête là c’est peine perdu, c’est du grand grand n’importe quoi., blé protéine, animaux, souris, taupes…
            Tu parles et tu ne sais même pas que pour produire 1 seule protéine animale il faut entre 10 à 15 protéines végétales et que 70 % des terres cultivables sont destinés directement ou indirectement (nourriture comme le soja du brésil, ou le mais des landes pour le bétail) aux élevages… A partir de là je sais même pas pourquoi tu la ramènes.
            Bon courage pour la suite.

          • Manon Morin

            effectivement, l’homme est omnivore, donc oui a l’occasion, il peut manger de la viande, donc pas carnivore, pour manger de la viande a tous les repas. Si les gens, respectaient vraiment ce principe, la terre se porterait mieux. Pour reprendre, ton exemple du t-rex, qui m’a bien fait sourire: J’espère de tout coeur, que nous sommes plus intelligents, respectueux de notre terre, de notre écologie de notre futur meme pour savoir comment et quand s’arrêter avant de tout détruire et par conséquent, se détruire nous-même

    • deb

      ce n’est pas parce qu’un acte est une pratique ancestrale (corrida) qu’il ne peut pas être remis en question !
      L’article souligne surtout la mobilisation qu’a provoqué cette affaire sordide de lancé de chat, alors que parallèlement des milliards d’animaux subissent un sort plus abominable encore, dans l’indifférence générale. Oui, les omnivores sont responsables de cette souffrance là, et se voiler la face n’empêche pas cette aberration d’exister !

    • Ang Whi

      La mauvaise foi n’est-elle pas de tenter de nous expliquer une différence entre deux modes de tortures sous prétexte que l’une serait culturelle et l’autre pas ? Ce qui continue de nous révolter, c’est le principe même de la torture sur des êtres vivants. Ton commentaire revient “légèrement” à vouloir expliquer à ceux qui se sont battus pour abolir l’esclavagisme que bon, c’est bien gentil mais ça existait déjà du temps des romains : c’est donc culturel alors chut.

      Le soucis étant qu’il est difficile de “nuancer” certains faits pour ne pas “choquer” certaines personnes, parce que cela revient tout simplement à un moment à miniminiser l’impact des choses. Il me parait relativement difficile de minimiser une souffrance, ou même de chercher à la comparer avec une autre ; un être qui souffre reste un être qui souffre.

      A titre plus personnel, je trouve particulièrement pénible que lire des propos tel que “oui mais vous donnez pas envie…”. Surtout que dans le fond, c’est juste faux. Le végétarisme m’a donné envie, parce que c’est cool d’être pacifique à ce point, parce que c’est bon pour ma santé, parce que la nourriture est meilleure et ne me plombe pas l’estomac, parce qu’il existe des simili-produits de viandes, parce que je peux dire que je suis pas très contente de voir un homme qui balance un chat violemment contre un mur sans me sentir coupable et sans me chercher une bonne conscience, et j’en passe.

      • Florence Bogaerts

        Je commence par dire que non, je ne suis pas végétarienne. J’ai essayé d’arrêter de manger de la viande après avoir vu un cochon de lait entier sous vide mais au bout de 4 jours j’avais des palpitations et je ressentais le besoin de manger de la viande, même crue. Mon corps est habitué à manger de la viande et si je décidais un jour d’être végétarienne je pense que ça prendra énormément de temps.

        Je précise aussi que la viande que je consomme provient d’une ferme non loin de chez moi où les animaux sont bien traités, pas vraiment comme chez KFC ou abattoirs de grands magasins.

        Je pense que la corrida est quelque chose qui choque énormément les gens, moi y compris. Simplement, c’est une très vieille (et dégueulasse) tradition. Ce qui fait que, puisque ce n’est pas nouveau, les gens en parlent par ci par là, un jour ou un autre et donc ça ne faite effectivement pas l’effet d’une bombe mais plutôt d’un milliers de petite pétards.
        Ce que je veux dire par là c’est que même si vous ne le remarquez pas, c’est parce que tous ces petits pétards font chacun un petit “pan” de rappel dans une ruelle sombre tandis que cette vidéo (nouvelle et vraiment choquante) est arrivée d’un coup et, étant postée sur un réseau social, à rapidement produit le “boum” d’une bombe.

        Je ne sais pas si vous arrivez à comprendre ce que je veux dire mais en fait les gens, même les mangeurs de viande s’inquiètent pour les taureaux des corridas et sont aussi dégoûtés de savoir dans quelles conditions est traité le “bétail” en abattoir. Simplement, c’est très difficile de se convaincre d’arrêter de manger de la viande. On a nos habitudes, notre CORPS a ses habitudes. Et ce n’est pas parce que vous êtes végétarien que pour ça c’est facile.

        Et ce n’est pas parce qu’on mange de la viande, qu’on est des tortionnaires pour autant. Nous avons un cœur, tout comme vous.

        • Ang Whi

          Il n’y a pourtant aucune différence entre vous, qui consommez de la viande provenant d’une ferme “de qualité” et le citoyen lambda qui ira diner au KFC. Dans les cas, vous polluez, vous participez activement à l’esclavagisme suivi de la mise à mort, à la famine, et j’en passe. Personnellement, je descend d’une lignée de fermiers, et quelques uns ont été bouchers. Je connais très bien “l’amour” qu’ils portent à leurs bêtes, merci, et je sais aussi comment elles finissent. A les entendre, ils les ont aimés comme leurs propres enfants, puis les ont tuer. J’ai beaucoup de mal à concevoir qu’il soit possible de tuer un être que nous aimons. Il s’agit nettement plus à mon sens de l’amour du goût de la viande dans l’assiette que de l’amour vis-à-vis de la pauvre bête. J’ai aimé la viande moi aussi. Vraiment. Mais à la réflexion, je ne pourrais pas tuer mon chat et mon chien. Parce que je les aime bien plus que le goût de la viande. Et ça, c’est de l’amour.

          Beaucoup de végétariens ne deviennent d’ailleurs pas végétariens du jour au lendemain, parce qu’ils savent que la viande est une pure addiction pour eux. Alors ils prennent le temps de se sevrer peu à peu et sûrement et ne renonce pas dès qu’ils craqueront. Il existe de nombreux sites et blogs avec des recettes vegan qui sont très bonnes. Il existe de nombreux conseil pour manger équilibré. Vous trouverez toujours au minimum un végétarien près à vous aider.

          Mais je refuse de vous aider à avoir bonne conscience, et j’espère que vous pourriez le comprendre.

          • Florence Bogaerts

            Mon voisin a élevé ses propres moutons pendants des années et mes parents on élevé des lapins. C’est de l’élevage et non de la compagnie. Alors non nous n’aimons pas le lapin d’élevage de la même manière que le lapin de compagnie simplement parce que si on s’attache trop à l’animal, on sera incapable de la tuer par la suite. Or, c’est son but final. Nos lapins et les moutons du voisin n’ont jamais senti ce qui allaient arriver. Ils courraient dans les champs-jardins, ils ont toujours été bien soignés, ils ont eu droit à des câlins. Parce que même si on compte les manger ça ne nous empêche pas de ne pouvoir résister à leurs petits yeux pleins de tendresse.

            Tuer un animal même pour le manger n’est pas une partie de plaisir, loin de là, on prend énormément sur soi. Je ne l’ai jamais fait mais mon père et mon voisin n’ont jamais été fiers de devoir le faire. Ça a toujours été fait correctement dans le respect de l’animal et de sorte qu’il ne souffre pas.

            Les lapins “producteurs” n’ont jamais été mangés, la moutonne non plus. Ce sont des bêtes que nous avons appris à connaître et qui sont devenus une partie de nous tel un chien ou un chat.

            Je parle de petites fermes et non de grande fermes de production où les animaux ne sont pas vraiment bien traités.

            Je n’ai pas “bonne conscience” et je ne m’excuserai pas de manger de la viande car nous le faisons depuis que l’homme a appris à faire du feu.
            Je ne suis pas heureuse de manger de la viande, je ne suis pas non plus heureuse de manger des pomme de terres ou du quinoa. Je mange, c’est tout. Et je pense que s’inquiéter et surveiller la provenance de nos viande, c’est déjà un grand pas. Très peu de gens le font alors non, je ne m’en veut pas. Car je sais que les animaux dont je me nourris ne sont pas élevés en batterie ou que sais-je. Si parfois je prends de la viande en supermarché (lorsque ce n’est pas jour de marché et que je ne suis pas chez moi) je n’en suis pas fière pour autant. D’autant plus que ces viandes sont mauvaises pour la santé.

            Je ne serai certainement jamais végétarienne. Mais je pense que la manière dont je consomme la viande ne nuit pas à la santé de la planète et que la manière dont ces animaux sont traités est correcte.

            Je ne cherchais certainement pas à avoir bonne conscience mais je n’ai pas mauvaise conscience non plus.

            Je ne vois pas pourquoi vous faites une guerre aux omnivores alors que nous sommes des êtres humains comme vous. Vous êtes bien en tant que végétariens, tant mieux pour vous. Moi c’est un mode de vie qui ne me va pas et en tant que consommateur averti, je me renseigne sur ce que je consomme et je fais en sorte de ne pas nuire ni aux animaux ni à la planète. Je ne suis pas la seule à le faire et je pense que pour ceux qui ne le font pas ce n’est pas conscient. C’est juste qu’ils ne sont pas assez au courant de ce qu’ils se passent et ne se rendent donc pas compte du rôle qu’ils jouent.

          • Vegan95

            @ Florence Bogaerts: je vous cite: “je fais en sorte de ne pas nuire ni aux animaux ni à la planète”. Manger des animaux leur nuit évidemment par la peine capitale que vous leur infligez indirectement, car si ce ne sont pas vos voisins qui les tuent pour vous, vous payez des ouvriers d’abattoir pour le faire à votre place. Quant à la planète, elle succombe sous le poids destructeur de la production de viande; l’ONU a même établi des rapports sur le sujet (pollution, envahissement de l’espace par les cultures fourragères partout sur la planète, y compris en détruisant les dernières forêts primaires): n’oubliez pas qu’il faut ainsi 10 fois plus de surface de terre pour produire un Kg de protéine végétale, par rapport à 1 kg de protéine animale. Pour produire de la viande pour bientôt 10 milliards d’êtres humains, il est impossible et utopique de le faire sans élevage en batterie. Quant à la biodiversité marine, elle s’épuise à grande vitesse parce que “le poisson c’est bon”

        • Ahimsa

          “j’avais des palpitations et je ressentais le besoin de manger de la viande, même crue” Attention ! C’est grave ! Il faut vous faire soigner ! Il faut aller dans un centre de désintoxication !

  • Idelphie

    C’est vrai à une différence près : les carnivores trouvent leur plaisir dans le goût et non dans la souffrance induite, dans le cas de la corrida, je pense que même si c’est clairement le spectacle de la torture, il y a chez de nombreux spectateurs un déni de réalité (même si très certainement certains sont des sadiques). En revanche, dans les faits divers, c’est vraiment le plaisir de la torture pour la torture. Donc les motivations sont différentes.

    • Sébastien BÊME

      Motivations différentes, mais résultats identiques. On a trop l’habitudes de classifier, de segmenter… Et on ajoute maintenant des intentions pour aggraver ou réduire les faits.
      Perso, c’est causes –> conséquences. Tout ce qu’il y a entre les 2, c’est du subjectif, lié à la culture, à l’éducation, à l’expérience donc manipulable par tous.

      • AurélieR

        “Motivations différentes, mais résultats identiques.”
        Alors pourquoi continuer à défendre Cantat et pas Marc Dutroux? (vous avez 4 heures)

        • Sébastien BÊME

          Vous avez défendu cantat????

  • Louise

    Complètement délirant cet article !! (le pigiste a fumé la moquette ou quoi ?). Je ne connais aucun de mes amis carnivores qui auraient de près comme de loin, envie de faire souffrir un animal. Manger des animaux est CULTUREL (Bordel !) ; il faut “se renverser” le cerveau tout seul pour sortir de ce schéma et comprendre que l’on a pas besoin de manger des matières animales pour se nourrir. Laissons du temps à ceux qui n’ont pas encore intégrer ce principe et soyons ouverts d’esprit.

    • AurélieR

      +1.

      D’habitude, je suis d’accord -je suis vegan-, mais pas là.
      Avant d’être vegan, je mangeais de la viande comme 99,9% d’entre vous ici. Vous auriez réagi de la même manière, à ce moment précis. Il ne s’agit pas d’une histoire d’anti-spécisme, cela va complètement au-delà!!
      Une personne dans un abattoir qui, par exemple, torture l’animal en se filmant, est différente d’une personne lambda qui y travaille. Ce que cet article fait, c’est de la généralisation stricte. OUI, les animaux dans les abattoirs souffrent, et meurent dans des conditions démentes. OUI, un chat=une oie=une vache=tout le reste -je ne fais pas des chansons antispécistes pour rien…-. Mais là, l’article confond le plaisir du passage à l’acte de torture, et le plaisir de manger quelque chose. Ce qui n’est absolument pas la même chose. Je ne pense pas que les mecs dans les abattoirs trouvent ça absolument funky de flinguer des bêtes. Dans le tas, peut-être qu’il y en a un. C’est CE Farid-là. Ce type de profil. Ce genre de raccourci hâtif est complètement contre-productif.
      Il y a des degrés dans le cheminement de pensée. Celui défendu ici reviendrait à dire “alors les gens qui ont une alimentation carnée sont des psychopathes”.
      Torturer un animal à des fins telles que le fameux Farid souhaite atteindre peut, effectivement, ouvrir le chemin vers un diagnostic psychiatrique assez effarant. Tous les “mangeurs de viande” ne sont pas psychopathes pour autant. Sinon, paf, magie, j’arrête de manger de la viande, je ne suis plus psychopathe! Youpi dis donc! Non, Vegactu, d’habitude, je suis, mais là, je suis Louise. N’oubliez pas qu’avant d’avoir été végétalien, ou -rien, vous cautionnez cela, et je ne pense pas que vous assumiez parfaitement le fait d’avoir été ainsi. Donc un peu d’humilité, d’une part, d’ouverture d’esprit, aussi, et halte aux raccourcis.

      • Kévin Barralon

        Bonjour,

        Je suis l’auteur de cet article.

        Je pense qu’il y a beaucoup de confusions dans vos réactions. Il semblerait que vous vous soyez arrêté sur la formule “nous sommes tous des Farid de la Morlette” qui est un titre volontairement accrocheur. L’écho donné à cet article m’a donné raison dans ce choix.

        Il est bien évident que les gens qui se nourrissent d’animaux ou produits animaux ne cherchent pas à faire souffrir volontairement. Ils ne sont en aucun cas des “psychopathes” comme j’ai pu le lire également. D’ailleurs, je n’ai fait aucune allusion à tout ça dans mon article.

        J’ai simplement fait le rapprochement entre la réaction disproportionnée de beaucoup de personnes (certains ont même balancé les coordonnées de ce Farid en appelant au meurtre !) et la banalisation passive et quotidienne de la mort lorsqu’il s’agit d’animaux transformés en aliments, en démontrant l’incohérence et l’ambivalence de nos attitudes.

        D’ailleurs, je tiens à préciser que si ce Farid, au lieu de projeter ledit chat contre un mur, avait simplement égorgé ce pauvre chat en expliquant calmement qu’il avait faim et qu’il souhaitait se nourrir, je suis certain que l’indignation aurait été la même. Dans tous les cas, il s’agit d’un plaisir égoïste injustifiable.

        Je n’ai d’ailleurs cherché à culpabiliser personne. J’ai pu constater que les principales critiques négatives que j’ai pu observer viennent de véganes/végétaliens/végétariens. Pour dire, j’ai même reçu des messages de félicitations d’omnivores en accord avec mon article. Je suis désolé pour les VG qui ont pu être heurté par mon article, je me félicite toutefois d’avoir pu ouvrir les yeux de certains omnivores en mettant en lumière ce paradoxe. Je pense que chacun doit se responsabiliser avec sa conscience. Et c’est notamment en démontrant, au moyen de faits isolés comme celui-ci, l’ambiguïté de nos rapports vis-à-vis des animaux que nous y parviendrons.

        Je vous remercie d’avoir enrichie ce débat.

        • Florence Bogaerts

          Quand je regarde des émissions sur Discovery où le gars est obligé d’égorger une pauvre chèvre parce qu’il a mangé que des noix de coco depuis 2 semaines, même si je me tiens la gorge des deux mains, que je crie et que je tourne la tête avec les larmes aux yeux, je vais pas le traiter de psychopathe. Ca aurai été un chat que j’aurai eu la même réaction. Il a faim, il lui faut des protéines et ça se trouve pas en un claquement de doigt sur une île déserte.

          Évidemment un gars qui égorge un chat à côté de son appart parce qu’il “a faim” là j’aurai eu la même réaction que sur la vidéo de base. Parce que le mec.. il a à bouffer, il ferai juste genre qu’il a faim pour assouvir son besoin de se sentir plus fort que les animaux. Donc oui, un gars qui tue un chat ou une chèvre ou une vache alors qu’il vit en ville et qu’il a de quoi bouffer ça m’aurai autant voire bien plus choqué que la dite vidéo. Tandis qu’un mec qui tue devant une caméra (pour les besoins de l’émission) une chèvre parce qu’il est au bord de la mort et qui n’y prend aucun plaisir (loin de là) ça ne me choque pas même si personnellement, je serai incapable de tuer quelque animal que ce soit, même si je suis au bord de la mort.

          Je pense qu’on est tous différents.
          Tuer pour survivre est justifiable, manger un animal qui a été tué au préalable parce que notre corps réclame de la viande est justifiable aussi. Tuer pour tuer, tuer parce qu’on aime ça. Ça c’est effectivement loin de l’être. Les sadiques sont des enflures, un point c’est tout. Et franchement en tant que mangeuse de viande, je me considère pas comme une sadique, je n’oserai même pas écraser un cafard..

        • Louise

          Et merci à toi pour ton explication Kévin.
          En effet, je fais partie de ceux qui ont été choqués par ton article 🙂
          Je pense que ce site est justement un lien d’échange entre nous tous et que nous ne sommes pas forcément toujours d’accord (ou du moins, nous pouvons ne pas nous comprendre à un moment). Ce sont des choses qui arrivent et c’est sympa de ta part de reconnaître certaines choses et de nous donner également, un droit de réponse.
          Je regrette plus personnellement que cet article ai dégénéré aussi négativement et que certaines personnes en soient venues aux insultes et aux humiliations pour des désaccords partant sur… la même cause !

        • VGCédric

          “Je pense qu’il y a beaucoup de confusions dans vos réactions” Tu es gentil Kévin. Moi je peux me permettre de l’être un peu moins. Les gens (contre) qui s’expriment ici n’ont pour la plupart rien compris… Ils balancent (en se croyant très malin en plus) “ah ba non alors, J’ suis pas comme lui ! lui est très méchant alors que moi non puisque j’ ferais jamais ça à un chat !” Pffff …. Consternant….J’exagère à peine ! réaction de tebé qui moi, perso, m’énerve ! D’accord ou pas d’accord (ok, tolérence) avec le message de l’article, ‘faudait d’abord commencer par le comprendre !

        • Titine

          les véganes/végétariens/végétaliens qui critiquent le fond parce qu’ils pensent que ton article risque d’éloigner des gens de la cause au lieu de les en rapprocher. Parce que les gens n’aiment pas qu’on leur mette le nez dans *****. Les omnivores qui vont être d’accord n’entendent pas ce discours pour la première fois et sont donc déjà un peu convaincu, ils sont surement déjà sur le chemin. Est-ce que les autres, qui n’y connaissent encore rien ne risquent pas de se braquer et au final de tout refouler en bloc.
          Dans les campagnes contre le tabagisme, il faut créer un inconfort avec de la peur et des images chocs pour que cela ait une chance de fonctionner, mais si le niveau de peur est trop élevé, les gens refuserons de traiter les informations trop anxiogènes et feront comme si ils n’avaient jamais rien vu. Donc il faut essayer peut-être de faire preuve d’un peu plus de modération dans la dénonciation, dans un souci d’efficacité du discours…

      • titine

        Il paraît que les gens qui travaillent dans les abattoirs souffrent de symptômes de stress post traumatique parce qu’être exposé à toute cette souffrance en permanence rend un peu “fou”.

    • VGCédric

      Excellent article ! Ce qui y est dit, c’est la vérité, toute la vérité et rien que la vérité ! Une vérité qui nous fait mal, une vérité qui nous fait honte, une vérité que nombre d’entre nous préfère ne pas voir et dont beaucoup ne veulent même pas entendre parler et pourtant, C’EST la vérité…
      Rigoureusement aucune différence EN EFFET entre ce chat et les animaux dits « d’élevage » ou dits « gibier » (de chasse) dont on se gave (ou “se gavait” s’agissant des VG) de la chaire des cadavres (beurk), sans se soucier LE MOINS DU MONDE (cette fois ci), du fait que – de leur vivant – ces animaux ont le plus souvent subi des maltraitances abominables et/ou une mort atroce !
      Parmi les commentaires ici présents, le tien (très… “étrange” pour rester soft) a retenu mon attention :
      (je passe sur les délicates “amabilités” de la première phrase… )
      « Je ne connais aucun de mes amis carnivores qui auraient de près comme de loin, envie de faire souffrir un animal. » nous dis tu pour commencer… Pour balancer une telle ânerie, il faut vraiment que tu n’aies rien pigé à l’article ma pauvre… Venant d’une végé , ça me fait vraiment de la peine (Bordel !)
      L’article ne dit évidemment pas, BANANE, que les omnivores peuvent tous avoir envie de faire souffrir un animal exactement comme ce minable ! Il signifie que chaque omnivore est en fait le dernier maillon d’une chaine macabre. Le premier
      maillon étant la naissance d’un animal (dit arbitrairement « d’élevage ») Entre ces deux maillons, il y en a un certain nombre d’autres desquels dégouline du sang et des larmes, desquels s’échappent des cris de terreurs et de désespoir, desquels suintent des trucs qui feraient faire des cauchemars à ce « lanceur de chat » de mes deux. Si le dernier maillon (le consommateur donc) tombait, tous les autres maillons disparaitraient immédiatement ET ON LE SAIT TOUS !!!
      DONC, désolé de te l’apprendre, OUI tes « amis carnivores » font souffrir des animaux, ou plus exactement sont indirectement responsables de leur souffrance en en consommant la chaire, ce qui bien sûr est pareil (CAR responsabilité direct ou indirect, le résultat pour les animaux – CROIS MOI – est RIGOUREUSEMENT identique). C’EST EN CE SENS que nous sommes tous comme ce Farid Machin Truc.
      Alors après tu nous « apprends », péremptoire, que manger des animaux est CULTUREL ! Wouah le scoop…super !…. ET ALORS ? « Circulez, ya plus rien à voir ! C’est « CULTUREL » qu’elle vous dit la Louise ! »
      Que ce soit culturel très chère, n’invalide en rien le propos de l’article. Le fait que ce soit « rentré dans les mœurs » est justement une circonstance aggravante au contraire !! Le but d’articles comme celui là est précisément d’essayer (rassure toi “essayer” seulement) de faire sortir tout ça des mœurs. Au passage, les pratiques culturelles qui tuent, blessent, ou abiment sont à A JETER (les autres étant à préserver et valoriser)
      Tu termines par (je te cite) : « Laissons du temps à ceux qui n’ont pas encore intégré ce principe et soyons ouverts d’esprit ».
      Numéro 1, va expliquer ça à son faon (voir https://www.vegactu.com/actualite/une-biche-transpercee-par-la-fleche-dun-chasseur-a-ete-sauvee-11461/), pas à moi ! Par ailleurs, ça fait juste 10.000 ans qu’on attend… Il faudra attendre combien de temps encore avant que nos « amis » omnis « intègrent ce principe » comme tu dis. L’ouverture d’esprit, on est AUSSI en droit de l’attendre de leur part au bout d’un moment, sans blague !
      J’arrête, (avant de m’énerver) non sans t’avoir rappelé que – pendant le temps qu’il t’a fallu pour lire ce texte – des milliers d’animaux ont été martyrisés, sans être filmés (pour leurs malheurs…) pour permettre à tes innocents “amis carnivores » de combler de bonheur leurs délicates petites papilles lors de leurs prochains repas…

      • Louise

        Je te remercie Cher Cédric pour tes insultes et ton agressivité ahurissante à mon égard. C’est certain, c’est exactement ce que j’ai cherché en répondant à ce post : de l’Antipathie, de la Méchanceté gratuite, de l’Humiliation de la part d’une personne avec qui j’ai directement ou indirectement de la sympathie : un Végétarien….
        J’aurais nettement préféré que tu développes tes arguments (beaucoup) plus posément ; comme l’a fait l’auteur de cet article (qui a admit la confusion que son texte avait pu apporter pour certains d’entre nous).
        Mais, honte à ma moi, Débile que je suis, je me suis cru sur un lieu d’échange et de communication (“d’accord/pas d’accord mais analysons tout ceci ensemble”…).
        Je me suis bien trompée évidemment, Banane que je suis !
        J’avais oublié que les Trolls Végan – sous couvert d’une cause juste et censée – sont prêt à déverser leur bille sur le net et à agresser quiconque n’est pas dans leur tête ou n’ont pas eu l’audace d’intégrer leurs idées et d’adhérer à leur cause “exacte”.
        Sur ce bon vent ! Et merci de m’épargner ton sarcasme, tes frustrations et ta violence gratuite ainsi que les ondes négatives que tu trimbales avec toi…

        • VGCédric

          “Je te remercie Cher Cédric pour tes insultes et ton agressivité ahurissante à mon égard.” De la part de quelqu’un qui – la veille – balançait à l’auteur de l’article “Complètement délirant cet article !! (le pigiste a fumé la moquette ou quoi ?)” Les lecteurs apprécieront….

          • Titine

            Tu agresses quelqu’un de ton propre “camp” qui pose une critique qui est loin d’être idiote, et tu es, en plus c’est vrai, assez agressif, bref, tu ne donne pas une bonne image de toi. Je pense que la cause s’en remettra, mais tu pourrais faire preuve de plus de souplesse dans l’expression de tes ressentis, ne serait-ce que par politesse.

          • VGCédric

            Je vais te faire plaisir Titine. Avec le recul, je pense que tu n’as pas entièrement tort…

        • Nicolas

          Ne mettez pas toutes les personnes qui font le choix l’abolition de la viande dans le même panier. Une question : si vous étiez conscient d’un massacre d’êtres sensibles, innocents et que tout le monde était de par leur ignorance (ignorance volontaire ou involontaire) de connivence avec ce massacre. Quelle serait la réaction la plus humaine ?
          Prendre par la main les gens et leur montrer avec grandes délicatesse la conséquence de leurs actes ou se débattre et hurler pour que cela cesse ?. Je fais parti de ceux qui essaient de prendre par la main les gens mais je comprends ceux qui hurlent.

        • VGCédric

          Désolé de m’être énervé… La banane en l’occurence, c’est moi…

  • StrawDogs

    Très bon article, même si il manque l’essentiel, c’est-à-dire le mot ANTI-SPÉCISME. Le problème est d’ordre éthique, morale et donc philosophique. L’anti-spécisme est contre la domination humaine sur les autres espèces, l’anti-spécisme veut abolir la barrière des espèces. Une espèce ne mérite pas plus qu’une autre de vivre, ou de mourir. Quand on est vegan, on est anti-spéciste.

    • MLC

      HAHAHAHAHA ce que tu peux être débile toi.

      • StrawDogs

        En quel honneur monsieur ou madame? Je ne suis pas celui qui insulte gratuitement ici, donc je peux facilement te retourner ta réponse, mais je ne le ferais pas, c’est bien trop facile.

    • diamonddog

      Si tu as déjà marché une fois dans ta vie sur une fourmi, tu mérites de mourir. Une espèce ne mérite pas plus qu’une autre de vivre ou de mourir.

      • StrawDogs

        Avant tout, tes deux réponses n’ont rien à voir: la première parle
        d’une maladie que l’on essaye d’éradiquer pour sauver des gens, la
        deuxième parle d’un accident. L’un est une nécessité sanitaire, l’autre est un malheureux hasard. Habitant dans un bois, il m’est sûrement arrivé de tuer quelques tiques et autres insectes, mais je m’en porte plutôt bien, ne t’inquiète pas pour moi.

        L’anti-spécisme à encore beaucoup de chemin à faire. Il faut déjà que l’homme arrête de prendre des exemples isolés pour en faire des généralités. Pour ton information, l’espèce la plus meurtrière sur la planète est l’espèce humaine. Meurtrière pour ses semblables, pour tous les autres animaux et pour la planète en elle-même. Mais en grand défenseur du bien-être humain que tu es: Une espèce ne mérite pas plus qu’une autre de vivre ou de mourir.

        • diamonddog

          L’argument de la “nécessité sanitaire” est fallacieux. Je te parle d’actions consistant à détruire des millions de moustiques, sans même qu’ils ne soient porteurs du plasmodium, pour empêcher quelques milliers d’humains d’attraper la malaria, alors même que des alternatives existent. Pour moi, si on approuve ce genre d’actions, on fait preuve de spécisme en considérant que la vie d’un humain vaut plus que celle d’un moustique.

          • StrawDogs

            Je suis d’accord avec toi, c’est spéciste, mais ai-je dit que j’approuvais ce genre d’action? Non. C’est comme les bergers dans les Alpes qui veulent massacrer les loups, alors qu’il existe également des solutions dans lesquelles les loups ne
            sont pas tués. Je pointais juste la différence de tes deux réponses. Quand tu écrases malencontreusement une fourmi, tu ne fais pas preuve de spécisme.
            J’aimerais savoir en quoi tu trouves que je suis spéciste? AI-je dit quelque chose qui a laissé pensé que j’étais spéciste? Toi-même, es-tu anti-spéciste? Ou penses-tu que c’est des conneries?

            PS: Tu as l’air au courant des moustiques, mais j’en connais pas un rayon, donc je te laisserais le plaisir de sauver moustiques & humains 😉

    • diamonddog

      Si tu penses qu’il faut lutter contre la malaria en détruisant les lieux de ponte des moustiques, tu mérites de mourir. Une espèce ne mérite pas plus qu’une autre de vivre ou de mourir.

    • amandine

      Donc si un chien tue ta petite fille en lui sautant à la gorge tu n’auras aucune rancoeur contre le chien?

      • StrawDogs

        Bravo pour cet argument hors du commun! Je ne puis que me prosterner devant ton aptitude à raisonner. Je n’ai même pas envie de te répondre, ma réponse paraissant tellement évidente.

  • Menelwe

    Les textes allant dans le même sens que cet article ont été publiés petit à petit sur les réseaux sociaux. Vous avez entièrement raison.
    Un parmi d’autres.

    “J’ai moi-même diffusé les « nouvelles » concernant les suites juridiques de l’affaire du chaton lancé contre un mur, vidéos diffusées par l’auteur sur Facebook, et qui a remué les réseaux sociaux, les médias et Avaaz de façon spectaculaire ces dernières 24 heures.
    Toute considération mise à part sur ce que devrait être l’avenir de ce type à mes yeux, je ne peux tout de même m’empêcher de me poser des questions sur le spécisme ambiant, de la part des gens lambda comme de la part des « protecteurs animaliers » (et surtout de ces derniers en fait).

    Ce qu’a vécu ce chaton est une horreur, on est tous d’accord, et tout le monde est très prompt à condamner ces actes de cruauté (qui rappelons-le sont passibles d’une peine de prison et d’une amende conséquentes).

    Mais j’aimerais que tous les gens qui ne sont pas vegan répondent à une question : pourquoi êtes-vous choqués par les actes de ce type alors que vous cautionnez la même chose à grande échelle à longueur de journée ? Pourquoi crier au scandale alors qu’il y a des centaines de milliers d’animaux, tout aussi sensibles et conscients de leur sort que ce chaton, qui subissent la même chose si ce n’est pire, et plus longtemps, dans tous les abattoirs de ce pays ?

    Chaque jour plus de 100 MILLIONS d’animaux sont tués à des fins alimentaires de par le monde. Des millions d’animaux qui sont affamés, assoiffés, castrés à vif, ébouillantés vivants, égorgés vivants, frappés, poignardés, TORTURES. Et quoi ? Ceux-là ne méritent pas qu’on s’y intéresse, qu’on s’indigne, qu’on se batte pour eux ? Pas assez mignons ? Pas assez proches de nous ? Savez-vous seulement qu’ils existent avant d’acheter votre steak sous cellophane au supermarché du coin ? Avez-vous seulement une pensée pour eux lorsque vous les cuisinez pour un simple plaisir gustatif d’un quart d’heure ?

    Parce que NON, nous n’avons pas besoin de viande et de produits laitiers pour vivre, et NON, consommer de la viande n’est pas NORMAL, et NON, aucune religion, aucun principe, aucun impératif physiologique ne nous impose d’en manger !

    Avant de jeter des pierres à ce Farid, posez-vous les bonnes questions. Est-il vraiment pire que les autres ? Est-il vraiment à mettre au bûcher alors qu’il ne fait pas le 100e de ce que vous cautionnez chaque jour ? 140000 signatures sur la pétition en 24 heures. Ca fait trop pour que ce ne soient que des vegans qui l’ont signée. Si l’on mettait ce soir une pétition en ligne pour la fermeture de tous les abattoirs et fermes laitières, aurait-on 140000 réactions aussi rapidement ?

    Condamner Farid ne remet pas en cause votre petit confort personnel. De derrière son pc, ou éventuellement devant un tribunal, c’est facile de condamner quelqu’un, aussi pourri soit-il. Mais lorsqu’il s’agit de changer ses propres habitudes, oh ! il n’y a plus personne. Pourtant, il a été prouvé que le cochon que vous avez dans votre assiette ce soir, et le poulet que vous y aurez demain midi n’avaient pas plus envie de mourir pour rien que ce chaton à Marseille. Qu’ils ont souffert autant. Et qu’ils méritent autant notre compassion qu’un chat ou un chien maltraité. Que vous le vouliez ou non, il n’y a PAS de différence entre nos chiens et chats et les animaux de chair !

    Arrêtez l’hypocrisie, arrêtez de vous déchaîner sur ce mec tant que vous causerez les mêmes souffrances, même indirectement ! Ça suffit !”

    • Ang Whi

      “Si l’on mettait ce soir une pétition en ligne pour la fermeture de tous les abattoirs et fermes laitières”

      Par curiosité, je suis allée vérifier deux secondes en me disant que quelqu’un avait bien dû déjà avoir l’idée de lancer une pétition de ce genre. J’en ai trouvé une qui comptabilise environ trois milles signatures en un an… C’est effectivement bien loin du total recueilli pour ce Farid..

    • Kae

      Faut arrêter de rager comme ça… Je te signales que tu es toi aussi en train d’écrire tranquillement derrière ton PC à attendre que les gens répondent pour pouvoir les incendier. Tu veux une réponse ? La morale, ça a toujours été et ce sera toujours la même raison, aussi idiote soit-elle. Il y a des façons de faire et de voir les choses dans les sociétés civilisées ou non. La cruauté gratuite n’est pas la même chose que la consommation, l’Homme tue pour manger, pas par plaisir (à part certains bien sur). Et puis raisonnons à l’extrême tant qu’on y est : les végétaux aussi sont des être vivants, pensez-y.

      • shaé-ashira

        Les végétaux son des être vivant sûr. Mais tu l’as dis toi même, c’est pousser à l’extrême. Il faut juste essayer de faire ce dont nous sommes capable, à notre échelle. Non?

        • Kae

          Je comprends pas ce que tu entends par “à notre échelle”. Je pense que c’est déjà extrême de comparer la cruauté gratuite à l’élevage ou à la chasse. Il faut arrêter de s’ériger en prophète. Quand on en écoute certains on dirait vraiment qu’ils ont le monopole de la bien-pensance. Je cite une partie de l’article de Chrislane, sans pour autant critiquer, mais ce qui m’a choqué c’est le fait que selon cette personne “certains sont plus en avance que d’autres, c’est tout !”. Ça veut dire quoi ? Que les omnivores sont des attardés ?

          Avant de vouloir réformer le système, il faut d’abord apprendre à écouter ses semblables et à les respecter. Il faut arrêter de vouloir imposer son opinion aux autres, que ce soit implicitement ou explicitement.

          Je suis par contre en accord avec certaines idées comme la barbarie qui existe dans certains élevages. Mettre fin à la vie d’un animal peut se faire dans des conditions moins sauvages que ce qui est fait actuellement à certains endroits.

          “A notre échelle”, à moins d’avoir une influence médiatique, on ne changera rien et cela me parait un peu présomptueux de penser que notre petite personne peut changer quoi que ce soit.

          La loi est la loi et la morale est la morale. De là à penser qu’on peut réformer la loi et la morale parce qu’on se pense soit disant “plus en avance” que les autres me parait plus qu’improbable. Peut-être qu’à l’avenir les végan auront raison. Peut-être qu’omnivore sera bientôt synonyme de végétarien ou végétalien. Pour l’instant, la loi commence à reconnaitre un droit des animaux mais ça reste encore très faible. Pour preuve, on trouve l’article concernant les sévices sur les animaux (art. 521-1 du code pénal) dans un chapitre totalement à part des autres dispositions dans un titre appelé “Autres dispositions”. On sent bien que c’est une catégorie pas très développée.

          Maintenant, c’est bien beau de critiquer et de faire de beaux discours, mais tant qu’il n’existera pas un droit propre aux animaux et tant que les animaux continueront à être considérés comme des biens meubles, rien ne changera. Le challenge qui s’offre à tous ceux qui veulent réformer le système est posé, bonne chance à vous !

          • Manon Morin

            Moi j’ai tout de même confiance qu’une seule personne peut changer ou du moins aider a changer les choses. Petit a petit, l’oiseau fait son nid et je sais qu’une simple petite mouche peut réussir a m’empêcher de dormir alors oui, l’évolution, le temps et les consciences changeront ce n’est qu’une question de temps. Végétarienne depuis 2 ans et demi qui travaille fort pour devenir végétalienne ………. Moi qui adorais tant la viande mais qui ne tolère plus la facon que c’est fait.

          • Kae

            Malheureusement ce n’est pas par la force que les consciences changeront. Ni avec un air supérieur.

          • Kevin

            Ton sarcasme ni changera rien non plus…

          • cathy

            bien répondu Kevin!

          • StrawDogs

            “Avant de vouloir réformer le système, il faut d’abord apprendre à
            écouter ses semblables et à les respecter. Il faut arrêter de vouloir
            imposer son opinion aux autres, que ce soit implicitement ou
            explicitement.”
            Sur un blog végé, il me semble normal que l’opinion prédominante soit en faveur du véganisme et non de l’inverse. Donc, je ne pense pas que l’on soit dans le cas de figure que tu décris ici. Tu peux aussi nous écouter et essayer de comprendre notre point de vue, sans pour autant te protéger derrière cet argument entre guillemets.

          • Kae

            Je comprends parfaitement vos arguments. Je suis conscient de la barbarie dont l’Homme peut faire preuve, mais il ne faut pas tomber dans les généralités. On peut manger de la viande et respecter la nature, ce n’est pas incompatible.

          • StrawDogs

            C’est là qu’on est pas d’accord. Mais j’entends très bien, et d’ailleurs ma famille rejoint ton point de vue. Ça ouvre à de longs débats d’ailleurs haha 🙂

          • carine

            Et oui, c’est là que nos opinions divergent. Je comprend que l’Homme mange de la viande quand il n’y a pas d’alternative, il s’agit de survie. Hors dans notre société nous avons accès à tellement de nourriture et d’une telle variété que nous pouvons vivre confortablement sans imposer la captivité et la mort à d’autres êtres sensibles.

          • Kae

            Ouai on est pas d’accord et on le sera certainement jamais. Je ne compte pas évoluer, ou régresser selon la façon dont on voit les choses 🙂

          • Lirienne Calarenne

            Ben oui, manger de la viande est un choix personnel 🙂
            Sauf que le meurtre n’est pas un choix personnel.

          • Tiphaine Wagogne

            Oui, il n’y a que les cons qui ne changent pas…

          • Chantal Hourdeau

            Oh là, faudrait te calmer là!! garde tes insultes pour toi! C’est ta façon de défendre le veganisme? Bravo!!

          • Tiphaine Wagogne

            J’ai encore le droit de penser ce que je veux ok? Je pense qu’il faut sans cesse se remettre en question et ceux qui reste sur leur position sans réfléchir sont juste bête, c’est tout. Surtout quant on le dis haut et fort que, quoi qu’il en soit, on ne changera pas.

          • Chantal Hourdeau

            Oui, tu as le droit de penser ce que tu veux mais pas d’insulter quelqu’un de con parce qu’il ne pense pas comme toi!! Moi, je constate que ceux ici qui mangent de la viande ont pris le temps de réfléchir justement en particulier la personne que tu traites de con! Tu te prends pour quoi pour prendre le droit d’insulter quelqu’un? Tu crois que la vie c’est blanc ou noir? Et bien non, il y a aussi du gris! Tu vois, j’ai souvent lu les avis de vegans et la majorité, comme toi, insulte. Tu crois que c’est ainsi que tu vas faire changer les gens d’avis? Tu devrais sans doute te remettre en question sur ta façon de traiter les gens!

          • cathy

            et bien moi j’ai souvent même trop souvent vu des carnistes insulté des vegans, d’ailleurs en général ce sont les vegans qui sont attaqués puis elle ne l’a pas insulté elle a juste cité un dicton très connu!

          • Kae

            Je suis pas venu ici pour me faire insulter, et là c’est toi qui reste campée sur tes positions, moi je suis un peu plus ouvert d’esprit. Sur ce, je n’ai aucunement envie de débattre avec une coincée. Salut.

          • kevin

            Quelle ouverture d’esprit… : “Ouai on est pas d’accord et on le sera certainement jamais. Je ne compte pas évoluer, ou régresser selon la façon dont on voit les choses :)” Champagne !

          • Kevin

            On a encore le droit aux expressions ou on se fait sauter au cou direct ???

          • Aurélie

            “évoluer”, dans ton cas 😉
            C’est pas une question de point de vue, là. Manger de la viande est inutile et l’élevage est responsable de 18 % des gaz à effet de serre (plus polluant que tous les transports réunis, donc). Ce sont des faits objectifs, pas des vues de l’esprit.
            Sinon, va tuer une vache et la dépecer pour te découper un steak, et vois ensuite si ça ne change pas un peu ta façon d’aimer la nature.

          • cathy

            et bien pauvre de vous, la viande vous a déjà rendu dément, ce n’est pas de votre faute vous êtes endoctriné et avoir une conscience n’est pas donné à tous, quand vous aurez un cancer du colon, vous aurez des remords à avoir consommé des produits animaux

          • VeganTiger

            On peut manger de la viande et respecter les animaux autant qu’on peut violer une fille et respecter les femmes.

            C’est pas des généralités. C’est de la logique.

          • Tiphaine Wagogne

            Un violeur ne respecte pas les femmes, même la sienne, il se donne une image. Comme ceux qui mangent leur steak en caressant leurs chien.

          • VeganTiger

            Oui… c’est ça que je disais dans mon commentaire.

          • Kae

            Bon je trouve toujours ça scandaleux de comparer le viol et le fait de manger de la viande mais bon…

            Et puis je suis pas un monstre ! Quand je mange de la viande en caressant mon chien je lui en donne un morceau, je vais pas manger devant lui et le faire saliver. Non sérieusement j’ai pas de chien et si j’en avais un, je le caresserais pas en mangeant :).

          • cathy

            pourquoi scandaleux?Car la torture est faite à un être humain? Donc vous êtes S`PECISTE! Parce que tuer un être vivant qui est terrorisé, qui veut vivre ça ne vous parait pas terrible?! L’industrie laitière est tout aussi cruel, les vaches sont violées,l’insémination est un viol!!

          • Kae

            C’est totalement différent, parfaitement incomparable. La logique répond à la morale et là on commence à entrer dans la conscience de l’homme. Si vous commencez à balancer des arguments aussi foireux, va falloir sacrément développer pour pas passer pour des guignols.

          • cathy

            le guignol ici c’est vous avec vos arguments complètements ridicules et injustifiés!allez change de discours et surtout allez vous informer!

          • Vegan95

            Si, c’est incompatible, car lorsque tu manges de la viande, tu actives un système destructeur de la nature (10 fois + de surfaces agricoles nécessaire, 10 fois + d’eau, 10 fois + de pétrole, contamination des sols par les déjections animales, pollution atmosphérique, etc…). Ou alors dis moi: comment 7 milliards d’êtres humains peuvent-ils manger de la viande en respectant la Terre?

          • Kae

            Pour donner une réponse complète donne également le nombre d’emplois que cela permet de maintenir. A moins que la réponse soit 10 fois plus de chômeurs si on supprime l’industrie de la viande…

          • supercopin

            L’argument du chômage est peu faible, si tu étais payée par les lobbys de la viande je comprends, sinon c’est un argument hyper light.
            Si demain on trouve qu’une source d’énergie miracle remplace toutes les énergies fossiles sans créer de pollution, co² etc…, est ce que tu dirais “oui mais ça fait des chômeurs alors je vais continuer d’utiliser de l’essence”?

          • cathy

            Dans ces comptes là si tout est une question d’emploi, alors il ne faut pas combattre le crime organisé car ça crée des millions d’emplois, il ne faut pas arreter les guerres car ça génère des emplois, votre commentaire est injustifiable!

          • cathy

            donc selon ton idée, on peut tuer un être humain tout en le respectant? “Tuer” et “respect” ne vont pas ensemble,c’est RIDICULE! Il n’y a AUCUN respect de la nature en consommant de la viande, du lait!!!Ouvrez les yeux!

          • Chatvore

            Ouais mais les végés veulent fermer les abattoirs, donc du coup on pourra plus manger d’animaux. Mais on est plein a aimer manger les animaux, et sans abattoirs, ben on mangera des chats.

          • Hades

            Ceux qui mangent de la viande, devraient pouvoir être capable de tuer l’être dont il mangent la chair….. La monde moderne tue pour les gens et crée de la viande facile à consommer. Je ne sais pas si beaucoup de gens arriveraient à manger de la viande si ils avaient à tuer ou dépecer eux même l’animal qu’il mange. Sans abattoirs on tuera des chats………… Pas si sur.

          • cathy

            biensûr que non, l’humain n’ayant pas l’anatomie d’un carnivore il lui est impossible de consommer de la viande SANS fourchette, couteau, cuire la viande, l’intestin grêle d’un humain est 3 fois plus long que celui d’un carnivore, la salive, la machoire d’un humain n’a rien de celle d’un carnivore!Manger de la viande et boire du lait c’est comme mettre du diesel dans une essence

          • StrawDogs

            Serait-ce l’argument le plus nul que j’ai jamais entendu? Je ne fais aucune différence entre vaches/cochons/poulets, et chats/chiens, c’est à dire animaux aptes à la consommation, et animaux aptes à l’amour de l’homme. Quand les mangeurs de viandes comprendront que les végé ne le sont pas parce qu’ils n’aiment pas la viande mais parce qu’ils ne VEULENT pas en manger, le vrai débat pourra commencer. Et puis, le jour où les abattoirs seront fermés, je pense qu’il n’y aura plus beaucoup de mangeurs de viandes sur terre, l’offre et la demande étant souvent deux choses liés. Et sache que si un jour je te vois chasser et attaquer un chat pour le manger, et bien je le protègerais.

          • Tiphaine Wagogne

            Super intelligent comme conclusion… Donc voila, vous AIMER manger de la viande. Ce n’est pas par nécessite mais par un plaisir gustatif égoïste !

          • Gros Juls

            Exactement, j’assume et j’ai demandé a mon chat de devenir vegan, il m’a envoyé chier et a reclamé son paté au mouton !

          • Elviento

            lol 🙂

          • cythy

            les chats sont des carnivores contrairement aux humains, renseignez-vous un peu car là ça ne devient risible tant d’ignorance

          • Tout autant que de répondre à des commentaires vieux de deux ans :-/

          • Kae

            “vous aimez”…. fais au moins attention à ton écriture…

          • Chantal Hourdeau

            La plupart des vegans sont des extrémistes. C’est encore prouvé ici dans les commentaires. Etre sur un blog vegan n’est pas une excuse.

          • Vegan95

            @ Chantal, je pense plutôt que les VG ont des propos assez virulents pour résister au système hyper extrémiste de l’abattoir qui dicte aujourd’hui les meurs alimentaires de la société. Tu auras beau défendre tes abattoirs par des propos doux et sympas, et faire partie des 98% de Français qui cautionnent ce système tortionnaire, l’extrémiste c’est rationnellement toi. Une majorité peut très bien adopter un comportement extrémiste, et là tu en fais partie. Ou alors, si tu trouves que l’abattoir n’est pas extrémiste, mais au contraire naturel, fais-le visiter à tes enfants, puisque dans la logique que tu suis, ils sont naturellement de jeunes prédateurs. Mais après, sois honnête et viens nous faire part de leurs commentaires sur ce blog.

          • cathy

            mais chère Madame, récitez moi la définition “d’extremiste”?Est ce que ce sont des militants qui sauvent des animaux et respectent la nature?Ou des personnes qui se nourrissent d’animaux qui ont été maltraités, tués? Alors avant de dire n’importe quoi et de répéter toujours le sempiternel argument, et bien informez vous! Oui vous avez raison pour une chose, les vegans sont les extremistes du bien et quand on voit la normalité (des milliars de carnistes malades, la planète détruite, 165 millions d’animaux tués) on est bien content de ne pas faire partie de la normalité folle et inconsciente!

          • Nicolas

            Je pense que nous sommes bien d’accord avec vous dans le fond. Cependant deux choses qui me paraissent à nuancer :”Je pense que c’est déjà extrême de comparer la cruauté gratuite à l’élevage ou à la chasse.” et bien regardons le déroulement normal d’une vie de mammifère dans un élevage : séparation précoce de la mèere et du petit qui ne peuvent établir de liens maternels, mutilation (catration décornage, débécquage…), on tue les indésirables (vu le peu de controle et le prix des anesthésiant on fait à l’ancienne), on prive de lberté, on enlève (invonlontairement) la possibilité d’adopter des comportements normaux de l’espèce on transporte sans eaux ni nourriture, on est entassé à la queue pour être égorgés les uns derrière les autres dans un état de stress compréhensible et si on a de la chance on est étourdi (si l’étourdissement est réussi…). C’est pas de la torture dans les fait ? La volonté de torturer n’y est pas, ben sûr, mais du point de vue de la victime, n’est pas une torture ?

            “Ça veut dire quoi ? Que les omnivores sont des attardés ?”

            Pas tant que ela, ça veut dire que tous les omni sont maintenus dans la croyance carniste (et non pas omnivoriste) qui dit il faut manger de la viande là où le vrai omnivorisme dit : il faut manger de tout (y compris du soja, seitan, temph, tofu…) et ne pas refuser un plat s’il ne contient pas de viande car cela, c’est du carnisme. Ca veut dire que les carnistes sont endoctrinés et refusent qu’on leur soumettent le choix, ils résistent comme n’importe quel personne endoctrinée. Non les omni ne sont pas attardés mais sont trop souvent ignorants (l’école nous martèle qu’il faut manger de la viande et des produits laitiers…)

          • Kae

            Je ne pense pas, la plupart des omnivores qui m’entourent mangent de la viande de temps en temps mais pas à tous les repas. J’en connais peu qui refusent un plat qui ne contient pas de viande ou qui refusent de quitter la table s’ils n’ont pas leur quota de viande. Je dirais même plus, si on leur propose un plat qu’ils détestent à un repas dans lequel ils sont conviés, ils mangeront quand même, mais ce qu’on appelle l’éducation est encore autre chose.

          • Ahimsa

            “c’est déjà extrême de comparer la cruauté gratuite à l’élevage ou à la chasse.” La chasse, au XXI ème siècle, en France, est une cruauté gratuite !

          • Aurel

            Je hais la chasse et les chasseurs. Pourtant les sangliers n’ont plus de prédateur. C’est bien sûr la faute de l’homme, mais c’est un fait objectif. Si les sangliers se multiplient, dans 10 ans, il ne restera plus rien des forêts. Je ne fais que poser le dilemme, je n’ai aucune réponse à apporter.

          • Kevin

            Comment peux tu dire que si les sangliers se multiplient il n’y aura plus de foret, alors qu’en ce moment même, et sans parler des forets, l’homme est en train de tout détruire comme aucune espèce n’aurait su le faire..

          • cathy

            C’est faux, il n’y a pas trop de sangliers à cause du manque de prédateur (le plus grand étant l’humain) mais car les chasseurs font de l’élevage de sangliers et les relache dans la nature oui oui encore une abérration de la chasse!

          • kevin

            Et du transport d’animaux par bateau, ils n’hésitent pas jeter des animaux vivant par dessus bord s’il le faut ! c’est encore de la cruauté gratuite !

      • laura91106

        La viande n’est pas une nécessité. On a le choix, dans la majorité des civilisations, de se nourrir autrement.Ce meurtre à grande échelle existe donc uniquement pour satisfaire un plaisir gustatif. C’est tout à fait comparable.

      • Ahimsa

        Les végétaux n’ont pas de système nerveux et ne peuvent donc pas ressentir la douleur…

        • gaetan

          sauf que ce raisonnement est faux car on as découvert que non seulement les plantes on un langage auditif au infrason qu’elles ressentes la douleur et même qu’elles appréhende la douleur alors maintenant qu’elles est la différence entre un animal et une plante? ce que la plante on ne l’entend pas quand on la torture en coupant ces feuilles donc ……

          • carine

            Sources Gaetan, sources !

          • kevin

            Sauf que ton raisonnement est faux ! Les plantes peuvent communiquer certes, mais de la a ressentir la douleur sans système nerveux… c’est essentiellement notre épiderme avec nos terminaisons nerveuses qui fait qu’on a mal

            sources : http://tpedouleurvegetale.wordpress.com/le-monde-vegetal/

          • cathy

            et moi je vous demande mais alors quelle est la différence entre un humain et un animal?pourquoi faire du mal à une plante vous choque tant mais pas celle faite à un animal!Et ce que vous dites sur les plantes est faux, elles ne ressentent aucune douleur, elles sont vivantes oui mais ne peuvent ressentent de douleur
            Par contre les 165 millions d’animaux chaque jour EUX la ressentent la douleur!!!

      • Cathy

        Leçon de biologie pour les carnistes: les végétaux ne ressentent pas la douleur car ils n’ont pas de système nerveux!L’extremiste c’est de consommer de la viande car OUI l’animal a souffert et NON on n’a pas besoin de viande pour se nourrir, la preuve: les centaines de millions de vegans à travers le monde!Alors arrêtez vos fausses excuses!

    • Lily

      La différence est: “l’intention”. C’est l’intention de nuire, tuer ou faire souffrir qui place l’acte de ce dégénéré sous un questionnement éthique particulier.
      Ethiquement parlant, c’est incomparable avec le fait de ne pas vouloir renoncer à un régime omnivore.
      Il ne faut pas tout confondre! Je suis végan, mais ça ne fait pas de moi une adepte de l’obscurantisme qui confond tout et mélange les genres. NON, tous les mangeurs de viandes ne se ressemblent! Certains ont même un sens du respect de la vie parfois plus subtil que certains végétariens! C’est l’industrie de la viande qui est à blamer et la politique de production massive. Le second “coupable” est le manque d’information et la culture culinaire. Mais en aucun cas l’individus lui-même. Toutes ces attaques contre les mangeurs de viande sont, à mon sens, contre productives car elles ne font que les détourner de nous végan, et de nos discours. Personnellement, je préfère essayer d’écouter, de comprendre….puis expliquer. Expliquer l’élevage intensif, expliquer les transports, l’abattage, la souffrance pour les non-humains et la mauvaise qualité de viande pour les carnivore. expliquer également les alternative et comment adopter une consommation responsable. eduquer sera, selon moi, toujours la clef! Jamais agresser, insulter ou critiquer.

      • Nicolas

        “La différence est: “l’intention”. C’est l’intention de nuire, tuer ou faire souffrir qui place l’acte de ce dégénéré sous un questionnement éthique particulier.”
        Je pense qu’il y a des écoles philosophique différente et certaines personne se fichent de l’intention qui n’a pas de réalité concrète et elles se mettent à la place de la victime pour juger des actes.
        L’intention constitue une circonstance aggravante ou atténuante mais n’est pas l’objet principal que l’on juge. Si vous étiez torturé involontairement, ressentiriez vous une différence avec une torture volontaire ? L’important c’est l’acte, juger un acte au travers de ce qu’a vécue la victime, non ?

        “C’est l’industrie de la viande qui est à blamer et la politique de production massive.” L’industrie de la viande répond à notre demande, faut pas s’attendre a ce qu’elle change, elle n’est pas libre, il y a une forte pression économique. Les consommateurs, eux sont libres de choisir ou non de la viande. C’est un peu comme blâmer le made in China et ne pas se soucier d’où viennent les produits qu’on achète car “c’est la faute aux autres, aux indutriel, pas à moi”.

        • Nicolas

          “expliquer également les alternative et comment adopter une consommation responsable. eduquer sera, selon moi, toujours la clef! Jamais agresser, insulter ou critiquer”
          Je pense qu’il faut de tout et qu’il manque de gens qui explique sans critiquer, sans agresser sans insulter. Je suis bien d’accord. Mais c’est difficile de parler des conditions d’élevage sans que l’auditeurs omni ressente un jugement implicite. Pour qu’il ne se sente pas agresser il faut établir une relations de confiance et un vrai dialogue et ce contexte se présente de plus en plus rarement si ce n’est à l’école. Or l’école nous apprend qu’il faut manger de la viande et des produits laitier, l’école nous maintient dans l’ignorance et maintiens nos futurs concitoyen dans l’ignorance.
          Bien à vous

      • gaetan

        enfin un vegan pas agressif c’est bien je suis omnivore même si je sait comment ca ce passe dans les abattoirs pourtant je suis un grand défenseur des animaux en général et j’entend souvent des vegan me dire qu’en sachant comment ca se passe le fait que je continue d’acheter veut dire que je cautionne ces actions pourtant ces faux car c’est la méthode que je critique pas le résultat

    • TomTom

      Je suis pas Vegan mais je comprends ce qui vous poses problèmes et je n’ais rien contre dans le font au contraire, bon sauf que je suis omnivore… 😛
      Tout fois je pense que l’opinion publique se choquera toujours plus pour un chaton qui en plus est considérer comme un animal de compagnie, que par rapport a un poulet élevé en plein air nourrir au grain et qui finira dans la cocotte de mamie par exemple (je parle pas des poulets en batterie parce qu’il y a meme pas débattre… ça ne se mange pas… tellement ils sont bien élevé…)
      Donc en faite je pense que l’indignation n’est pas comparable car elle ne peut être que comparer avec d’autre animaux de compagnies
      Je prends pas parti bien sur, car je pense que les Vegan on raison dans le font, mais que ferais sur notre corp, notre cerveau et notre évolution futur la non consommation animal pendant plusieurs siècle sachant que c’est cette consommation qui nous a permis d’évoluer jusqu’ici? je vous avouent que c’est une question qui me taraude…
      Pour Farid, certe la sentence fu dure, voir disproportionner par rapport d’autre crime humain, mais combien n’ont pas été puni pour ce type d’act (depuis mon adolescence et j’en ai 36, je sais que les chats et les chiens sont souvent maltraité dans certain quartier), il aura juste servie d’exemple pour les prochains et je serais pret a parier que le prochain prendra meme 2 mois avec surci…
      Maintenant moi se qui m’indigne plus encore c’est la pédophilie des élites et là niveau indignation je pense que c’est pompon!! Or là encore la cause animal, meme ceux qui ne sont pas de compagnie à l’air d’avoir plus d’importance que nos enfants… alors l’un dans l’autre vous ne m’en voudraient pas de ne pas etre aussi choqué du coup que peuvent l’etre les Vegan…

    • A.

      Tout simplement pck il va pa le manger son chat! il le fait sans raisonüüü!

      Manger ne justifie pas la souffrance de l’animal mais justifie ca mort!

      Va demander a lion comment il ose faire souffrir une biche ??c’est vmt un connarde, on devrait peurt etre l’envoyer en prison lui oci! il pourrait bien manger otre chose!!!
      Des fois faut réfléchir un peu plus loin que ces cliché de végétarien!

      • kevin

        C’est une blague ?? :/

    • lizerr

      Si, nous avons besoin de viande si nous ne voulons pas nous goinfrer de compléments alimentaires, ces régimes apportent des carences et celà est bien connu il suffit de poser la question à un nutritionniste mais voilà ce qu’il répondrait dans les grandes lignes, ne vous en déplaise :
      ” Le risque majeur d’un régime végétarien est celui de souffrir de déficits en certaines vitamines, minéraux ou acides gras essentiels. Les plus courantes : déficit en oméga 3, en vitamine B12, en zinc et en fer. ”

      Moi j’ai envie de vous dire arrêtez l’extrêmisme! Ca suffit!
      Il y a une différence entre tuer pour se nourrir et torturer et je suis bien d’accord que les méthodes ne sont pas toujours très jolies et qu’il faudrait un peu plus de contrôle sur ces établissements.
      Très franchement même si je suis content que ce connard finisse un an en cabane, je n’en trouve pas ça moins ridicule, car un jeune qui tabasserait une personne agée prendrait du surcis. Mais bon tant mieux dans un sens, ils ont voulu faire un exemple.
      Après tu as choisi un mode de vie n’étant pas naturel pour l’homme, tu as choisi de renier une partie de ta nature, c’est bien et cela reste honnorable tant que tu n’essaies pas de forcer le monde à te suivre!
      La prochaine étape ce sera quoi? “Les plantes sont vivantes! Ne mangeons que des compléments alimentaires?” Faisant preuve d’un extrémisme pareil et n’étant pas capable de faire la part des choses dans un contexte aussi simple, j’en ai bien peur. Arrêtez de comparer l’incomparable. Si c’est monstrueux de tuer pour ce nourrir, tu remets en question toute cette belle nature que tu aspire tant à défendre et tu te lances dans un combat perdu d’avance.

      • François Bleuez

        connaissances tres limitées sur le remplacementde la viande , les proteines essentielles,le fer le zinc.un ex : le fer n est jamais deficitaire meme chez un anémique ; il est simplement dans le foie , un massage du foie , une supplémentation en manganese 55( précurseur du fer 56 ), un rétablissement du niveau d oxydo reduction sanguin( bevincent.com) suffisent toujours à le remonter sans apport exterieur !! (record fer / poids : salade mache )

        bientot on nous refera le coup du calcium dans le lait contre les faits( plus on en consomme moins on en trouve dan le corps la ou il faut !!)
        les précureurs du calcium( 40 , 20 ) pour vous donner un ordre d idee

        C 12 + Si 28 = Ca 40 ; potassium 39 + H1 = Ca 40 ; Mg 24 + O 16 = Ca 40 ( transmutation a basse energie C L Kervran ) . le zinc en effet n est pas tranmutable , mais les meilleures sources sont végétales!! : pepins et donc huile de courge , pain complet , germe de blé la viande est loin derriere sans meme parler de l acidification tissulaire( du a la consommation musculaire de carnosine et presence insuffisante de mineraux du fait de l appauvrissement des sols…. ) et de l hyperporsité du duodénum et ses conséquences connues ( modification brutale de la glycémie et de résistivité sanguine ). essayez de vous renseigner avant d emettre vos ” sacro saintes ” et indispensables opinions les amis.

      • carine

        Lizerr, je devrais être morte ou malade alors !!

    • lizerr

      D’accord avec toi c’est honteux!

    • flo

      le chat, il ne comptait pas le manger à ce que je sais donc autant éviter l’usure inutile de votre clavier la prochaine fois 😉

      • Pir Dura Nd

        Apparemment si en fait, c’est un nouveau mode d’abatage Allal :p

    • Poop

      “De derrière son pc, ou éventuellement devant un tribunal, c’est facile de condamner quelqu’un, aussi pourri soit-il.” Tu résumes tellement bien ton post dans cette unique phrase, j’adore! Perso j’ai pas demandé au cochon s’il avait envie de mourir, pas pour rien mais pour que je m’en nourrisse (tu as pas l’air de faire la différence je crois…), vu qu’il était pas entier, mais si tu trouves sa tête demande-lui! Tout est bon dans le cochon ;D

    • Jul

      Je suis bien d’accord, j’ai presque trouvé sa peine de prison hypocrite par rapport à ce qu’il peut se passer…C’est bien qu’il prenne 1 an mais nous laissons les sociétés tester des produits de conso sur les animaux seulement parce que “ça coûte moins cher”. Même les croquettes sont testées, on croit rêver! Je me sens tellement impuissante, je regarde mes chiens et je me dis que j’en sauve deux…

  • Martine

    Très bon article. Il faudrait sensibiliser les gens que l’humain n’a pas besoin de chair animale. Il suffit de regarder les vidéos de Thierry Casanovas sur le site vivre cru pour comprendre beaucoup de chose sur la santé, ainsi que la vidéo de Charlotte Gerson sur YouTube.
    Tout le monde serait gagnant dans cette affaire les animaux et les humains. Malheureusement, les médecins mettraient la clé sous la porte si cela prenait de l’ampleur. Les hôpitaux se videraient.
    Je suis végétalienne depuis 20 ans et lorsque j’ai fait la transition sur l’alimentation vivante j’ai retrouvé ma santé et mon énergie de mes 30 ans.
    Pourquoi les taureaux, les primates, les éléphants sont-ils aussi puissants ils sont tous végétariens et ils n’ont aucune carence en protéines. Posons nous la question et faisons passer le message car les médias et la ministre de la santé n’aborderons jamais ce sujet au détriment d’être viré sur le champ, comme la ministre de l’écologie.

    • Kae

      Et le lion, l’ours, le tigre ? Ils mangent pas de l’herbe mais ils sont tout aussi puissants. De plus, les primates mangent également des petites proies à l’occasion.

      • Martine

        Tout est expliqué dans la vidéo de Charlotte Gerson.

        • Kae

          Dans ce cas Amen ! Non, plus sérieusement, c’est bien de se fonder sur des études menées par quelques personnes. Chacun doit se faire sa propre opinion. Dans toutes ces maladies guéries par cette méthode, il y en a une grande partie qui se guérissent grâce au mental de la personne. Personnellement je ne crois pas que passer à une alimentation uniquement basée sur les fruits et les légumes puisse guérir les cancers et autres maladies graves (à part certaines maladies). La volonté de s’en sortir est également un grand facteur même si ça ne fait pas tout.

          Au fait, on m’a fait remarquer quelque chose que je n’avais pas dit mais qui est parfaitement vrai. Les taureaux et les éléphants n’ont pas du tout le même système digestif que les Hommes. C’est similaire entre l’Homme et les primates mais comme je l’ai déjà dit, certains primates mangent des petites proies.

          • Martine

            Je suis entièrement d’accord avec vous.

          • Alex

            Faux!! Manger de la viande rouge augmente le risque de cancer du colon, un des cancer les plus répandu… Bien entendu, il s’agit d’une baisse de risque et non pas d’une disparition de risque.
            Bien à vous.

            Source :
            The European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC)

      • VeganTiger

        Le lion, l’ours, et le tigres sont tout aussi puissants. Mais ca change strictement rien a l’argument original.

    • Track

      Les hôpitaux se videraient !? N’exagérons rien… A moins que ce ne soit de l’humour. Sinon allez y faire un tour et poser quelques question pour voir.
      Et certes le taureaux ne mange pas de viande. Car comme ceux que l’on appelle herbivore, il synthétise les éléments dont il a besoin à partir des végétaux, à contrario des carnivores qui ne peuvent pas. Ces derniers vont donc chercher ces éléments chez les premier. Malheureusement il est difficile d’expliquer à un animal qu’il peut trouver ce qu’il faut chez le végétaux.
      Quand à nous, oui on a pas forcément besoin de manger de la viande. Mais si l’humanité passait à un régime exclusivement végétalien, on aurait un problème de surfaces agraire ce qui induirait probablement l’usage massif de pesticide ou OGM avec les conséquence économique et écologiques que l’on connait de façon exponentielle. Et malheureusement tout le monde n’a pas le moyens de se payer du bio. Donc un steak haché est une excellente alternative pour beaucoup de personne.
      Alors oui, les conditions d’abattage sont parfois déplorables. Oui nous pouvons nous passer de viande. Mais il faut bien comprendre qu’une viande d’abattage industriel peut permettre à une famille de manger pour pas trop cher. Tout comme certains végétaux de cultures intensives.
      Un jour peut être, quand tout le monde aura les moyens et quand on aura des cultures optimisées au poil on pourra passer au tout végétal. Mais au vue des projections démographique on tend plus vers l’élevage d’insecte ^^ (je troll un peut mais c’est une bonne alternative aussi).
      Enfin rares sont les animaux qui peuvent développer une conscience propre (bien que ça ne justifie pas la maltraitance animale).

      PS : De plus personnellement j’apprécie une bonne viande à l’occasion.

  • Julio

    Nous ne sommes pas tous des Farid (je ne me souviens plus de son nom de famille) !!
    Et heureusement ! =)

  • Ang Whi

    Je suis très heureuse que ce Farid devra désormais répondre de son acte ignoble, mais dans le fond, j’aurais été aussi heureuse que les gens mettent autant d’entrain et d’énergie pour les autres animaux. Car au fond, des boeufs aux abeilles, la torture est tout aussi horrible, et il est très juste de le rappeler à ce moment précis.

    Et pour le goût, c’est pourtant bien connu et bien vrai, mais la cuisine vegan n’a absolument rien à envier à la cuisine “omnivore”. Lorsque même un enfant me dit qu’il préfère ma cuisine parce qu’elle a plus de goût et qu’elle sent meilleur, alors que je ne suis pas une très bonne cuisinière, je pense que la messe est dite. Je ne regrette plus du tout mes steaks saignants alors que je ne jurai que par eux dans mon adolescence.

  • Chrislane

    dire que l’on est tous des farid de la morlette c’est quand même un peu gros ! .s’il y a des imbéciles et des sanguinaires partout dans le monde, c’est une partie de l’humanité hélas et nous faisons quand même partie de cette humanité ! c’est donc elle qu’il faut aider et je suis d’accord pour diffuser certaines idées comme le végétarisme mais de là à dire que nous sommes tous des farid de la “mauviette”…c’est plutôt déplacé ! et c’est mal comprendre le monde humain…avant d’être végétarienne je consommais de la viande ! et beaucoup passent par ce stade…certains sont plus en avance que d’autres, c’est tout !

  • Rillettes

    Tout simplement ridicule.

  • MaximeL

    Vous êtes totalement honteux. Je respecte votre combat mais je dénigre entièrement la connerie de cet article.

  • Parce que l’on vit dans un monde carniste où rôde un monstre invisible qui est tapis en chacun de nous. Apprenons à chevaucher ce monstre et à le maitriser.
    http://veggie-biquette.info/index.php/vegetarisme/171-vegetarisme-vs-carnisme

  • Monsieur Z.

    Je deviendrai vegetarien le jour ou les carnivores tel que le lion ou le tigre le seront !

    Je vois pas pourquoi l’humain, mammifère omnivores “aurait pas le droit de manger de la viande”

    • Sébastien BÊME

      Carnivore et omnivore sont des notions physiologiques. Le carnivore n’a pas le choix. L’omnivore est une possibilité laissée à l’espèce pour survivre (et non une obligation de consommer).
      Ainsi manger de la viande est un acte volontaire (réfléchi ou non) et non une nécessité pour survivre ou vivre.
      On parle plutôt de carnisme pour l’homme mangeant de la viande (choix de nourriture à notre époque). Tu as parfaitement le droit (terme inventé par l’homme pour gérer la société et non une nécessité physiologique) de manger de la viande.
      Mais à titre personnel, j’apprécie quand les carnistes font se choix en connaissance de cause (à effet). En effet, aujourd’hui manger de la viande (99% de la production mondiale) a une incidence néfaste sur notre survie. C’est donc un choix qui devrait être passé au banc de l’explication sérieuse, montrant les conséquences, la réalité (et non plus cacher les fermes et les abattoirs). Expliquons, à chaque repas, aux enfants ce qu’est ce qu’il a dans l’assiette pour annuler le deni d’origine.
      Et si l’espèce humaine décide en conscience de continuer au risque de mettre en péril sa propre survie et celle des autres espèces animales, ok, allons-y!

      http://www.etre-conscient.com/pourquoi-ne-les-nomme-t-on-pas/

  • shaé-ashira

    Moi ça me rappel l’histoire de la viande de cheval dans les lasagne. Quoi c’est si horrible de manger du cheval et moins de manger une vache ou un cochon?
    Je ne comprend pas trop la différence entre un cheval, une vache et un homme.

    • Nicolas

      Ils ne sont pas interfécond, ce n’est pas la même espèce (c’est du spécisme primaire), ils sont “différent” et la différence justifie le traitement différent. La sciaence depuis 150 ans dit que les différence entre Mammifère sont de plus en plus ténues ? Peu importe ! Maintenant on peut évoquer la tradition, la culture, l’habitude pour justifier le traitement différent..

  • mylène

    Quel dommage d’être aussi extrémistes et auto-centrés! Je partage pourtant un peu votre visions des choses mais je ne peux comprendre qu’on culpabilise toujours le consommateur. La schizophrénie morale dont vous parlez est en vérité une composante humaine : on donne au téléthon sans aider son voisin qui boite, on pleure sur les enfants éthiopiens en achetant des habits faits par d’autres gamins dans un autre coin de la terre etc, etc… La vérité c’est qu’au lieu de cracher sur ce qui ressentent un peu d’empathie aujourd’hui en voyant de la cruauté envers un chat, vous devriez leur prendre la main pour leur montrer ce qu’est une corrida et comment on tue des milliers d’animaux chaque jour pour faire des happy-meal qu’on va jeter une fois sur deux! Il n’y a pas vous et votre combat plus loyal que celui des autres, il y a vous avec vos informations et votre connaissance que vous devez partager AVEC les autres. Vous faites un travail formidable pour les animaux, il faut aider les gens à ouvrir les yeux, pas leur tirer dessus ! Il y a beaucoup de gens qui sont ignorants de toutes ces autres maltraitances dont vous parlez ici, ne les méprisez pas, tendez leur la main. c’est ainsi que nous serons plus nombreux.

  • lolilol

    Ton article est intéressant l’ami, mais faire le lien avec cette histoire n’a pas de sens. En une phrase : et si le mec avait fait cette vidéo et que personne n’avait rien dit?… Voila j’ai détruit ton travail 🙂

  • Jess

    J’ai été horrifiée par la vidéo comme je le suis à chaque fois que je découvre un nouveau recoin sombre de l’exploitation animale, qu’elle soit dans le textile, l’alimentaire ou les “loisirs”. Et je continuerai de dénoncer comme je l’ai fait pour le petit Oscar (le chaton en question).
    Merci pour l’article même si je sais qu’il en secouera quelques-uns, une piqûre de rappel ne fait vraiiiiiment pas de mal. 🙂
    GO VEGAN ! o/

  • Marwani Tounsya

    l’intention est bonne , les propos intelligemment posés mais je ne pense pas que retomber dans l’éternelle comparaison Consommation/abattoirs/violences gratuites soit une solution très efficace, en ce qui concerne la corrida je pense que vous devriez vous renseignez un peu plus sur la lutte massive des associations et des comités qui s’organisent tant bien que mal, et peut etre vous devriez meme penser à vous rendre à une des nombreuses manifestation anti corrida qui se tiennent régulièrement dans le sud de la France lors d’occasions festives ( féria et compagnie) ainsi vous partageriez avec ces courageux et nombreux militant le plaisir de se faire gazer par les crs et agresser physiquement par les aficionados comme ça a été le cas en 2011 à rodhilan..dénoncer la violence d’un acte isolé et gratuit en pointant du doigt toutes les autres formes de violences à combattre est un raisonnement contre productif pour moi, il ne fait rien d’autre qu’instaurer dans le mental des gens une hiérarchisation des causes à défendre comme si l’une devait absolument suciter plus d’intetet qu’une autre..il y a tellement de choses à changer en matière de protection animale qu’il est difficile de pouvoir tout gérer ..vous ne pouvez pas comparer un acte de maltraitance isolé avec la corrida qui elle malheureusement bien que moralement condamnable , n’a rien d’illégal ..c’est justement contre ça que les ” anti” se battent , mais il est très difficile de pouvoir lutter contre une chose légale et qui tient désormais du ” patrimoine culturel français” , surtout avec un ministre de l’intérieur lui meme aficion..

  • G2RB

    Je mange de la viande, mais je ne suis pas un farid de la morlette. Comparons ce qui est comparable.

  • Shenade

    “Monsieur Z”

    Les lions se reniflent le cul pour se dire bonjour tuent les bébés trop faibles dans leur meute, alors quand vous reniflerez le cul de vos amis pour leur dire bonjour là vous aurez le droit de vous comparez à un lion… Bonjour l’égo !

    Je vous invite à regarder “Le discours le plus important de votre vie” par Gary Yourosvsky, et “Le Jugement” de MagicJack, peut-être que vous ouvrirez les yeux. Nous mastiquons de gauche à droite, nous sommes donc 100% herbivores. Le lion lui de “haut en bas” il est donc carnivore…

    La société a conditionné les humains à se nourrir de viandes, et que l’on ne me dise pas que c’est parce qu’il y a des protéines. Si la viande contient des protéines, c’est parce qu’on leur fait ingérer des graines directement. Si les vaches passaient leur temps à ne brouter que de l’herbe il n’y aurait pas grand chose.

    Ignorants…

  • shaka

    Si on va par là, en consommant nimporte quel produit dans ce systeme, nous somme responsable, indirectement : de la destruction, du meurtre (humain, animal), de l’ esclavagisme, de torture, de souffrance, de maladies, de guerres… etc , et là, pas de problème de conscience??

    Pointer les “salauds” du doigt, ne fera pas de vous quelqu’un de meilleur. C’est bien de s’engager dans la cause animal, autant faut-il ne pas oublier tout le reste, ni ne manquer de respect à ceux qui n’ont la même opinion.

    Comme dit Kae “ce n’est pas par la force que les consciences changeront. Ni avec un air supérieur”

    • Rose

      et vous vous ne prenez pas un air supérieur en disant ça ?

      La planète allait très bien sans que l’Homme intervienne donc l’Homme est un monstre attardé et sadique car il peut choisir de ce qu’il veut être par ce qu’il fait et il a même une conscience pour lui dicter ses choix et il choisit toujours les plus mauvais pour l’argent, le pouvoir etc. alors venez pas nous parlez des guerres, de l’esclavage etc. puisque l’Homme a le pouvoir de changer les choses et pourtant il continue toujours à être un monstre.

      Ca pose des problèmes de conscience les guerres, l’esclavage etc. aussi bien évidemment, il faut y penser c’est certain, mais faut avouer qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent changer les choses de ce côté mais beaucoup moins pour faire changer les choses du côté des animaux et de la planète. La Terre et les animaux n’ont pas à subir la monstruosité et la débilité de l’Homme.

      Vous, vous aimeriez qu’une espèce qui se croit supérieure et qui vit sur la même planète que vous dispose de vous et de votre famille comme il le souhaite pour vous torturer ou pour vous manger après ? Ca m’étonnerait vraiment.

      Et qui vous dit que ceux qui défendent la cause animale et l’environnement ne respectent pas ceux qui n’ont pas la même opinion ? Et franchement ceux qui ne veulent pas défendre les animaux et la planète sont des monstres attardés qui ne méritent pas d’exister comme ce débile qui a balancé ce pauvre chat contre le mur.

      Et il faut quoi pour que les conscience changent, un réchauffement climatique ? Déjà fait et pourtant l’Homme continue sans cesse de détruire la Terre sans vergogne.

      • shaka

        “et vous vous ne prenez pas un air supérieur en disant ça ?”
        -je ne me soustrais pas de “l’humanité” désolé. je consomme comme tout le monde, même si j’essaye de faire des efforts. Sinon qu’est ce qui vous fait penser cela?

        “Vous, vous aimeriez qu’une espèce qui se croit supérieure et qui vit sur
        la même planète que vous dispose de vous et de votre famille comme il
        le souhaite pour vous torturer ou pour vous manger après ?”
        -L’homme est un loup aussi pour l’homme, c’est déjà le cas… D accord on n’est pas encore dans “soleil vert”, on ne se mange pas encore, mais bon….

        “Et qui vous dit que ceux qui défendent la cause animale et
        l’environnement ne respectent pas ceux qui n’ont pas la même opinion ?”
        – J’ai simplement dit que vous pourriez exprimer vos opinions avec un minimum de respect, les insultes ne servent à rien. L’autre Idée était de ne pas se focaliser que sur cela .Votre combat est très respectable, ce n’est pas le propos.

        “Et il faut quoi pour que les conscience changent, un réchauffement climatique ?”
        – Faire réfléchir les gens individuellement, ne pas trop les brusquer, ne pas trop les culpabiliser (on n’a pas choisi nous non plus le monde dans lequel on vis) , bref discuter calmement et sereinement, trouver des solutions à notre échelle … Il n’y a que comme cela que les idées passent, et oublié le fait de faire changer tout le monde d’un coup d’un seul, c’est impossible.

        Désolé si mon commentaire vous a heurté, ce n’était pas volontaire. Peut être me suis-je mal exprimé.

        • Rose

          “les insultes ne servent à rien” en même temps si on va par là, faudrait d’abord le dire ça à tous ceux qui sont végéphobes ou qui ne respectent pas ce combat parce qu’ils sont encore plus grossiers, j’ai bien pesé mes mots en postant je vous assure.

          “l’autre idée était de ne pas se focaliser que sur cela”
          Je suis bien d’accord qu’il ne faut pas se focaliser sur ça mais enfin bon est-ce une raison pour se préoccuper seulement de son petit nombril ?

          “je ne me soustrait pas à l’humanité, désolé, je consomme comme tout le monde” oui c’est vrai, moi aussi je consomme comme vous, mais on peut consommer responsable

          “qu’est-ce qui vous a fait penser cela ?”, en mettant au premier plan les guerres, l’esclavagisme etc. alors que la protection de la planète et des animaux et au même plan. Torturer quelqu’un c’est la même chose que torturer un animal, l’un comme l’autre doit être stoppé.
          L’homme pourrait très bien arrêter cela s’il le voulait mais il n’a aucun respect pour ses congénères et pour son lieu d’habitation.

          “on n’est pas encore de le “soleil vert”” oui c’est certain mais quand il y a des pays où on pourrait faire des efforts et qui ne le font pas, aussi…

          “et oublié le fait de faire changer tout le monde d’un coup d’un seul”
          c’est sûr aussi qu’on ne va changer le monde d’un seul coup

          • shaka

            “Je suis bien d’accord qu’il ne faut pas se focaliser sur ça mais enfin
            bon est-ce une raison pour se préoccuper seulement de son petit nombril ?” La réponse est bien évidement non. Sinon je n’aurai même pas parlé des autres problèmes…. (je suis aussi tout à fait conscient de l’importance du respect de la vie et de l’équilibre naturel)

            “oui c’est certain mais quand il y a des pays où on pourrait faire des efforts et qui ne le font pas, aussi…” y compris le notre et tous les autres pays. Bref, ya du boulot sur tous les plans….

            Pour moi, nous sommes d’accord 🙂 Bonne continuation.

            Love and Unity

      • Guest

        “La planète allait très bien sans l’homme.”

        La planète va toujours très bien, des espèces qui disparaissent et un réchauffement climatique ne veut pas dire que la planète va mal. Elle va mal pour qui ? Pour l’homme qui s’attache à des choses futiles. La faune et la flore ne sont pas des choses indispensables, nous devenons de plus en plus des êtres hors-sol.

        “Et franchement ceux qui ne veulent pas défendre les animaux et la planète sont des monstres attardés qui ne méritent pas d’exister comme ce débile qui a balancé ce pauvre chat contre le mur.”

        Avec tous les efforts du monde on peut retarder vos trucs inutiles de s’éteindre de quelques siècles (et encore)… Quel intérêt ? Apprenons à se passer de ce dont on devra de toute façon se passer. On ne peut rien maintenir en ordre, et ça ne nous avancera pas.

        “Vous, vous aimeriez qu’une espèce qui se croit supérieure et qui vit sur la même planète que vous dispose de vous et de votre famille comme il le souhaite pour vous torturer ou pour vous manger après ?”

        Mince alors, on est devenus supérieurs, excusons-nous d’évoluer. Puis on se croit pas supérieur, on l’est. Vous vous rendez compte qu’on est capable de crée des robots avec un niveau de conscience plus élevé que 98% des animaux ?… Sérieusement faut arrêter de les surestimer, à part quelques espèces de singes, un animal n’a même pas conscience qu’il existe.

        Concernant l’article, je trouve effectivement stupide que les gens s’insurgent à ce point alors qu’ils se foutent de la tauromachie, de la chasse et des abattoirs. Soit on s’insurge pour tous les animaux sans faire de spécisme, soit on s’en fout globalement (comme moi).

        • Ahimsa

          “La faune et la flore ne sont pas des choses indispensables, nous devenons de plus en plus des êtres hors-sol.” C’est vous qui le dites mais malheureusement c’est faux… Nous sommes tous interdépendants (si les abeilles disparaissent, l’humanité disparaît). Je n’en dirai pas plus car ce n’est pas le sujet de l’article d’aujourd’hui.

        • Rose

          “la planète va toujours très bien, des espèces qui disparaissent et un réchauffement climatique ne veut pas dire que le planète va mal”
          oui très certainement, il y a un petit réchauffement climatique c’est pas bien grave, l’homme est si fort qu’il va bien réussir à l’enliser sauf que l’être humain qui est si intelligent et si évolué comme vous le pensez, il ne se bouge toujours pas le cul pour le stopper et il continue toujours à le provoquer encore plus !!
          Allez, on en reparle quand il n’y aura plus d’eau pour vivre et qu’il y aura de la sècheresse partout !!
          Et je suis sûre que si l’être humain était une espèce en voie de disparition vous ne seriez pas aussi fier, vous ne frimeriez pas autant !!

          “la faune et la flore ne sont pas indispensables”
          ah ah laissez moi rigoler !!! Et ben on va attendre que les fleurs et les abeilles qui donnent les fruits et les légumes ainsi que les arbres qui donnent l’oxygène disparaissent et là on va voir s’ils ne sont pas indispensables. Car la viande ne nourrit qu’en partie.

          “nous devenons de plus en plus des êtres hors-sol.”
          ne vous inquiétez pas, il n’y aura plus d’êtres humains sur Terre et dans l’espace à un moment donné même si l’homme réussit à trouver, à aller et à pourrir une autre planète !!!

          “Mince alors, on est devenus supérieurs, excusons-nous d’évoluer. Puis on se croit pas supérieur, on l’est. Vous vous rendez compte qu’on est capable de crée des robots avec un niveau de conscience plus élevé que 98% des animaux ?… ”
          Et vous croyez que l’être humain est le seul à évoluer,
          arrêtez de regarder votre petit nombril d’être humain en étant égocentrique, franchement !!!
          C’est la Terre qui a donné la vie à l’être humain alors arrêtez d’être ingrat deux secondes !!
          Et non l’être humain n’est pas supérieur, je le répète, il est au même niveau que les autres espèces vivantes. L’évolution lui a peut-être permis de s’adapter plus facilement à son environnement en le dotant de capacités intellectuelles plus avancées et alors ? Ca ne veut pas dire qu’il est supérieur, qui l’a décrété ? Vous ? Et vous êtes qui pour l’affirmer ? Non arrêtez vraiment vous devenez ridicule !! Et je vous rappelle que l’homme est et descend de l’animal.

          “Sérieusement faut arrêter de les surestimer, à part
          quelques espèces de singes, un animal n’a même pas conscience qu’il existe.”
          L’être humain descend de “quelques espèces de singes” comme vous dites !!! On ne les surestiment pas on essaie juste d’être respectueux !!
          Excusez nous de respecter les êtres vivants qui peuplent la même planète que nous et de ne pas être égocentrique et de ne pas être tous des robots comme vous, la Terre n’appartient pas qu’à l’être humain et je ne vois pas pourquoi l’homme ne serait pas respectueux envers les autres habitants de la planète et respectueux de sa planète !!!
          Et puis même si l’animal n’a pas conscience de ce qu’il est, est-ce une raison pour le torturer ? Si vous pensez que oui, l’homme est finalement bien pire que le plus dangereux des prédateurs qui eux sont agressifs juste pour se défendre ou pour survivre, et que l’homme n’a finalement pas évolué !!!
          Car l’homme n’a finalement aucun droit de vie ou de mort sur ses congénères et aussi sur les autres espèces vivantes !!!

          Plus je lis votre commentaire et plus je me dis que finalement même le plus petit insecte est plus intelligent que vous et que l’être humain en général !!!

          C’est certain qu’il ne faut pas faire des pétitions pour un chat si on n’est même pas capable de stopper les tauromachie etc. mais quand même pour s’en foutre comme vous, il faut finalement ne pas avoir de cœur et être le même type de monstre demeuré qui jette un chat innocent !!!

          Si vous vous en foutez vous n’êtes pas vraiment un être humain évolué car un être humain évolué, si on suit votre logique, est capable d’éprouver des sentiments et d’être sensible à ce qui l’entoure.
          Donc si vous vous en foutez c’est que vous n’êtes pas sensible et que vous n’êtes pas capable d’éprouver des sentiments donc que vous n’êtes pas un être humain évolué.

          • Guest

            Ah je respecte les animaux et trouve ce mec complètement stupide, et je suis contre la torture animale gratuite. Les surestimer c’pas les respecter au contraire, suffit de voir les soucis que l’humanisation cause aux animaux de compagnie.

            “ah ah laissez moi rigoler !!! Et ben on va attendre que les fleurs et les abeilles qui donnent les fruits et les légumes ainsi que les arbres qui donnent l’oxygène disparaissent et là on va voir s’ils ne sont pas indispensables. Car la viande ne nourrit qu’en partie.”

            Oui on va attendre, parce qu’on pourrait faire ce qu’on veut, ça arrivera quand même, y’a des choses qu’ont ne peut “presque” pas repousser. Et on a déjà des alternatives à la nourriture classique qui apparaissent, comme le Soylent, et de tte façon l’être humain évoluant vers le cyborg (implants etc), on aura de moins en moins besoin de nourriture. Puis de tte façon avec les OGM et tout, on n’a déjà plus trop besoin de la nature pour être productifs.

            “Et non l’être humain n’est pas supérieur, je le répète, il est au même niveau que les autres espèces vivantes. L’évolution lui a peut-être permis de s’adapter plus facilement à son environnement en le dotant de capacités intellectuelles plus évoluées et alors ?”

            Contradiction bonjour. Si des espèces s’éteignent, c’justement parce qu’elles peuvent pas s’adapter assez vite. Doit-on freiner notre évolution pour elles ? Okay moralement c’est discutable, dans les faits c’est de toute façon impossible.

            M’enfin bref, ce débat n’a pas grand chose à voir avec l’article avec lequel je suis d’ailleurs tout à fait d’accord.

          • Rose

            “de tte façon l’être humain évoluant vers le cyborg (implants etc)”
            ouais c’est bien ce qui me fait peur, l’homme en tant qu’être humain est un monstre mais alors en robot, ce sera encore pire !!!

            “de tte façon avec les OGM et tout, on n’a déjà plus trop besoin de la nature pour être productifs.”
            Parce que vous croyez que les OGM nourrissent !!! Ça me fait doucement rigoler !!! Soit vous venez d’une autre planète soit vous aimez faire des farces !!!
            Les OGM sont bourrés de pesticides et provoquent des cancers, au lieu de nourrir ils vont nous tuer !!!
            Si vous ne me croyez pas vous pouvez voir que des études très sérieuses ont été faites par des spécialistes !!

            “Contradiction bonjour. Si des espèces s’éteignent, c’justement parce qu’elles peuvent pas s’adapter assez vite”
            Non si des espèces s’éteignent c’est à cause du réchauffement climatique, du braconnage, de la chasse, de la pollution etc. et tout ça gracieusement causé par l’être humain!!!!
            Il n’y a aucune contradiction là dedans !!

            “Doit-on freiner notre évolution pour elle ?”
            Et puis de toute façon une évolution ne se freine pas, est-ce que l’homme peut freiner le temps ? non !

          • Guest

            “Parce que vous croyez que les OGM nourrissent !!! Ça me fait doucement rigoler !!! Soit vous venez d’une autre planète soit vous aimez faire des farces !!!
            Les OGM sont bourrés de pesticides et provoquent des cancers, au lieu de nourrir ils vont nous tuer !!!”

            Sérieusement ? Vous savez ce que c’est un OGM ? Y’a bien qu’en Europe occidentale qu’on peut encore entendre ce genre de superstition.

            Bref on va pas lancer un débat sur les OGM, vu qu’il n’y a même pas lieu d’en avoir. Mais bon, quand on connait pas, on a peur, c’est animal ça comme comportement non ? 😉

          • Rose

            “Sérieusement ? Vous savez ce que c’est un OGM ? Y’a bien qu’en Europe
            occidentale qu’on peut encore entendre ce genre de superstition.”
            Et vous vous savez ce que c’est ? Vous savez ce qu’ils font avec ? Vous êtes peut-être un scientifique expérimenté pour être sûr à 100% que ce n’est pas dangereux ? Quand vous serez sûr vous me le direz en attendant…

            “Mais bon, quand on connait pas, on a peur, c’est animal ça comme comportement non ? ;)”
            Et non, je n’ai pas peur, je suis juste prudente et je préfère savoir exactement ce que je mange donc ce n’est pas un comportement animal puisque je me pose des questions sur mon alimentation.

          • Guest

            Ah parce que quand vous mangez une pomme actuellement ça vous intéresse de savoir ce qu’il y a comme gênes dedans ? Non parce qu’elle a évolué génétiquement au fil du temps hein, attention, on sait jamais.

          • Rose

            Ah ah ah !!! C’est très très drôle bravo !!! Quel humour !!
            Déjà mes pommes je les prend où elles sont les plus naturelles et les moins envahis de pesticides possible !!

  • Jacques

    oui enfin les cochons on les mange, on ne joue pas avec quoi…

    • Rose

      on peut les laisser tranquille aussi

  • Rose

    De toute façon l’Homme est spéciste, il ne sait même pas traiter correctement son environnement et les espèces vivantes qu’il côtoie.
    Et après on dit que l’Homme est civilisé !!! En voyant tout le mal qu’il fait à la planète et aux autres espèces vivantes, il n’y a rien de plus faux.

    J’espère que ce monstre attardé qui a balancé ce chat contre le mur va le payer.

    • Martin

      Absolument pas, ce sont les sociétés qui sont ainsi, l’homme naît ni spéciste, ni raciste, ou futur meurtrier. C’est dure à croire peut être a ça dans notre Europe mais en Asie il existe des sociétés isolés qui refusent de tuer des animaux(Bishnoï), même si elles sont minoritaire, elles sont de la même origine que la notre.

      • Rose

        Facile à dire !!!
        Ca ne reste qu’une petite partie de l’Homme !!

  • Nady

    Pas vu autant de réactions contre la corrida????!!!!! Merci pour les gens qui se font gentiment gazer la figure!!! Merci pour les gens qui passent leurs journées à se battre dans ce pays à la spécificité culturelle de la France qui autorise de nombreuses traditions et coutumes barbares qui font de la torture envers les animaux un grand spectacle!!!
    Merci pour les gens qui se battent pour interdire la chasse, protéger le loup et l’ours et que sais-je encore!!!
    Hé bien franchement vous n’avez pas du sortir de votre caverne souvent ces derniers temps!!!

    • Arthur

      Des pétitions avec 250 000 personnes contre la corrida en 2 jours tu en vois où toi ? Des appels à manifester devant les tribunaux français (comme c’est prévu pour demain pour ce pauvre chat) pour condamner les toreros, tu en vois où toi ?? Donc oui il n’y a vraiment pas eu autant de réactions contre la corrida, et c’est bien triste.

  • Dipsa

    Et pourquoi pas “Nous sommes tous pêcheurs devant l’Immortel !!” honnêtement on est obligé de tous penser exactement comme vous, sinon nous sommes des psychopathes et nous faisons le mal ? Décidément je venais sur ce site pour trouver des astuces sur le végétarisme, mais là franchement vous devenez franchement ridicules, moralisateur et sectaire ! Ciao !

  • Lily

    Cet article est intéressant en ce sens qu’il permet de souligner le problème éthique de l’utilitarisme envers les autres espèces et celui de la consommation de viande.
    Toutefois, le raisonnement est illogique et éronné. En effet, si tuer des animaux (vaches, cochons….) en masse pour le commerce de la viance est moralement discutable, ça n’est en aucun cas comparable avec le fait de faire souffrir et tuer un chat qui passe. La différence est essentielle et à pendre en compte: le plaisir dans le simple fait de faire souffrir, c’est à dire la perversité. Dans l’industrie de la viande, l’éleveur ne prend (normalement et généralement) aucun plaisir à voir la souffrance des animaux qu’il “produit”, il en va de même pour les agents d’abattoir. Ils ne prennent pas de plaisir à tuer, c’est leur travail, pour eux “il faut le faire”. Le seul plaisir (souligné dans cet article) est celui, bien éloigné, du consommateur qui ne supporterait d’ailleurs probablement pas la simple vue de cette souffrance indiscible. Voilà la différence majeure et inquiétante avec un “Farid de la stupidette”. Faire souffrir sans utilité; sans autre but que de voir souffrir, de voir mourir. Je suis végétarienne mais je comprends la “logique de production” de viande, même si je la trouve abjecte car menée par un but économique qui dénature tout et viole toute forme de respect de l’animal. En revanche, rien ne peut expliquer, justifier, excuser, les actes gratuits qui n’ont qu’un seul but: satisfaire le besoin pervers de faire souffrir. Je trouve important de souligner que ce plaisir morbide est l’un des traits psychologiques reconnus des “psychopathes” et également communs aux tueurs en série. C’est pour cela qu’il est vraiment scandaleux que l’état ne porte pas plus d’intérêt à la surveillance et la répression de ces inquiétantes exactions. Il a été avéré que Gui George, Francis Aulme, Ted Bandy…..s’amusaient dans leur jeunesse, à torturer de petits animaux, symboles de fragilité et d’impossibilité de se défendre face à eux. A méditer…..

    • VGCédric

      Je ne suis pas d’accord avec tes arguments Lily, mais au moins, ils sont intelligemment posés. Ma réserve est la suivante : tu n’as retenu dans tout ton argumentaire QUE le thème de la perversité, soulignant que DE CE POINT DE VUE il y a une différence entre ce Farid (qui prend plaisir à faire mal) et le consommateur moyen de bidoche (qui lui est à des années lumière de tout cela). Mais Lily, ON EST TOUS D’ACCORD là-dessus !! Je te mets mon ticket que l’auteur de l’article aussi d’ailleurs ! Le problème (à mon avis) c’est que tu focalises à 100% sur l’ATTENTION, (si tu préfères sur le MOBILE du crime), alors que l’article ne parle QUE du CRIME, sans aucunement préjuger de l’état d’esprit de celui qui le commet, sans non plus attacher de quelconque importance sur le fait de savoir si le criminel est l’auteur direct du crime (l’éleveur) ou simple commanditaire (le plus souvent inconscient de l’être d’ailleurs) (le consommateur). L’article s’attache au crime, uniquement au crime et rien qu’au crime.
      Indépendamment donc de toutes AUTRES considérations, perverses ou non, alimentaires ou non, morales ou non, BREF, cultuelles ou non, LE FAIT EST que A CAUSE DU CONSOMMATEUR DE VIANDE (ET DE POISSON), il y a – EN AMONT – des animaux (dit « d’élevage » en l’occurrence mais peu importe, tu m’accorderas qu’avant d’être des animaux « d’élevage », ce sont d’abord et avant tout des animaux, à exact égalité avec un chat) qui souffrent, qui pleurent, qui meurent, BREF qui sont martyrisés pour – in fine – nourrir le «commanditaire », le consommateur (sans considération de perversité J’INSISITE).
      DE LA MEME FACON, Indépendamment donc de toutes AUTRES considérations, perverses ou non, alimentaires ou non, morales ou non, BREF, cultuelles ou non, LE FAIT EST que A CAUSE DE FARID DE LA MORLETTE un chat a été martyrisé (sans considération de perversité J’INSISITE).
      Le point commun est bien sur que – dans un cas comme dans l’autre
      – un animal a été martyrisé. Démonstration est faite : Du point de vue du
      crime (ET DE CE POINT DE VUE SEULEMENT), oui, 1000 FOIS OUI, nous sommes TOUS (ou avons tous été avant d’être VG) des Farid de la Morlette !

      • VGCédric

        Pardon, je souhaiterais compléter la réponse que je t’ai faite.
        Une fois (ET UNE FOIS SEULEMENT) qu’on a intégré le fait que “nous sommes tous des Farid de la Morlette” (comme je viens d’essayer de le démonter (à ma façon), il est évident qu’il faut DES LORS réfléchir et se poser une question : Comment faire pour ne plus lui ressembler !? Ni de près, ni de loin !!! Et là, BIEN SUR, il n’y a pas 36 solutions : S’ABSTENIR DE CONSOMMER DES ANIMAUX ! Devenir végétarien !. Mieux encore : devenir VEGAN si vraiment (comme moi) on veut être TOUT A FAIT SUR de ne plus avoir UN SEUL point commun avec ce minable (pour rester poli) de tortionnaire de chat.

  • Nicolas

    Dans la même genre :
    “On tue un homme on est un assassin. On tue des millions d’hommes on est un conquérant” (Jean Rostand)
    On tue un poussin on est un monstre. On tue des millions de poussins, on est un industriel de la volaille respecté et défendu.
    On peu faire pareil pour les veaux.

  • Kévin Barralon

    – Réponse aux nombreuses réactions suscités par mon article –

    Bonjour à tous,

    Je suis l’auteur de cet article.

    J’ai pu constater de nombreux malentendus au sujet de mon article. En effet, beaucoup d’entre vous ce sont arrêtés à la formule volontairement dérangeante « nous sommes tous des Farid de la Morlette », en résumant mon article à un bref syllogisme qui consiste à associer les mangeurs d’animaux/produits animaux à des personnes sadiques à l’instar de ce, désormais ultra-célèbre, « Farid de la Morlette ». Afin de lever toute ambiguïté, je tiens à préciser que l’article en question n’allait en aucun cas dans ce sens.

    Ce « nous », employé dans la formule « nous sommes tous des Farid de la Morlette », est bien évidemment impersonnel. Il représente la société dans son ensemble, ou plutôt l’inconscience collective qui légitime l’exploitation animale dont nous sommes les principaux contributeurs, et ce, pendant que nous nous indignons lorsqu’il s’agit d’un fait isolé de maltraitance animale aussi condamnable soit-il.

    Le texte que j’ai rédigé suite à cette affaire a pour unique objectif de mettre en lumière cette ambivalence dans nos rapports vis-à-vis des animaux. Il est destiné à tous ceux qui ne retiennent pas comme critère suffisant la souffrance animale dans leurs choix quotidiens, tout en condamnant la maltraitance d’animaux dits « familiers ». Ce texte vise donc à interroger chacun de manière éclairée et consciencieuse.

    J’aimerais également répondre à une remarque récurrente concernant l’intention. Certains ont avancé que l’affaire du « lancer de chat » et l’exploitation massive des animaux telle que nous la connaissons aujourd’hui sont deux choses distinctes car l’intention n’est pas la même. Il est vrai que, dans les faits, torturer un chat par cruauté est différent de manger des produits d’origine animale pour le plaisir ou bien par habitude, ignorance, culture, etc. Mais ces personnes-là semblent oublier « le point de vue animal » dans le sens où les animaux qui sont exploités et/ou tués pour notre agrément ne s’intéressent pas à connaître nos intentions. Pour les animaux, toutes les intentions confondues sont les mêmes, la finalité étant identique. De ce fait, j’aurais pu adapter la célèbre expression d’Isaac Bashevis Singer « pour les animaux, nous hommes tous des nazis » en remplaçant le terme « nazis » par « Farid de la Morlette ». La souffrance, et non l’intention, est le seul critère déterminant permettant de condamner l’injustice faite à l’encontre des animaux sans distinction d’espèce.

    Un grand merci à tous d’avoir contribué à cette question qui, comme en témoignent les nombreuses réactions, suscite un intérêt croissant au sein de notre société.

    Cordialement,

    Kévin Barralon

    • Ankh

      L’homme s’est construit et a évolué parce qu’il est omnivore, c’est
      ce qui a permis son évolution et son développement. Nous sommes des
      chasseurs-cueilleurs (terme qui illustre bien cette dualité). Notre
      système digestif, notre dentition, nos besoins énergétiques sont fondés
      sur ce nécessaire double apport de la faune et de la flore.

      Dans beaucoup de sociétés plus proches de la nature que nous le sommes
      actuellement (et même souvent animiste), la consommation de viande se
      fait toujours, même si il serait possible de s’en passer. C’est l’ordre
      des choses, peut-on juger un animal qui en mange un autre au nom d’une
      moralité ? Ce n’est pas parce que nous sommes intellectuellement plus
      évolués que nous n’en restons pas des animaux, au sommet de la chaîne
      alimentaire comme le sont les lions ?

      Ne confondons pas cruauté (tuer des animaux pour le plaisir de les tuer ou
      de leur faire mal comme ce type) et la consommation de viande.

      Je suis toutefois d’accord pour dire qu’il y a des excès, de gros
      problèmes de respect de l’animal dans l’industrie agro-alimentaire et
      que nous devons réduire notre consommation de viande. Mais n’en faisons
      pas un procès contre la consommation de viande qui est inscrite dans
      notre ADN. C’est la façon de le faire qui pose problème.

      A lire : Charles Patterson, Un éternel Treblinka, qui décrit fort bien le
      problème que pose l’industrie de l’abattage et la surconsommation de
      viande.

      Et
      puis bon, ça me fait un peu rigoler ceux qui accuse de cruauté par
      simple plaisir. Vos vêtements, votre ordinateur/téléphone, les jouets
      que vous offrez à vos enfants viennent d’usines où les humains sont
      traités presque aussi mal que les animaux qui vont à l’abattage. Et
      pour quoi ? Notre plaisir.

      C’est un autre débat, mais c’est bien
      de le garder en tête aussi, pour ceux qui, en voulant donner des
      leçons, oublient que personne n’est tout blanc, végétariens ou non.

      • Amandine

        Enfin quelqu’un qui sait faire la part des choses et qui ne dit pas tout et n’importe quoi en pensant prêcher la bonne parole comme certains végétariens qui reproduisent les guerres de religion et essaient “d’évangéliser” ceux qui pensent différemment en croyant qu’ils sont plus intelligents ou plus avancés ou je ne sais quoi d’autre.
        Et au passage si vous voulez vraiment respecter la nature et les êtres vivants QUELS QU’ILS SOIENT (parce que oui un champignon, dont les moisissures, sont des êtres vivants, et les bactéries aussi, sans oublier les acariens) arrêtez de vivre dans des maisons que vous nettoyer, de jeter des produits moisis, d’utiliser de l’électricité, de vous déplacer avec des véhicules à moteur, de téléphoner, … car tous ces éléments sont des barrières à la nature dans sa forme primaire. Arrêtez donc de vivre comme ça et ensuite vous pourrez balancer vos théories fumeuses.

        • Alex

          en général si on a une certaines sympathie pour les animaux, et moins pour les plantes ou les champignons, c’est qu’ils sont dotés d’un système nerveux comme le notre qui leur permette de ressentir la douleur, la peur, la tristesse, les émotions tout comme nous. Ce n’est certainement pas le cas des plantes, des champignons ou des bactéries! Ensuite je vois pas en quoi utiliser de l’électricité, mis à pars la pollution engendrée, va faire souffrir directement ou indirectement un animal? Mais c’est un autre problème auquel sont souvent sensible les végétariens.. l’écologie

      • Alex

        Manger de la viande n’est visiblement pas dans notre ADN vu que plein de gens s’en passent très bien! On a démontré aujourd’hui que la surconsommation de viande est plutôt néfaste pour la santé (ex: la viande rouge qui augmente le risque de cancer du colon). Sans parler du désastre écologique occasionné par l’industrie de la viande. Il y a un fossé entre la civilisation de chasseur-ceuilleur qui tuait les animaux avec un certain respect, des animaux qui avaient vécu une vie paisible dans la nature. Les animaux des abattoirs sont abattus lorsqu’ils atteignent l’adolescence, sont triés lorsqu’ils sont jeunes, séparés de leur parents, subissent diverses tortures tel que la castration, le marquage, etc… Rien n’est moins naturel !

        • Ankh

          “A lire : Charles Patterson, Un éternel Treblinka, qui décrit fort bien le problème que pose l’industrie de l’abattage et la surconsommation de viande.”

          Je suis tout à fait d’accord sur le problème de l’industrie de la viande ! Mais cela ne remet absolument pas en cause la nature omnivore de l’espèce humaine. Les espèces végétariennes n’ont pas de canines, vous si, que vous ne mangiez pas de viande toute votre vie, vos enfants auront quand même des canines et la capacité de digérer la viande. Mais, étant omnivore, nous pouvons aussi récupérer nos nutriments par d’autres biais. Et si demain on invente un steak végétal qui n’a pas un gout fort peu appétissant et qui apporte les mêmes nutriments à prix équivalent, j’en suis !

          Mais je tiens à rappeler que l’industrie de la viande, ce n’est pas QUE de l’abattage et de l’élevage massif. On peut très bien produire de la viande dans le respect des animaux tout comme on fait déjà (et beaucoup trop), de la culture intensive et fortement polluante de céréales, légumes et autres. Ca m’étonnerai beaucoup que tous les végétariens n’achètent que des fruits de saison, mais là encore c’est un autre débat.

      • MAUI
      • Ju

        Je comprend tout à fait le point de vu végétarien, que je partage concernant l’élevage de masse, où effectivement le profit justifie la torture et un traitement animal honteux.
        Cependant je ne comprend pas cet acharnement anti-omnivore qu’on peut lire dans certains messages d’autant que les points de vu divergents sont défendables.
        Je pense que l’intention est importante et qu’elle compte, par ailleurs concevoir les choses uniquement du coté de l’animal c’est une façon de concevoir les choses cependant; même les tribunaux prennent en compte l’intention, n’y a t-il pas une différence entre un homicide volontaire et involontaire.
        Suis-je un monstre si je fait BOUH à ma grand-mère et qu’elle fait une crise cardiaque ?
        En suis-je un au même titre si je lui change ses médicaments afin que son cœur lâche ?
        De même certains dénoncent la hiérarchie culturelle entre les espèces, cependant je ne pense pas que qui que ce soit n’y souscrit pas un minimum.
        L’Homme est aussi un animal; pourtant n’auriez vous pas été supérieurement choqués si on avais lancé un bébé contre un mur ?
        (ceci dit rien n’est sur puisqu’on a beaucoup plus parlé de cette histoire que de l’agression d’une personne handicapée filmée et mise en ligne elle aussi, ou encore des gens qui meurent de faim à travers le monde, enfin tout ça tout ça quoi …
        N’avez vous jamais écrasé une fourmis, un cafard, une araignée qui sont tout autant des êtres sensibles et conscients?
        De plus il convient de prendre en compte la réalité; concernant la consommation nécessaire de protéines animales pour le fonctionnement du corps humain, il semble que des substituts aient été trouvés, admettons.
        Par contre la nature exige la reproduction, ainsi dans l’hypothèse où nous n’abattrions pas les animaux afin de les manger, ne serions nous pas contraint de les abattre afin de stopper une trop importante prolifération qui ne permettrai plus à toutes les espèces de cohabiter.
        Mais quoiqu’il arrive

        • ju

          * le quoi qu’il arrive est un accident qui n’a rien à faire ici ^^

    • Grushky

      Bonjours .
      Je suis vanpire d’un grande lignée octo -générationelle . déjà trois générations hey oui, que nous avons arrêtez de consommer de la viande, enfin du moins du sang humain. J’aimerais aujourd’hui arrêter le massacre bovin dont nous somme tous l’auteur. en effet suite a nos morsures pour en récupérer le sang, l’animal n’arrive pas à survivre et meurs dans une terrible agonie . Je me suis mis dernièrement à sucer de la bretrave mais je me sent faible une sorte de carence qui me fait rester couché toute la nuit , le vin lui me donne mal au crâne des le soir au réveil . Quelqu’un est t’il dans la même position délicate que moi ? Si vous pouvez m’aider dans ce parcours de vampvegan je prendrais vous renseignements de substitues avec délectation.
      Milles excuses étant tout récemment mis à l’ordinateur je fautasse beaucoup . Mais heureusement car sinon je me ferais terriblement chier, la journée dans ce foutu cercueil .

  • Brenda Lemarechal

    Je suis en accord et en désaccord avec cette article. Parceque ok on pourrais vivre en s’en passant de la viande mais les animaux carnivore tu vas leur demander de manger végétariens ?

    • Ang Whi

      C’est quoi le rapport entre toi et un animal carnivore ? Lui a un instinct de chasseur et tout les atouts qu’il faut pour ça… Pour tenir la comparaison, il faudrait que tu attrapes de tes propres mains un animal sauvage et que tu le dévores directement, sans fusil ou pièges, sans le cuisiner, etc.

      • Il Don

        Pourquoi de tes mains? plusieurs animaux (principalement chez les primates) utilisent des “outils” pour chasser ou obtenir leurs nourritures!

      • Brenda Lemarechal

        Tu crois qu’avant on avait pas d’instinct de chasseur ? On l’as juste perdue parce-qu’on as beaucoup évolué comparer aux animaux.

    • Mme-i-believe

      Sans offense Brenda, mais je pense que tu n’as vraiment pas compris les tenants et aboutissants de cet article… Relis-le et tu comprendra que nous, l’espèce humaine, engendrons un véritable massacre (on parle de 60 milliards d’êtres sensibles tués par an), d’une ignominie sans pareille. Aucun animal, autre que l’homme, même carnivore, ne fait preuve d’autant de cruauté et barbarie.

      • Il Don

        Aucun? tu n’as donc jamais eu de chat? c’est adorables petites boules de poiles sont pourtant capable d’un grand sadisme uniquement pour jouer! Nombre d’oiseaux, de souris etc en font quotidiennement les frais!

        • Mme-i-believe

          Donc, parce que les chats jouent avec leurs proies, nous pouvons nous permettre un tel massacre ? Va voir des vidéos sur les conditions de détention, de transport et d’abattage de tes steaks, et peut-être que ton avis changera. Renseigne-toi sur la nécessité à manger de la viande, et lis quelques éminents philosophes (épicure, platon, montaigne, nietzsche et j’en passe), pour avoir aussi l’avis des grands de ce monde sur le fait de manger les animaux…

      • Brenda Lemarechal

        Quand je dit que je ne suis pas d’accord avec cette article c’est par rapport à ce paragraphe.
        “On parle de plus de 60 milliards d’animaux terrestres tués chaque année pour notre consommation, sans compter, bien évidemment, les animaux marins qui représentent un chiffre plus élevé. Et cette violence-là, par quoi peut-on la justifier ? La santé ? La tradition ? L’ « ordre des choses » ? Aucune de ces options ne tient en réalité. Nous vivons à une époque où nous disposons d’une nourriture abondante, à une époque où nous avons les moyens d’être en excellente santé (oui, même avec une alimentation strictement végétale !), à une époque où nous avons ce luxe de se poser la question s’il est moralement justifiable ou non de consommer des animaux et leurs « produits ».”
        Et c’est pour sa que j’ai demander si il allait demander aux animaux carnivore de manger végétariens aussi parce-que je trouve que c’est la même chose quand nous tuons des animaux pour manger et les animaux carnivores aussi.
        Après je suis d’accord il y as des choses qui sont faites avec barbarie etc …

        • @brendalemarechal:disqus , tu te compares avec un animal carnivore ? Déjà tu es omnivore, et en plus tu es civilisé et je crois qu’il existe l’agriculture très productive. Si tu te sens autant carnivore qu’un lion alors n’hésite pas à sentir le cul des gens et à tuer les enfants quand ils sont malades, et vis à poil toute l’année….

          • Brenda Lemarechal

            J’ai dit sa ? Je fait juste une comparaison.

          • Donc si tu ne l’as pas dit, tu es d’accord pour dire qu’un animal carnivore ne peut manger que de la viande, à la différence de toi.
            Un lion est un lion, il ne peut se nourrir d’autre chose, contrairement à toi.

          • Brenda Lemarechal

            Je suis d’accord avec toi mais j’ai une autre vision des choses. Au temps préhistorique on chassait les animaux sa fait partie de la chaîne alimentaire. Ok maintenant on chasse plus mais c’est toujours la même chose.

          • Martin

            Si tu vas vivre dans la nature comme les hommes préhistorique tu vas t’éclater pendant l’été avec tout les fruits que tu pourra trouver, mais une fois en hiver, il n’y a plus rien, donc la seule chose qui te permet de survivre se sont les animaux. Pendant longtemps c’était le cas, même au temps des élevages(pas industriel), les animaux élevés était une garantie de survie durant l’hiver, car contrairement à nous, ils peuvent se nourrir de l’herbe.
            La je parle plus des temps prehistorique, mais de pas mal d’endroit dans les campagnes il y a encore moins de 100ans, mais depuis tout les avancé technologique, comme la boite de conserve, ou les tracteurs, on risque plus la famine en hivers ou durant une mauvaise année.

            Donc en theorie, on aurait du abandonner la viande, mais elle reste par tradition, et surtout auparavant elle avait une grande valeur pour les gens pcq elle était particulièrement réservé à les classes dominantes. Avec les progrès du 20eme siècle, la grande partie du pays à enfin pu avoir le même privilège de manger autant de viande que les riches, et cette idée de privilège est vraiment important.
            Mais tout ça est complètement en dehors des effets d’un telle aliments sur le corps.

  • Je lui mettrais un balle dans la tete sans hesitation.

    • Il Don

      Bah y’avait son identité, son adresse et meme son numéro de portable qui tournait…Révolté en carton! Ce genre de révolutionnaire en pantoufle bien au chaud derrière son écran… Il te fallait quoi de plus? des cou***** peut etre?

  • Il Don

    “Et cette violence-là, par quoi peut-on la justifier ? La santé ? La
    tradition ? L’ « ordre des choses » ? Aucune de ces options ne tient en
    réalité. Nous vivons à une époque où nous disposons d’une nourriture
    abondante…” Ou comment perdre toute crédibilité en une phrase! La terre es en surpopulation, nous ne parvenons pas a produire suffisamment de nourriture pour les quelques 7milliards d’êtres humains qui peuple la terre, nous sommes en sur exploitation des ressources naturelles!

    Sur ce, je vous invite sincèrement, vous et tous les bobo bien pensant donneur de lecons, a vous procurer au plus vite un tabouret (en bois) et une corde (en chanvre) et à les utiliser pour vous pendre!

    Cordialement

    • …quand on ne sait pas on se tait. Surpopulation de quoi ? Il y a surproduction agricole à l’échelle mondiale… La surpopulation est un mythe absurde pour que les pays riches et ayant fait leur transition démographique se lavent les mains.
      Le problème il est dans la répartition inégale des richesses (ressources naturelles, agricoles…)

      Donc au lieu d’agir, tu te dédouanes sur le dos de la surpopulation ?… C’est sur ne change rien à ta vie, elle est trop parfaite.

    • David Olivier

      Il Don: nous ne parvenons pas à produire suffisamment de nourriture pour les quelques 7 milliards d’êtres humains parce que nous mangeons les animaux. Renseigne toi. Ou réfléchis un peu, juste un peu, c’est pas difficile. Et mange des carottes, ça rend aimable.

    • Il Don

      @disqus_npgNr90P6c:disqus “nous ne parvenons pas à produire suffisamment de nourriture pour les
      quelques 7 milliards d’êtres humains parce que nous mangeons les
      animaux.” Donc, si on a moins a manger, on aura suffisamment de nourriture…je pense que j’ai pas besoin d’aller plus loin pour démontrer l’énormité de ta phrase. Je t’invite donc a mettre en pratique ton bon conseil de réflexion et , ne voyant pas ou je n’ai pas était aimable, à te foutre tes carottes au cul. Cordialement.

      @nicocas:disqus Je t’invite a te référer a ma réponse juste au dessus à laquelle je rajouterais, que non, je ne compte rien changer a ma vie, oui je continuerais a manger de la viande au moins 2 fois par jour, et que contrairement a vous, je n’essayerais pas de changer vos mode de vie, ni ne me poserais en donneur de leçons… (j’avais meme fait preuve d’ouverture d’esprit en vous conseillant une corde et un tabouret non issu de l’exploitation animal!)

      • Ne pas manger de viande = moins manger ?…. Sérieusement… Faut ouvrir son esprit un peu.

      • Ne pas manger de viande = moins manger ?

        • Il Don

          OK. Juste je rajouterais a tes chiffres que,
          -pour le boeuf, la surface parait certe importante, mais 90% de celle ci sert a la production de foin, et je ne sais pas toi, mais moi le foin, j’en mange pas.
          -Le boeuf de paturage et je suppose les vache a lait? si c’est le cas, je me souviens plus si vous en consommez ou pas, mais cette categorie semble difficilement supprimable.
          -Et enfin les poissons vivent dans l’eau, pas sur terre, et en dehors des élévages, se nourrissent tout seuls.

          • Quelle mauvaise foi… Et le boeuf il n’a pas besoin de foin peut-être ? Faut arrêter d’être hypocrite. La déforestation en amazonie c’est pour nourrir le bétail européen, quiconque s’y intéresse un minimum est au courant.

          • Il Don

            Le probleme avec les extremistes comme toi, c’est que la conversation est impossible! Je releve une connerie dans tes chiffres, en mets un en perspective et te pose 1 question et ai pour seul réponse que je suis de mauvaise fois…je t’invite donc à relire ce que j’ai dit et a essayer de comprendre. Lorsque je dit que 90% de la surface de production d’un boeuf sert a la Production de foin et que moi je ne mange pas (et je suppose que toi non plus…de meme que 99.9% des êtres humains) de foin, cela insinue, et c’etait peut etre trop subtile pour toi, que ce foin sert à nourrir le boeuf.

            Je vais aller plus loin, vu que tu n’as visiblement pas compris ou je voulais en venir (ca me permettra meme de relativiser ton post réponse) admettons que nous supprimons tout ces elevages, pour remplacer toute cette viande que nous consommons actuellement, il faudra augmenter les surface agricole de combien pour pouvoir compenser ce manque de nourriture? au final, la surface nécessaire a la production sera superieur, égal ou inferieur?

            Et je soulèverais vite fait un denier probleme, celui de la consommation d’eau et du manque d’eau potable sur terre ainsi que celui de la pollution par les nombreux engrais et pesticides utilisés dans ces productions.

          • Martin

            Quel connerie, je sais vraiment pas ou tu habite, mais je pense pas que ça soit à la campagne ou bien à coté d’une ferme ! Déjà c’est pas 90% mais 60% et ce n’est qu’une moyenne, de plus les champs dédié à faire du foin font aussi du maïs et du blé( sa change selon les années).

            Par exemple j’habite à coté de pas mal d’exploitation agricole en Bretagne, et ou on faisait auparavant pousser du blé noir pour nourrir la population, on fait pousser mtn presque exclusivement du maïs pour les bovins. A l’image du mais mangeable par l’homme mais dédie à l’élevage, il existe en Argentine le même cas avec le soja exploité uniquement pour l’élevage, qui a provoqué des émeutes de la faim alors que ce pays était le 3eme plus important exportateur mondial de soja.

            Pour les chiffres: http://www.la-viande.fr/environnement-ethique/lalimentation-des-herbivores-place-de-l-herbe-et-lien-au-sol

      • David Olivier

        Il Don: tu ne vois pas où tu aurais été non aimable. Ben quand tu nous invites à aller nous pendre, cela me frappe comme non aimable. Peut-être est-ce un préjugé de ma part? Peut-être que dans ton monde à toi, dire aux gens d’aller se faire pendre, c’est une gentillesse.

        Je vois aussi plus loin que tu nous traites d’extrémistes.

        C’est vrai quand même que tu as des arguments. Comme “si on ne mangeait pas la viande, il faudrait manger plus de végétaux”. On t’a répondu que les animaux qu’on élève pour faire la viande ne mangent pas que de l’air pur. Tu aurais pu y réfléchir toi-même au départ, mais tu persistes en défendant ton idée par d’autres arguments tout aussi foireux. Tu n’as jamais entendu dire que les boeufs mangent des fois des céréales, par exemple? Tu sembles ne rien connaître du tout du problème, ne pas vouloir y réfléchir, mais être très prompt à traiter quiconque veut abolir la viande d’imbécile digne d’aller se pendre.

        Le niveau habituel des discussions avec les viandistes, quoi!

        David

  • David Olivier

    Bravo Kevin pour cet article salutaire.

    Les gens pensent qu’il diabolise les mangeurs de viande, parce qu’eux-mêmes diabolisent les Farid de la Morlette. Celui-ci serait un salopard pervers sadique, etc. Ainsi ils se mettent à distance et ne voient pas l’horreur de leurs propres actes.

    Il ne faut diaboliser personne. Y compris les nazis. Ben oui, les jeunes SS étaient nés dans une culture qui rendait normal de torturer et tuer les gens d’autres peuples, d’autres races, et tout particulièrement les juifs. Lire Goldhagen, “Les bourreaux volontaires de Hitler”. Les bourreaux, c’était même pas des SS, des corps d’élite, mais des policiers, employés de bureau, gens ordinaires et sympathiques. Des gens comme vous et moi. La comparaison entre le geste de Farid et la corrida est frappante; mais là encore il y en a qui invoquent la tradition. Si Farid n’avait pas été condamné, et qu’au bout d’un temps c’était devenu une tradition, ça serait respectable? Et si les Nazis avaient gagné la guerre, après combien de temps – cent ans, deux cents ans? – l’extermination à Auschwitz serait-elle devenue une tradition locale ininterrompue?

    Oui, nous sommes tous des Farid de la Morlette, et non, nous ne sommes pas des dégénérés pervers sadiques etc. Au lieu de hurler pour condamner ou nous débattre pour nous dédouaner, retournons à ce qui compte vraiment: le point de vue des victimes. Et là, à côté du chat victime de Farid, il faut aligner les deux cents millions qui meurent chaque jour dans les élevages et les abattoirs, d’une souffrance souvent bien pire. Et pour une raison tout aussi futile: notre plaisir de les manger.

    • Il Don

      Félicitations!!

      • David Olivier

        Entre les insultes et les réponses-réflexe, tu en as des arguments intelligents et réfléchis!

        David

  • Teksalors

    Encore une saloperie d’arabe (enfin “arabe”, j’pense que même lui ne sait pas d’où il vient, il ne ressemble à rien), je suis même plus étonné.

    Perso, je ne m’amuse pas à balancer la nourriture sur les murs, je la consomme.

    Dire que nous sommes tous comme ce crétin des cités, je ne pense pas non.

    La Corida, perso j’crache sur les gens qui aiment ça.

    60 Milliards d’animaux tués par an, presque autant d’humains sont idiots, donc ça ne m’étonne pas.

    De toute façon on a besoin de manger de la viande si on en a envie. En si grande quantité, il est vrai que non. La viande fut un luxe autrefois, trop consommée de nos jours malheureusement.

    Après, il y a une différence entre : tuer un animal pour le manger, et tuer un animal pour le plaisir de tuer.

    1an de prison pour ce fils de pute? pfff, depuis qu’il est né il est en prison, qu’est-ce que ça va changer? rien…

    • Il Don

      Félicitations, tes propos viennent confirmer, une fois de plus, que racisme et conneries vont de paires… “60 Milliards d’animaux tués par an, presque autant d’humains sont idiots, donc ça ne m’étonne pas” je pense que le presque dans ta phrase avait pour valeur 53 milliards, un tout petit presque quoi, 3fois rien…

      Les connard comme toi, on les balances pas sur le mur du 2eme, on les balance depuis le 2eme directement en esperant qu’ils ne crevent pas tout de suite histoire de pouvoir s’amuser encore un peu avec eux 😀

    • lilicea

      Je vais traduire ton commentaire.

      “Bonjour, je suis un raciste et je viens faire savoir que l’animal torturé pour mon plaisir gustatif n’a rien à voir avec avec ce chat tout mignon qui me fait pleurer. Je suis contre la corrida parce qu’on mange pas les taureaux, et je vous laisse parce que mon steak tartare de qualité m’attends, bisous”.

  • Pingback: Lancer de chat, comdamner à 1 ans de prison et interdiction à vie de détenir un animal | Tu dois nourrir ta vie!!()

  • yves-laurent

    ok! en allant dans ce sens nous sommes aussi des meurtriers sans coeur détruisant pour notre propre plaisir des milliards de végétaux qui n’ont rien demandé! de quel droit peut-on radicalement opposer monde animal et monde végétal? les terminaisons nerveuses existent aussi chez les plantes et nous ne savons que peu de choses de leurs interactions ou de ce que crée chez elles l’arrachement… Arrêtez de vous faire passer pour de gentils humains qui ne détruisent rien et ne font de mal à personne… le monde vivant est un et pas deux ou trois… Se nourrir fait partie de la vie et tant qu’il n’y aura pas une réponse efficace autre que la destruction de populations animales et végétales pour se nourrir, je ne verrai aucun fossé entre votre comportement et le mien… Si ce n’est que vous vous cachez derrière le silence des plantes pour valider votre théorie. Et non mon argumentaire n’est pas poussé à l’extrême, il est simplement l’aboutissement de centaines d’années d’études du monde du vivant qui se démontre chaque fois plus uni et unique que ce que veulent bien en penser certains… Et bien malin celui qui réussira à me prouver le contraire!

    • VGCédric

      Ah le coup du “cri de la carotte le soir au fond des bois”. Il y a longtemps qu’on nous l’avez pas ressortie celle-là… En tous cas, vu le ton détestable de ton commentaire, bien malin celui qui réussira à te prouver quoi que ce soit de contraire tes certitudes semble-t-il…

    • Un reportage sur les terribles conditions d’élevage des carottes est en cours. Maltraitées, séquestrées, arrachées à leur sol, coupés en morceaux, le destin tragique de la carotte est trop souvent oubliée.

      Que de conneries tu dis Yves-Laurent. Si tu te soucis tant que ça des végétaux, j’ose espérer que tu les manges directement car pour 1kg de viande c’est 10kg de végétaux qu’il faut (oui la vache elle bouffe tes chers végétaux que tu défends avec tant d’amour).

      Reviens nous voir quand tu auras sérieusement réfléchis à la question. Si c’est pour écrire des conneries, tu peux passer ton chemin.

  • Pour être exact.

    Il n’avait pas l’intention de manger ce chat.

  • Pingback: Anonyme()

  • Mag

    Mise à mort n’est pas synonyme d’acte de cruauté… il faut arrêter les stéréotypes ! La souffrance est surtout dans les conditions de vie des animaux promis à l’abattoir, le premier et plus urgent combat est de dénoncer les élevages industriels et les maltraitances liées… Et pourquoi ne pas évoquer les tests sur les animaux ? Là aussi la souffrance et la cruauté sont évidentes… Et personne, ou presque, ne s’insurge contre les cosmétiques, produits d’entretien, … testés sur des animaux. Dénoncer une société paradoxale OK, inciter les gens à moins manger de viande OK, mais arrêtons de stigmatiser de façon si basique la part carnassière de notre population !

    • David Olivier

      C’est bien de lutter contre l’expérimentation animale, mais elle représente à peu près cent fois moins d’animaux maltraités et tués que l’élevage et l’abattage; sans parler de la pêche, qui représente un nombre encore plus élevé.

  • Wilfrid

    Merci pour cet article! Très intéressant.

    N’étant pas végan, j’avoue avoir du mal à comprendre les idées que vous prônez.

    Vous semblez vous baser sur des études et expériences permettant de penser que manger exclusivement végétal ne serait pas dangereux pour la santé (voir l’améliorerait si j’ai bien compris). Je vous croirez sur parole pour cela.

    J’imagine que vous êtes ouvert d’esprit et que vous ne faites pas ce procès au carnisme (carnivorisme?) seulement par volonté d’imposer votre “gout” pour les végétaux (ou votre dégoût pour la viande). Les animaux sauvages mangent bien de la viande et vous ne cherchez pas (apparemment) à les empêcher de le faire. Vous devez donc avoir d’autres raisons de chercher le changement.

    J’ai cru comprendre que la première motivation est d’empêcher le non-respect des animaux et d’améliorer leurs traitements. Je suis tout à fait d’accord avec vous, il y a des pratiques barbares dans l’industrie de nos jours. Ont elles été accentué par la mise en place de la production de masse afin de répondre à la quantité toujours grandissante de consommateurs? Je suis tenté de le croire.

    Arrêter de manger de la viande fera t il en sorte d’empêcher ces pratiques? Je pourrais le penser aussi. Il me semble, en effet, qu’il y a encore peu de temps, les petites fermes qui produisaient de la viande pour leur propre consommation (ou presque) entretenaient un rapport plus respectueux avec leurs animaux.

    Il semblerait que ce soit bien pour les animaux et pour nous humains de passer à un mode de consommation purement végétal. Cependant, je me pose donc une autre question:

    Que se passera t il si nous faisons tous ca?

    Nous sommes euh 7 ou 8 milliards d’humains actuellement? En moyenne, nous mangeons combien de viande par repas en proportion? Un tiers, une moitié? D’où tirer toute la nourriture de remplacement? Nous serions automatiquement obligé de construire (bcp) plus de culture. Sur quelles terres? Il me semble que nous avons déjà des problèmes de déforestation, des problématiques de lieux et d’espèces protégées, de surexploitation et de pollution de la nature à base d’engrais chimiques.

    J’en viens donc à penser que pour respecter un peu plus les animaux de batteries nous devons pourrir un peu plus la nature de manière générale (flore mais aussi faune locale). Ne serait ce pas la supprimer un problème pour en accentuer un autre ?

    De plus, nous pouvons pousser un peu plus loin ce genre de raisonnement.
    Si parce que produire de la viande en masse est un problème éthique pour certains, nous considérons abandonner cette pratique. Ne serait ce pas tout autant envisageable de considérer arrêter les cultures au profit d’une production en laboratoire des éléments nutritifs nécessaires à nos organismes? Pour les écologistes et la planète.

    Quoiqu’il en soit, je pense que le réel problème est la surpopulation. Quoique tu manges, il faut le produire et la planète Terre n’a pas de ressources infinies.

  • anixatte

    J’ai beaucoup de mal avec cet article qui à mon sens crée un raccourci alimentant une réflexion fumiste et comparant deux choses qui ne peuvent pas entrer en comparaison. Cet article est tellement réducteur qu’il m’en fait froid dans le dos! A trop vouloir tenter d’apporter une réflexion poussée on s’égard dans les méandres de la vacuité

    • David Olivier

      Par contre, tes arguments à toi n’ont rien à voir avec la vacuité.

  • Mario

    Je trouve cette réflexion très intéressante et je partage moi même ce point de vue au niveau de la cruauté de l’homme envers les animaux mais je m’étonne que personne ne se pose jamais la même question pour les végétaux : peut-être qu’ils ont eux aussi une conscience et qu’ils souffrent ( certes pas de la même façon que les humains ou animaux mais différemment ).
    On arrive à la conclusion que l’homme doit tuer pour vivre, doit se nourrir de matière organique et dans ce cas la choisir entre tuer des animaux ou des plantes m’importe peu, il faut seulement essayer de tuer le moins possible.

    • David Olivier

      Personne ne pose, tu dis, la question pour les végétaux? L’objection “cri de la carotte” est une des plus éculées. Tous ceux qui la posent ont l’impression de l’avoir découverte.

      Les plantes n’ont pas de système nerveux. Il n’y a pas de raison de penser qu’elles sont sentientes.

      David

      • Emixee

        Du fait que les végétaux n’est pas forcément un systèmes nerveux semblable au notre alors elle ne sont pas sentientes ?
        Fourni moi ne serais ce qu’une seule preuve qui tend à démontrer cela et je l’accepterais mais pour l’instant par principe de précautions, je pars du principes que les végétaux peuvent ressentir la douleur par un autre moyens que nous ne connaissons pas encors…

        PS: plus haut tu disait que le soja était cultivé pour nourrir les vaches & cie, et quelque poste après tu nous parles du lait de soja dont vous vous régalez et qui est pour moi une horreur tant niveau goût que écologiquement parlant, faut bien que ce lait soit produit mais si tout le soja produit va à l’élevage d’où vient le votre ?

        • David Olivier

          Les plantes n’ont pas un système nerveux différent du nôtre, elles n’ont pas de système nerveux du tout. Nous n’avons pas de raison de penser qu’elles puissent souffrir ou ressentir quoi que ce soit. Quant au principe de précaution: dès lors qu’il faut manger pour vivre, entre manger des êtres dont il est clair qu’ils peuvent souffrir et veulent vivre, c’est-à-dire les animaux, et des êtres comme les plantes dont on n’a pas de raison de penser qu’ils peuvent souffrir et veulent vivre, je crois qu’il n’y a pas photo.

          La grande majorité du soja est cultivé pour nourrir les vaches, poulets, etc. Une part minime sert à faire le tofu, tempeh, lait de soja et autres produits directement consommés par les humains. Dommage que son goût ne vous plaise pas. Il y a des alternatives.

          • Emixee

            Ok, une part minime reviens à alimentations humaine.
            Mais admettons qu’un jours l’Homme dans sa grande bonté fini par se soucier du sort d’espèces animal qui ne sont pas en danger (les abeilles n’entre pas en comptes et je le rappel sont tuer pour vos/nos culture 😉 )
            Le soja sera nécessairement une grande partie de la production agricole dût à ces nombreuses “qualités”, quid des effets à long termes dont nous ignorons tout des OGM, par ce que soyons sérieux c’est pas une étude de 5 ans, on va dire qui permet réellement de dire ce qu’il va se passer, de plus les OGM étaient sensé ne pas pouvoir se reproduire, et ben il s’est avéré que SI…

            Question : qu’adviendra-t-il de la nature que nous nous efforçons de protéger à notre échelle hein 😉 , ainsi que des animaux qui en sont dépendant/interdépendant ( qui dit faune, dit flore vice-versa…)

          • Soja = OGM ? …

          • Emixee

            Mon cher nicolaï sache qu’il n’y a pas que l’agriculture française et autrichienne au monde, tout comme les abattoirs ne sont pas exclusivement en France. Je suis totalement navré de t’apprendre que la grosse majorité de production de Soja est du Soja OGM, rappel : Organisme Génétiquement Modifié..
            Donc ma question est bien plus légitime que se que tu crois.

          • La production de soja OGM va direct dans les élevages. Toutes les personnes que je connais qui consomme du soja (à 90% français) est bio.
            Sachant qu’il faut 10kg de soja pour 1kg de viande, t’imagines pas les économies de terre si toute la population devenait végétalienne (sachant qu’en plus de 10kg de soja il faut de l’espace pour les vaches).

          • Emixee

            J’ai oublié un détail si les plantes n’ont pas systèmes nerveux comment arrives tu à expliquer la communication chez certaines espèces, notamment quand elles sont agressé c’est à dire mangé par un HERBIVORE…

          • David Olivier

            Tout d’abord, il n’y a pas de débat pour savoir si les plantes ont un système nerveux ou pas. Le système nerveux est un type précis de tissu, et les plantes n’en ont pas, point.

            L’histoire de la communication chez les plantes est un bobard; plus précisément, le fait d’appeler ça “communication” est un bobard. Il y des phénomènes physiques et chimiques chez certains acacias qui font que quand on en mange les feuilles, un gaz (l’éthylène) se dégage; d’autres phénomènes font que quand cet éthylène arrive sur un autre acacia, celui-ci produit plus de substances amères. Cela ne nécessite aucune intention de la part de la plante émettrice, ni de la part de la plante réceptrice. C’est sans doute un phénomène favorisé par la sélection naturelle, mais cela n’implique aucune intention, volonté ou subjectivité de la part de la plante, pas plus que les aiguilles des cactus n’impliquent l’intention ou la volonté de se défendre.

        • Je te conseille de te rendre dans un magasin bio et de regarder, tu verras que le soja vient de France, voire d’Autriche.

          Si tu te préoccupes tant que ça des végétaux, je te conseille de les manger directement, car pour 1kg de viande c’est 10kg de soja qui est nécessaire… Donc si tu veux réduire la souffrance des végétaux, mange les directement.

  • Laurent Laurent

    Bonjour,

    Il y a quand même quelques différences :

    – Différences entres des animaux qu’on élève pour servir à manger et la différence entre un animal que l’on garde comme animal de domestique.
    – Différences entres des animaux qu’on tue lorsqu’ils ont atteint un certain âge et un animal qui est encore un chaton.
    – Différences entre des animaux qu’on tue dans un abattoir et un chaton qu’on torture sans aucune raison.

    Enfin bref, voici quelques raisons.

    Après ce n’est pas que du fait que se soit un chat, si ça avait été un porcinet, un veau ou autre la réaction aurait été la même des personnes.

    C’est de la torture gratuite !!!

    • David Olivier

      Les poulets peuvent vivre aussi longtemps qu’un chat. Ils sont abattus quand ils ont trois mois. Le chaton était sans doute plus âgé.

      Farid n’a pas torturé le chat sans raison. Il l’a torturé pour le plaisir, pour épater ses copains. Ce sont des raisons. Tout comme la raison pour laquelle les gens mangent les animaux: pour le plaisir.

      • Laurent Laurent

        Les poulets ne sont pas élevé pour être des animaux domestiques !!!

        Je ne suis pas sur que ce soit une vrai raison : “pour le plaisir”, mais plutôt une idiotie.

        Le but 1er de manger n’est pas le plaisir mais la survie, donc on mange d’abord pour survivre, après chacun mange ce qu’il veut si ça lui fait plaisir.

        • David Olivier

          Voulant survivre, je dois manger, d’accord. Mais j’ai le choix entre manger les êtres sentients (les animaux) et les êtres non sentients (les plantes). Le but de manger la viande plutôt que les plantes n’est pas la survie, mais par exemple le plaisir.

          Le fait qu’une activité puisse être un moyen pour satisfaire un but légitime n’en fait pas une activité légitime. Le viol peut être un moyen pour satisfaire le but légitime de se reproduire, mais ça ne justifie pas le viol.

          • BDboY

            d’autres raccourcis stp !! Encore encore !!! Maintenant tu compares le fait de manger de la viande avec le viol ! Tu as raison continue comme ça, je prend des notes ! 😀 J’ai aurais adoré voir comme tu aurais agi pendant la seconde guerre mondiale toi !

  • Fraizy Evelyne

    J’pense pas pareil : tout dépend de l’interprétation, de l’intention, et de la conviction d’autrui.
    La personne qui écrit cet article, parle avec ses convictions. Quand je lis son texte, que je respecte à 100% et que je comprends, si je veux répondre avec mes convictions à moi donc, je dirais que non, je ne suis pas Farid de la Morlette : lui a fait souffrir gratuitement un être vivant.
    quand je prends mon cas , bien que je consomme effectivement de la viande, je ne consomme pas du chat, je ne mange pas l’animal encore en vie, je ne prends pas plaisir à le faire souffrir, et mieux encore, je ne m’amuse pas à me prendre en photo pendant que je tue la bête que je vais manger (d’ailleurs, je ne la tue pas moi-même xD)
    plus sérieusement, je disais donc, tout dépend des convictions de chacun :
    ma conviction, c’est que chaque être vivant est sur Terre pour quelque chose… Je ne sais pas pourquoi le chat est sur Terre (je pense que c’est pour la ronronthérapie mais bon j’en sais rien) mais je pense que certains animaux sont là pour être mangés… bon, d’accord ca non plus je n’en ai pas la certitude, mais en tout cas, c’est ma conviction, ma croyance… et je vais même oser aller plus loin : je mange halal :
    j’entends déjà les gens hurler, disant que c’est de la barbarie… mais là encore, ca dépend de l’interprétation qu’on va faire de cette croyance : quand on part du principe que : je crois que Dieu sait mieux que moi ce qui est bon, quand je pars du principe que la religion m’autorise à manger de la vache ou du mouton, à CONDITION que je ne le fasse pas souffrir, qu’il ne voit pas le couteau avec lequel on va le tuer, que le couteau sera bien tranchant, bref que je mets tout en oeuvre pour pas que l’animal souffre, ba par définition, on ne peut pas comparer le fait de manger un animal qui a été tué “à la façon halal” avec cet espèce de Farid de la Morlette, qui lui, avait plaisir à faire souffrir et qui n’avait pas l’intention de manger, mais juste l’intention ultime de faire souffrir.

    j’comprends très bien ce que vous avez voulu faire passer comme message, et je comprends très bien le passage des corridas par exemple, ca me rappelle les débats que j’ai déjà eu plusieurs fois à propos du foie gras perso, j’mange pas de foie gras, mais j’vais pas aller faire mettre une personne en prison qui mange du foie gras.. alors que le Farid, lui, ca n’me dérrange pas qu’il aille en prison…
    après, c’est peut-être une question de culture ? peut-être que c’est parce qu’on a été elévé comme ca, depuis tout petits on sait que manger de la viande c’est autorisé, y’a pas de loi qui l’interdit, alors que un chat,quand on était gosse, suffisait qu’on l’attrape par la queue pour que nos parents nous disent : attention ! tu vas lui faire mal !
    Peut-être que ca vient donc aussi de l’éducation ? ou un truc de ce genre là ?

    en fait, ca me fait penser que j’pourrai retourner le même genre de question aux végétariens, concernants non pas la nourriture, mais ce qu’ils consomment dans la vie de tous les jours..
    Ca pourrait être intéressant de voir, puisqu’ils arrivent à ne pas consommer de viande par conviction, pour un espèce de sentiment de protection d’un animal, ce serait intéressant de voir ce qu’ils utilisent par exemple comme téléphone portable, si ils ont des consoles de jeux.. parce que mine de rien, tout cas, bien souvent, c’est fabriquer par des petits enfants qui ne vont pas à l’école, des gens qui sont pas payés ou
    très mal pour faire des boulots dégoutants etc…. comment vivent ils dans la vraie vie, leur quotidien ? bon je m’égare, c’était mon 1/4 d’heure bavardage.

    (commentaires que j’avais à la base, postés sur une page facebook 😉 )

    • David Olivier

      Si je comprends bien, tu manges les animaux parce que Dieu les a mis là pour ça et qu’il a autorisé ça.

      Si Dieu te dit que ton fils est là pour être égorgé puis mangé, tu vas le faire? Tu vas trouver ça bien? Ou tu vas te demander un petit peu si tu es bien sûr d’avoir bien compris? Si par exemple, en fait, c’est pas directement qu’il te l’a dit, mais à travers un prophète qui a écrit un livre il y a 14 siècles, je suppose que tu vas te poser beaucoup de questions sur l’authenticité du livre en question et du prophète, ou au moins sur l’interprétation qu’il y a à faire de ce qui y est écrit. Tu ne vas pas tranquillement aller égorger ton fils dès que tu as un petit creux.

      Eh bien, fais pareil pour les animaux. Prends au sérieux leurs souffrances, et dans le doute abstiens-toi. Le jour ou vraiment il sera 100% clair que Dieu t’a dit de les manger, ben perso je trouve que tu devrais encore dire non. Mais c’est un autre problème. En attendant, principe de précaution.

      David

      • BDboY

        putain mais mec, t’es un vrai phénomène toi en fait ^^ Faut écrire un film sur toi ce serait génial ! tu es prêt à demander à des gens de questionner leurs croyances pour qu’ils adoptent la tienne ? non mais c’est de pire en pire, fermes la s’il te plait ! Ou alors franchement, applique tes principes à toi même et remet en question tes sources 😉 la manipulation par l’image (le montage, l’association d’un son et d’une image, l’utilisation même d’une musique), par exemple puisque c’est mon domaine. Tu devrais te renseigner la dessus petit bonhomme

      • Fraizy Evelyne

        euh, j’ai pas cherché à te convertir à mes convictions moi… j’ai pas dénigré la façon de penser des végétariens,j’vois pas en quoi tu te permets, toi, de me dire comment je dois penser hein 😀
        La bonne blague !

        • David Olivier

          Tu as émis une opinion concernant la légitimité qu’il y a à manger les animaux. Cette opinion est qu’il est légitime de les manger. Tu n’as pas en cela “dénigré” la façon de penser des végétariens, mais tu l’as contredite. Tu as argumenté qu’il est légitime de manger les animaux, alors que les végétariens (pour faire court) pensent que cela n’est pas légitime.

          Cela s’appelle un débat, et dans un débat chacun a le droit d’apporter ses arguments et de chercher à contredire ceux de l’autre. C’est ce que tu as fait, et on a le droit de faire de même à l’égard de tes arguments.

          Tu as justifié ton opinion par l’existence de Dieu qui t’autorise à manger les animaux (“je crois que Dieu sait mieux que moi ce qui est bon, quand je pars du principe que la religion m’autorise à manger de la vache ou du mouton…”). Si tu as le droit d’amener Dieu comme argument, j’ai le droit de remettre en discussion ton argument, c’est-à-dire Dieu et son
          autorisation de manger les animaux. La religion n’est pas une sorte d’atout qui gagne toutes les discussions mais dont on ne
          peut jamais discuter.

          Tu pouvais t’abstenir de discuter, ou t’abstenir de justifier tes positions par Dieu et ta religion. Dès lors que tu l’as fait, tu ne peux pas te plaindre qu’on remette en cause ta religion.

  • BDboY

    Et bah putain… J’en ai lues et entendues des conneries, mais à ce point, ça relève carrément de la propagande, voire de la dérive sectaire ! Comment peut-on consciemment mettre au même niveau un mec qui s’éclate à torturer un chaton, et une quelconque société dont le but est de nourrir les gens ?

    Ok, il y a des dérives partout, on est tous au courant. Oui j’adore bouffer de la viande et c’est un mégaplaisir, et non je ne me sens absolument pas coupable de quoi que ce soit. Mais vous croyez quoi, que partout dès qu’il y a un peu de viande dans votre assiette, l’animal a été torturé en mode Gestapo ? Un mec qui balance un chat contre un mur et rigole comme un enculé, filme le tout et le poste pour se faire valoir, non ce n’est pas du tout la même chose qu’un mec qui mange tranquille sa côte de porc, même si ce même cochon a été abattu dans des conditions que vous qualifiez d’horrible ?

    Mais avant de qualifier tout ça d’horrible, savez vous vraiment ce qu’il se passe dans un abattoir ? Vous y êtes allez ou vous préférez croire les médias quand ça vous arrange (pour mieux leur chier dessus quand ça vous plaît pas) ? La manipulation visuelle ça existe aussi. Elle n’est pas partout, c’est vrai, mais si on ne s’éduque pas le regard un minimum, on choisi de croire n’importe quoi. Les vidéos de maltraitance animale, j’en ai vu des dizaines, et ce qui me choque le plus a chaque fois, c’est principalement à quel point le propos est matraqué, manipulé et reformulé.

    Je vais vous pondre un exemple en deux deux : j’ai un petit chien chez moi, un peu dingue sur les bords, voire carrément hyperactif. Souvent on s’amuse tous les deux à ce qu’on pourrait appeler de la “baston”. Je ne le frappe pas, il ne souffre pas, bien souvent si un des deux a mal c’est moi, et c’est TOUJOURS lui qui vient commencer. Je vous assure que c’est mouvementé, et le clebs est le plus heureux du monde. POURTANT, filmez ça de loin, en zoomant à mort avec une caméra qui tremble, si possible de mauvaise qualité et un son pourri, bah l’illusion sera parfaite et j’aurais un paquet de gens sur le dos pour m’insulter ou m’accuser de maltraitance. Si en plus on ajoute un commentaire à cette vidéo soit en voix off, soit en texte incrusté, alors là on se fait manipuler sévèrement et ça n’est même plus caché ! 🙂

    Tout ça pour dire que tout ce que vous savez de la maltraitance d’un animal en abattoir, provient quasi à chaque fois de truc qui vous prennent pour des cons (ou des moutons si vous préférez hein ^^), et je dis ça avec tout l’objectivité que j’ai en stock ! Sale bouffeur de viande immoral que je suis 😉

    Ensuite j’en profite pour dire qu’il existe aussi beaucoup de moyen de manger de la viande, sans passer par les système que VOUS qualifiez d’inhumains. Evidemment dans chacun il y a aussi des dérives, on va pas le préciser à chaque fois non plus. Et comme je suis un petit con, je vais commencer par un qui va vous faire rage : LA CHASSE ! OUuuuuuuh !!! OUUuuuuuh !! Le méchant qui soutient les vilain chasseurs ! Mais y êtes vous allez seulement une seule fois avant de dire que c’est cruel ? Je vous dis ça parce que moi aussi je trouvais ça affreux, et j’en ai parlé à l’époque à mon père qui connaissais des chasseurs et allait même avec eux parfois ! Outré que j’étais du haut de mes 16 ans, je l’ai pris au mot quand il m’a défié d’oser venir un jour avec eux. Et bah putain, grosse surprise. Ils sont où les litres de vins ? Ils sont où les chasseur qui tirent bourrés ? ça n’existe pas, et bien au contraire, je pense qu’il respectent bien plus la nature que la plupart d’entre vous. Et le gibier a bien évidemment sa chance, je vous rassure c’est pas un fusil qui l’empêchera de se faufiller et de passer furtivement sans se faire repérer. Et là au moins quand vous mangez de la viande, vous savez d’où elle vient, vous savez qu’elle vivait à l’état naturel, vous savez qu’elle n’a pas souffert. Ouvrez les yeux 5 minutes et arrêtez de penser par le prisme d’internet et/ou des médias !

    L’Homme est un animal omnivore et mange de la viande depuis toujours. Et que je sache personne ne trouve choquant qu’un lion bouffe une gazelle ^^ donc même si on est pas en état de survie extrême et que de temps en temps une bonne entrecôte dans l’assiette, ça fait plaisir oui, et c’est cool ! 😀

    Ensuite, l’élevage, il n’appartient qu’à vous de bouffer fermier hein ^^ pas obligé de se ruer sur la première connerie discount où là tu es sûre d’avoir de l’élevage en batterie et de la bestiole maltraitée. Et d’ailleurs à manger c’est beaucoup moins intéressant gustativement parlant.les système de traçabilité existent, et c’est pas pour rien, non seulement pour connaitre la qualité, mais aussi savoir d’où vient la bouffe. et personnellement manger un bœuf, ou un poulet, ou autre, qui a été élevé en plein air, je ne vois pas en quoi c’est honteux. De votre point de vue ça devrait même être un animal chanceux je pense. Et concernant les abattoirs, le meilleur argument que je pourrais vous filer c’est que la cruauté prend du temps, et surtout de nos jours de profit à tout prix, c’est sur qu’il ne se permettront pas d’être aussi cruels que possible. Le but c’est que l’animal meurt sans souffrance aussi la grande majorité du temps.

    Bref, j’ai encore a dire, mais je vais abréger parce que ça commencer à faire long là ! ^^ Mais c’est pas ma faute, c’est plus fort que moi quand je tombe sur des énormités comme j’ai pu en lire dans cet article et certains commentaires, je peux pas contenir ! Sur ce, je vais aller me bouffer du lapin tiens, animal qui a l’immense privilège d’être d’élevage et de compagnie à la fois, a l’eau votre mention d’arbitraire !! mouhahahaha

    • David Olivier

      J’ai pas lu ton long texte. Le premier paragraphe, où tu insultes les gens qui pensent autrement que toi, m’en a coupé l’envie. Si as de vrais arguments, réécris ton post de manière posée et sans insulter. On verra.

      David

      • BDboY

        je n’insulte personne petit, si tu te sens attaqué, c’est qu’il faut te remettre en question 😉 J’émets un avis par rapport à un article. Les rapprochements faciles et opportunistes pour orienter la pensée de ceux qui le lisent, excuse moi, mais c’est une pratique sectaire voire effectivement propagandiste, n’ayons pas peur des mots 🙂

        Puis tu m’excuseras, mais l’avis un mec comme toi qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, ça m’intéresse que moyennement, surtout que je sais déjà ce que tu m’aurais dit 🙂

        • David Olivier

          Si, tu insultes, grand.

          “N’ayons pas peur des mots” – super, ton courage!

          • BDboY

            Ouais t’as vu j’ai peur de rien 😀
            En tout cas plus courageux que toi qui a peur de lire des choses a cause de ses propres préjugés 🙂

            Pour le reste, je te conseille d’ouvrir un dico à la page “insulte” pour parfaire ta connaissance de la langue français, petit 🙂

  • bnjmn

    suis je un faride de la morlette si je mange une pauvre salade sans defence que j aurai préalablement arraché de sa terre,noyé sous mon robinet et surment traumatisé en l égouttant??On consomme de la viande depuis quelques années maintenant et je pense que tuer pour manger n a rien d immorale..Cela dit il est vrai que la condition dans laquelle sont élevés et abbatu porcs,dindes et compagnies sont relativement ignoble et sous mediatisée et c est la qu il a des choses a faires..peace

    • David Olivier

      Il est peu probable que les salades soient sentientes, c’est-à-dire ressentent quelque chose. Les animaux qui sont élevés et tués pour être mangés, par contre, sont clairement sentientes.

      Par ailleurs, le fait qu’on fasse une saloperie depuis hier ou depuis le siècle dernier ou depuis un milliard d’années ne change pas que c’est une saloperie.

      David

      • BDboY

        La saloperie dont tu parles c’est celle de dire n’importe quoi à cause de ses œillères ? 🙂

      • bnjmn

        il est vrai qu une saloperie vieille ou recente reste une saloperie..Mais je considère quand meme que manger de la viande appartient plus a de la nutrition qu à de la saloperie et concernant les salade j avoue qu elles ne sont pas vraiment connues pour leurs sentiments,c était de l humour,j aurai du le preciser.Tchuss David

        • David Olivier

          Oui, manger de la viande appartient à la nutrition, tout comme lancer du chat appartient au sport. Sachant qu’il y a d’autres possibilités pour se nourrir, qui font beaucoup moins de mal, le fait que manger de la viande “appartient à la nutrition” ne le justifie en rien.

          • BDboY

            et comment je fais pour manger de la viande si c’est mal alors ? je deviens cannibale ?

          • bnjmn

            Oui manger de la viande appartient à la nutrition.Et non le lancer de chat n est pas un sport,pour ca il existe des javelots,des poids etc..Je reste persuadé que nous sommes faits pour manger de la viande, et pas que. il sufit de regarder notre dentition,si j ai des canines c est pas pour rien

          • StrawDogs

            Sais-tu que si tu n’avais pas de canines, tu ne pourrais même pas croquer dans une pomme? Et sais-tu que les gorilles ont des canines, et sont purement herbivores? Et une petit image pour illustrer ton argumentation 🙂

  • LeBonFrançou

    Sale Arabe de Merde On VA VOUS VIRER COMPTEZ LA DESSUS

    • David Olivier

      Tiens, c’est notre même “LeBonFrançou”. Tu n’as rien de mieux à faire de ta vie que de chercher à faire du mal?

      David

  • A.

    RIEN A VOIR!!!
    Tu oses comprarer un crétin qui torture un animal sans auncun but à l’abbatage d’animaux pour de se nourrir!

    Que tu sois un végétarien ou pas il faut reconnaitre que la viande apporte des nutriments que le végétale ne peut TOTATELEMT apporter!

    Ce discours est stupide!! Si plus personne ne mangeait de viande mais uniquement des végétaux! Pour satistaire les besoin de tous on en reviendrait a une production en masse qui engendrerai des conséquences tout aussi horribles pour le monde végétale!

    Critiquer l’industrie de la viande pour la manière horrible dont elle tue les animaux est une chose, considérer que les hommes qui en concomment ressort d’une “volonté morbide de [tous de] prendre plaisir à consommer et exploiter des animaux sensibles et conscients sans motif aucun” est HORS SUJET !!!!
    Si les gens balaçaient des images horribles sur les traitement infligés aux animaux en abattoire, à force de réactions voir du boycott les producteurs seraient forcés daméliorer leurs conditions.
    Vas en campagne loin des villes voir comment on tue un animal dans le respect et tu comprendras!

    • David Olivier

      Tu sors d’où que la viande apporte des nutriments qu’on ne trouve pas dans les végétaux?

      Et pour tout dire: j’en ai plus que marre des crétins qui viennent nous dire qu’on est stupides, sans y avoir réfléchi cinq minutes, sans s’être remis en question trois secondes. Monsieur “LeBonFrançou”, je trouve ta façon de faire agressive, malhonnête, honteuse. Et dégueulasse, quand on pense aux horreurs que tu es en train de défendre de la sorte.

      David

      • BDboY

        Doit-on réellement prendre un sérieux un mec qui ne sait pas lire ? 🙂 Oui je parle de toi David ! 😀

  • Malory

    “Parce que NON, nous n’avons pas besoin de viande et de produits laitiers pour vivre”

    C’est pour ça que tu manges des granules tous les jours pour éviter d’avoir des carences. Depuis la nuit des temps on se nourrit exclusivement de lait et de viande.
    Maintenant faut arrêter les conneries, tu veux pas manger du lait et de la viande c’est ton choix, mais vient pas pleurer si tu es faible et malade.

    • Mme-i-believe

      La fameuse rumeur des vegans malades et souffreteux… Va donc faire un tour sur le web, et regarde le nombre d’athlètes de haut niveau végétariens-liens ou vegan…

    • Ang Whi

      Les végés sont tellement faible et malade que mes proches qui mangent de la viande et boivent du lait me demandent parfois de l’aide pour des travaux physiques parce qu’ils sont trop faibles pour ça. Et je ne suis même pas sportive.

  • Wappy

    Il y à une différence entre tuer pour manger et jeter un chat contre un mur pour le plaisir.

    • David Olivier

      Laquelle?

      • BDboY

        personne n’a mangé ce chat 🙂

        • Emixee

          Juste énorme ta réponse XD

  • cdrsrz

    Un animal n’a en aucun cas une conscience, parler d’animal conscient n’est que se méprendre.

    • David Olivier

      L’éthologie moderne est de plus en plus affirmative sur ce point: les animaux non humains sont des êtres tout à fait sentients et pensants.

  • sphingidae

    Je vois ce que tu veux dire, par contre je ne comprends toujours pas pourquoi on devrait se passer de viande. Je veux dire, on reste des animaux, une espèce animale, alors est-ce tu vas interdire à un animal carnivore de manger de la viande animal parce qu’il a le choix? Uuuh? C’est un détail que je ne vois JAMAIS mentionné sur tout les discours pro-végétarien et qui a son intérêt je pense. Il y a cet espèce de culpabilité qu’est celle de manger la viande alors que l’Homme a toujours fonctionné ainsi, tout comme des milliers d’autres espèces animales. Le cas de Farrid, des corrida et des massacres marins (je pense surtout aux australiens qui tuent chaque jour des millions de requin pour garantir “la sécurité des nageurs”, et c’est indignant) sont injustifié puisque là la mort de l’animal n’a même pas de sens. Et si je devais aller encore plus loin, je te dirais de bien revoir ta vision des espèces végétales, détail encore une fois complètement effacé des discours pro végétariens. Combien d’espèces végétales sont surexploité, génétiquement modifiées, mutées, infestées de pesticides? Alors oui, la production végétale est un tout aussi grand fléau aussi bien pour l’être vivant (oui, je le rappelle, une plante est VIVANTE, oui elle vit, se nourrit, respire, se reproduit, elle peut crier (par ondes sonores inaudible à l’Homme) et ressentir), que pour la vie animale (incluant l’homme) puisque l’exploitation moderne incluent de fort pesticides et produits chimiques et toxiques qui contaminent les nappes phréatiques qu’utilisent toutes les espèces pour s’alimenter.
    Alors oui, jeter un chat des mètres en l’air c’est indignant, la corrida c’est indignant, mais je ne vois toujours pas il faudrait porter de telles accusations et se voiler la face quand on parle de l’exploitation végétale.
    Vraiment, bravo pour avoir considéré la vie animale, mais c’est un pas en avant pour 2 en arrière pour la vie végétale.

    • David Olivier

      Manger les animaux les fait souffrir et mourir. C’est une raison suffisante pour se passer de viande.

  • Thomas.L

    Mélanger acte gratuit et nécessité. Quel niveau de débat… Gardez vos oeillères sur la nature de l’Homme.

  • Pingback: De la Morlette | J.O.N()

  • absolumeeent

    “Les végétarien-liens doivent particulièrement veiller à leurs apports en protéines, en acides gras essentiels, en calcium, en fer, en iode, en zinc et en vitamines A et D. La prise de compléments alimentaires riches en vitamine B12 d’origine uniquement animale est nécessaire. Face à une telle complexité, les végétaliens comme les végétariens sont de grands consommateurs de compléments alimentaires. Ils seraient 60 % à en ingérer chaque jour contre seulement 10 % dans la population générale.”
    Carences, compléments alimentaires, ect… Non merci. Manger de la viande est dans la nature de l’homme et je ne prendrai jamais aucun plaisir à voir un animal torturé ou tué, néanmoins, la nature est ainsi faite, les animaux, l’homme, les insectes tuent pour se nourrir. Il faut arrêter de prendre les omnivores pour des êtres abjectes prenant du plaisir à tuer. Vous parlez de respecter la nature, commencez par respecter la nature humaine et ses besoins!
    Enfin bon face à l’extrémisme habituel installé chez les vegans, j’imagine que toute ouverture d’esprit est impossible : )
    Et pour en revenir à l’article, oui il existe une différence énorme entre l’acte de ce misérable et le fait de manger de la viande, il suffit juste de connecter ses neurones pour la comprendre. La nécessité de manger et le plaisir de torturer, je vous laisse chercher.

    • azeaze

      Vous ne savez pas de quoi vous parlez, vous passez pour un abruti 🙂

      • Ang Whi

        Non, ce sont surtout les omnivores essayant de défendre leur bout de gras qui passent pour des abrutis. Et en plus leurs discours sont plus que pathétiques. Mais on leur pardonne, parce que beaucoup de végés ont mis du temps à réaliser toute la vérité, moi y compris.

        Quand on lit des âneries tel que “carences de protéines chez les végés” (??? c’est quasi impossible d’être carencé en protéines en vrai ! Y en a partout, dans beaucoup de végétaux !!) et autres choses qui démontrent plus que clairement que les omnivores ne savent même pas ce qu’ils mangent, ou la provenance des choses, ça fait peur.

    • David Olivier

      Carences en protéines? C’est une fumisterie. En acides gras essentiels? Lesquels? En calcium? Il y a autant de calcium dans le lait de soja au calcium que dans le lait de vache. En fer? Les végétariens et végétaliens ne souffrent pas plus de carences en fer que les carnivores. En iode? Oui: car l’iode est ajouté au lait de vache par lavage des pis à la bétadine et c’est là la principale source d’iode en France (http://www.jabd.fr/opencms/export/sites/jand/data/documents/Valeix.pdf). Personnellement, je trouve plus sain de prendre des comprimés. En zinc? Peut-être, mais ça n’est pas dramatique et il suffit de faire attention. En vitamine A? Non, c’est ridicule. En vitamine D? Oui, comme toute la population; la majorité des gens sont déficients en vitamine D, ça n’a rien à voir avec le végétarisme. En vitamine B12? La vitamine B12 n’est pas d’origine animale, mais bactérienne. Les animaux d’élevage sont supplémentés en B12, c’est comme ça qu’il y en a dans la viande. Alors autant la prendre directement en complément alimentaire. Cf. http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article405.

      La vérité est qu’on fait tout pour faire peur aux végétariens; et pour leur rendre la vie compliquée. Pourquoi supplémente-t-on le lait en iode, tout en limitant le taux d’iode dans le sel iodé? Parce qu’on s’en fiche de l’équilibre alimentaire des végétaliens. Les pouvoirs publics mènent, en France, une politique végéphobe. C’est grâce à ça que la population croit que végétarisme = carences.

      Sur un autre point: personnellement je ne parlerai jamais de «respecter la nature». Je tente de respecter les intérêts de tous les êtres sentients. C’est déjà bien assez.

      David

  • Benjamin

    Désolé, mais je ne suis pas du tout d’accord avec toi dans certains paragraphes.

    Les animaux tués en masse (60 milliards par année) sont généralement abattu avec rapidité et avec très peu de souffrances (sauf les arabophones qui tranchent la gorge de la bête et la laisse crever comme une merde). Donc, c’est tout simplement incomparable avec les actes de cruauté de ce connard de merde de Farid.

    Pour le reste (ps: j’ai pas eu encore le temps de tout lire), c’est un bon article 🙂

    Cordialement,
    Benjamin

    • Mme-i-believe

      Les animaux tués en masse souffrent. Autant dans leur courte vie, avec des conditions de détention déplorables, mais aussi dans les transports et terminent leur supplice à l’abattoir. Il ne faut pas penser que son steak a eu une heureuse vie paisible et une mort douce, ceci n’est pas la vérité malheureusement…

  • Hyla

    RIP Cavanna. tu résumes bien ma pensée.”[…] En occident, on versera un pleur de connivence sur la perte sèche, mais, n’est-ce pas, faut ce qu’il faut. Là non plus, pas sur les canards. Qui pleure sur un canard ? Je vais vous épater : moi, je pleure sur un canard. Ces multitudes de vies tolérées à seule fin de grossir le plus vite possible pour être transformées en merde par nous, 6 milliards de tristes connards, et balancé aux ordures toutes palpitantes parce que les traîtres connards ont peur pour leur petite gueule si importante. Oui, vaut mieux que j’arrête, je perds les pédales. Notre petit confort, nos petits bonheurs de gourmandise ont les pieds dans un marécage de sang, de merde, de souffrance et de superbe indifférence. Savez-vous quoi ? Je ne puis plus voir des vaches dans les champs, des moutons, des poules picorant sans, tout de suite après le premier attendrissement, sentir une main qui me broie les tripes en même temps qu’une voix me hurle dans la tête: “des condamnés à mort ! Ce sont tous des condamnés à mort !”. J’essaie de me dire “ils ne savent pas.” Je n’en suis pas très sûr. Et les oiseaux sauvages ? Ah ceux-là hein ? Eh bien ce sont des salauds. Méprisant les frontières et les embargos, ils transportent dans les migrations les sales virus et les sèment par le monde. Sus aux migrateurs ! Chasseurs, à vos fusils ! Tuez tout, on a pas le temps de leur regarder le blanc de l’oeil ni de leur prendre le pouls.”
    François Cavanna

  • zike

    Doit-on aussi interdire au lion de manger la gazelle ?

    • Non car le lion est carnivore et n’a pas le choix, contrairement à toi qui est omnivore et qui a le choix….

      • zike

        Ok, je te laisse expliquer ça au porc, a l’écureuil , le renard, le sanglier, l’ours et tout les autres omnivores ^^

        • Tu te compares à un porc ? …. pitoyable.

          • BDboY

            et sans déconner les mec, vous savez lire une phrase au delà des seuls mots qui vous arrangent ou c’est a cause des plantes que vous bouffez que vous avez de la mousse à la place des neurones ? ^^

            et puis c’est bizarre, mais vous semblez dire que tous les animaux sont magiques et géniaux et égaux à l’Homme, et là d’un coup s’il choisissais de se comparer à un porc ça en deviendrait pitoyable ?? Bah quoi le cochon c’est seul animal dont tu n’aurais rien à foutre au point de le dénigrer et de le trouver PAR ESSENCE pitoyable ? 🙂

            Petit problème de logique cher végie ^^

      • zike

        Plus sérieusement, je suis pour réduire la consommation de viande pour lutter contre la pollution et la famine qu’elle engendre. Je suis également contre la maltraitances (je ne mange pas de foie gras) . Mais je fais la différence entre cette maltraitance et le sacrifice d’un animal pour se nourrir. La mort fait partie de la vie, et elle arrive le plus souvent dans la souffrance, ce qui compte donc c’est de vivre dignement !

  • VGCédric

    Bilan :
    – Un seul animal « DE COMPAGNIE » (en l’occurrence un pauv’ chat) maltraité par « un monstre » ÉVIDEMMENT
    – Des millions d’animaux « D’ÉLEVAGE » (attention à ne surtout pas confondre) maltraités OK mais « pour la bonne cause », par de « gentils éleveurs qui font courageusement un travail difficile dans le noble but d’apporter un plaisir gustatif absolument essentiel (si, si) aux (très) gentils consommateurs» ÉVIDEMMENT
    – Une écrasante majorité de gens trouvant ce distingo parfaitement normal ÉVIDEMMENT
    J’exagère ? A l’évidence non…

  • xavlounissart

    Je trouve pas le raisonnement faux en théorie, mais incroyablement déplacé vis à vis de l’époque dans laquelle nous vivons. Franchement on a pas des problémes plus important que sauver les animaux de notre cruauté malsaine ? A l’heure des millions de gens meurent chaque année de famine, de conditions de vie déplorables, de manque d’hygiéne, de guerres, dans des souffrances autrement plus grandes que celles des animaux qu’on tue assez rapidement. Tous les gens qui se sont émus de ce chat alors qu’ils passaient le lendemain à côté d’un clochard frigorifié sans sourciller me débectent bien plus que les gens qui veulent manger de la viande. Je veux manger de la viande pour mon plaisir, pas pour les bienfaits qu’elle m’apporte. Et alors ? Priorité à l’homme, les animaux, on s’en tape totalement en comparaison.

    • David Olivier

      Pourquoi?

      • xavlounissart

        Très bien mettons tous les êtres vivants au même niveau, je trouve que c’est un scandale ce que font subir les végétariens aux plantes et à tous les végétaux qu’ils mangent sans aucune moralité. En quoi peuvent-ils prétendre à leur retirer la vie ?

        • Guest236

          Pourquoi pas. C’est vrai les cultures massives détruisent aussi l’écosystème. L’utilisation de l’huile de palme a détruit des forêts entières, des pays et leur paysage. C’est un exemple parmi tant d’autres, mais les végétariens, végétaliens, etc… NE sont PAS des personnes qui vont cueillir leur petit fruit en haut de l’arbre. Ce sont également des consommateurs. On peut avoir son petit jardin, très bien. Mais je reste persuadé que ce mode de vie reste une alternative certes bien, mais qui détruit la vie, l’écosystème et tout ce qu’on veut. Et finalement pour quoi ? Une alimentation saine ? OUI. Mais pour la majorité parce qu’ on s’est éloigné de nos origines et qu’on ne supporte pas d’avoir l’image d’une bête qu’on tue pour survivre, parce-que c’est ce que fait l’humanité ! Elle survit !!!

        • David Olivier

          La question n’est pas celle des êtres vivants, mais des êtres sentients. Sentience = le fait de ressentir les choses. Les plantes, qui n’ont pas de système nerveux, s’en fichent de vivre ou de mourir; elles ne peuvent pas souffrir. Par contre, les animaux – au moins les vertébrés, mais certainement aussi bien des invertébrés, peuvent jouir et souffrir de la vie.

          La souffrance, c’est de la souffrance, quelle que soit l’espèce. Donner plus d’importance à la souffrance humaine, simplement parce qu’elle est humaine, est une discrimination arbitraire. Cela s’appelle du spécisme, tout comme donner plus d’importance à la souffrance d’une personne d’une race plutôt qu’une autre est du racisme.

    • Cel

      “Plus important” Dans la mesure où un homme n’est pas supérieur aux animaux (à part dans l’imaginaire des gens), se préoccuper des “clochards” ou autre n’est pas plus important que de se préoccuper d’un animal. C’est tout aussi important, mais pas “plus”. Le concept d’anthropocentrisme fait trop gonfler les chevilles de certains, y’a un moment où il faut/faudra redescendre sur Terre.

      • xavlounissart

        Ce n’est absolument pas une question de supériorité. En réalité c’est même ce type de raisonnement qui fait tendre à penser que l’homme est supérieur à l’animal. Vous vous sentez tellement supérieurs qu’il incomberait à notre race de veiller à la protection de toutes les autres. Nous n’avons absolument pas fondamentalement à nous soucier de leur bien être, mais seulement le nôtre ainsi que celui de nos semblables avec qui on vit en société. Les animaux ne sont pas tendres avec nous et répondent à la loi de la nature et nous n’avons pas non plus à l’être. Ensuite, il m’est inconcevable d’estimer autant une vache qu’un humain, ce n’est pas une question de cheville, il n’y a même pas de raison à donner, c’est la chose qui me semble la plus sensée au monde.

        • David Olivier

          Il ne s’agit pas d’estimer, mais de savoir si la souffrance d’une vache est moins importante que la souffrance d’un humain. Je ne vois pas de raison, et vous n’en avez pas donné.

          • xavlounissart

            Pour vous c’est donc la souffrance le probléme. Je pourrais vous dire que la ôter la vie de n’importe qu’elle créature vivante est une honte. Les végétariens sont des assassins ect, exactement comme vous êtes entrain de le faire pour les mangeurs de viande. Je ne pense pas que ce que j’ai dit soit réfutable, qui sommes-nous pour ôter la vie ? Je suppose que si les animaux qu’on l’on tue ne ressentait aucune souffrance, si on vous le prouvait de maniére irréfutable, ca n’irait pas non plus. Non le probléme ce n’est pas la souffrance de l’animal, le probléme c’est bien le fait d’ôter la vie, comme pour une plante

          • David Olivier

            Les plantes, selon toute vraisemblance, ne ressentent rien du tout. Par conséquent, on ne leur fait aucun mal en les tuant.

            Concernant les animaux, qui, eux, sont sentients: on peut se demander si les tuer sans souffrances leur fait du mal. On peut se demander la même chose pour un humain. Comme on ne considère pas généralement qu’il est sans gravité de tuer un humain sans le faire souffrir, la même attitude vaut pour les animaux. Les poulets et cochons veulent vivre, et il est grave de les tuer.

  • Guest236

    Et si au lieu de s’insurger contre des types qui jettent des chats, des hommes qui mangent de la viandes (effectivement je simplifie, mais c’est le thème et vous m’aurez compris) on s’intéressait aux humains. Autant de mobilisation pour un chat, c’est spectaculaire, une femme qui se fait taper dans la rue ? Une agression aux yeux de tous ? Il y a beaucoup d’exemples… Et malheureusement pas autant de mobilisation ! Insurgez vous pour sauver notre espèce ! INDIGNEZ-VOUS !

    • David Olivier

      Pourquoi le sort des humains serait-il plus important que celui des êtres sentients non humains?

  • Inconnu

    Commentaires… Ha oui tiens mais plutôt comment se taire… Quel facilité de déblatérer sur des sujets qui n en sont pas et qui n ont aucun rapport commun. Le journalisme est un métier et pour poser ses idées quelques part faut il être clairvoyant… Sujet déplorable

  • TheDollyno

    Je pense qu’il faut différencier l’abbatoir qui a été créer pour nous nourrir = besoin (c’est naturel, élémentaire, on ne peut pas ne pas se nourrir) et le fait de torturé un chat pour faire des “vues” sur internet …

    • David Olivier

      On peut se nourrir sans l’abattoir. Si on choisit de se nourrir en faisant tuer les animaux, c’est pour le plaisir, pas par nécessité.

  • Mara

    Si vous voulez de la viande, mangez de l’humain. Les foetus et bébés n’ont pas de conscience. De plus, les scientifiques ont prouvés que les cochons ont l’intelligence d’un enfant de 2-3 ans. Un enfant sous cet âge, moins intelligent donc (puisque vous apportez sans cesse l’argument de l’intelligence) est donc mangeable légitimement.
    Ainsi pour les foetus avortés, au lieu de les jeter et donc gaspiller une source de nourriture, mangez les, c’est légitime et plein de protéines. Pour les morts-nés, pareil, quel gâchis d’enterrer leur corps alors qu’il pourrait nourrir une famille. De plus, en ce qui concerne les gens qui se font assassiner/meurent; au lieu de ridiculement pleurer leur sort (il est nécessaire que des gens meurent autre que de vieillesse, pour réguler la population; pleurnicher ne rime à rien) rendez-leur hommage en faisant quelque chose de leur corps: de la nourriture. Inutile de gaspiller en les mettant dans une tombe.
    Et je ne suis pas ironique.
    Le film soleil vert tient du pur génie. Puisque vous tenez tant à manger de la viande,voilà la solution. De plus l’Homme a pendant longtemps mangé ses congénères morts; pourquoi ne continuerait-on pas ? C’était pour la tradition d’en manger.

    • Mara

      *pourtant la tradition

    • BDboY

      euh, parce que c’est tout simplement du cannibalisme ? Que le cannibalisme est interdit par la loi me semble-t-il ^^ et parce que ça n’a rien à voir avec le fait de manger de la viande :s…

      Ca revient au même que de te dire à toi, viens tondre ma pelouse avec tes dents, au moins t’auras pas à payer tes produits bio ou ta salade. Puis ça change rien vu que tout ce que mangent les végétariens c’est de l’herbe au final 🙂

      Moi aussi je sais en faire des rapprochements faciles ! 😉

  • anixatte

    J’ai beaucoup de mal avec cet article qui à mon sens crée un raccourci alimentant une réflexion fumiste et comparant deux choses qui ne peuvent pas entrer en comparaison. Cet article est tellement réducteur qu’il m’en fait froid dans le dos! A trop vouloir tenter d’apporter une réflexion pousséeon s’égard dans les méandres de la vacuité

    • David Olivier

      Tu l’as déjà dit mot pour mot. Il y a sept heures. Je t’ai répondu: «Par contre, tes arguments à toi n’ont rien à voir avec la vacuité.»

      • anixatte

        Je n’ai rien eu. bref non rien à voir avec la vacuité puisque je ne donne pas d’arguments. Et je n’ai justement pas envie de rentrer là dedans. Juste que quand j’ai lu cet article c’est la sensation que j’ai eu. Selon moi on ne peut pas ramener cette histoire à l’échelle de la consommation de viande animale et quand je lis qu’il n’y a pas eu d’engouement contre la corrida ou autres pratiques violentes sur les animaux je pense que c’est faux. Il y a toujours des histoires qui font le tour de la toile et prennent des proportions telles que celles-là mais bien avant ça d’autres pratiques de ce genre ont été dénoncées, relayées et condamnées..

  • Elsa

    Je suis par d’accord sur une chose, c’est pas parce qu’on mange de la viande qu’on est cruel hein ! il est possible d’élever des animaux dans de bonnes conditions et de leur donner une belle vie avant de leur donner une mort douce et sans mal pour manger sa viande … Faut pas tout mélanger Uu

    • David Olivier

      On peut aussi tuer les gens sans les faire souffrir. Donc c’est pas cruel?

      • Morynth

        Enfin de compte le problème avec les végans dans ton genre est le même qu’avec les intégristes religieux,toujours a faire des rapprochement sans réels liens si ce n’est une apparence et dire ne faite pas…sans proposer autre chose de valable,Explique moi comment obtenir la même capacité a nourrir le monde comme nous le faisons (me parle pas de famine en Afrique parce que c’est pas la question) sans aucunes viandes?

        • BDboY

          Oulà tu lui en demande trop… Le petit David est avant tout un sauveur de l’humanité qui aime s’ériger en héros de la façon la plus courageuse qu’il soit : en disant “t’es con tu as tort, j’ai raison”. Par contre quand tu lui demande de développer ou que tu lui demandes un truc trop compliqué, bizarrement le vaillant chevalier disparait ^^

          Rageux végétal de merde tiens ^^

        • David Olivier

          La production de viande détruit bien plus d’aliments (par les céréales, etc. utilisées pour nourrir les animaux dans les élevages) qu’elle n’en produit. Abolir la viande sera une libération pour les animaux, mais aussi accessoirement pour la capacité des humains à se nourrir.

    • Ang Whi

      Les animaux préférent surtout vivre leur vie je pense… Je doute que les vaches apprécient par exemple de se faire violer et de voir leur enfant se faire enlever et abattre juste pour que des gens puissent boire du lait par exemple (et soient abattues dès qu’elles ne produisent plus de lait). Honnêtement, si vous pensez réellement que les animaux que vous mangez vivent une belle vie, gambadent joyeusement dans une herbe bien verte sous l’oeil attendri de leur fermier, c’est que vous êtes très très naïfs et que vous devriez d’urgence vous renseigner.

      Et surtout, qu’il faudrait imprimer dans vos têtes qu’on se fiche que vous cherchiez à avoir bonne conscience en vous disant “oh oui, le bébé de cette vache a eu une belle vie : je peux donc le manger” ; pour nous, tuer des animaux alors que nous sommes plus qu’en mesure de nous nourrir autrement est anormal.

  • Yohko463

    Alors par contre si, la corrida ça fait un bail que ça fait réagir.
    Mais genre hyper longtemps.
    Y a même Ska-P qui avait sorti une chanson contre.

    • Arthur

      Voir ce sondage : http://www.leparisien.fr/societe/pour-ou-contre-la-corrida-deux-sondages-s-opposent-21-09-2012-2173504.php

      A comparer avec un autre sondage concernant la condamnation de Farid : http://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/un-an-de-prison-ferme-pour-un-lancer-de-chat-la-justice-a-t-elle-ete-trop-severe-03-02-2014-1787486_1923.php

      Alors oui, il n’y a pas eu une telle indignation générale pour condamner la corrida.

      • Yohko463

        En France peut-être pas, je parle mondialement (et donc notament en Espagne, où ils sont un poil plus concernés.)
        Enfin il est aussi vrai que la corrida et ses débats datent d’avant que l’Internet ne prenne autant d’ampleur ( et les vagues d’ingignations en ligne bien au chaud derrière son PC qui vont avec.)

      • Yohko463

        Je parlais en fait de la corrida en général, qui a bien évidemment généré plus de vagues en Espagne qu’en France.
        Aussi, les débats autour de cette pratique sont bien plus vieux, et à l’époque tout le monde ne venait pas s’indigner sur internet tout en restant bien au chaud derrière son écran.
        Ensuite, les débats autour de la corrida sont très étalés dans le temps.
        Je pense que cette vidéo sera déjà oublié dans quelques jours, si ce n’est déjà le cas.

  • Pingback: Nous sommes tous des « Farid de la Morlet...()

  • loana

    Certains indigènes respectent les animaux et leur demandent même pardon après les avoir tués tout en les remerciant de nourrir leur famille. Les personnes qui ne mangent pas de viande ont de grosses carences. Les chats sont élevés pour être des animaux de cie et non pas en tant que futurs repas sauf dans certains pays. Oui c’est cruel de tuer les animaux pour les manger mais je pense pas que les abattoirs se filment par plaisir de se faire mousser devant une caméra.

    • Ang Whi

      Certains indigènes comme tu dis, n’ont vraiment pas le choix pour continuer de vivre que de se nourrir d’animaux. Et tu ne vis certainement pas dans les mêmes conditions qu’eux, des conditions de vie que tu ne voudrais sûrement pas je pense. Pour ta seconde phrase, je me contenterai de dire qu’il y a de très bons sportifs qui ne mangent pas de viande : non seulement ils n’ont pas de carences, mais au vu de leurs performances, ne pas en manger ne rend pas tout faible. Les chats sont des animaux de compagnie et de la nourriture dans d’autres pays, et tu es un speciste, ce qui est l’équivalent du racisme.

  • Pir Dura Nd

    C’est à la justice de ce monde qu’il faut écrire cela ! Cela fait des décennies qu’on se bat contre la surconsommation de viandes, les conditions d’élevage, et d’abatage, contre la chasse et le braconnage, contre les prélèvements pour les zoos et les dephinariums, contre la déforestation, la pollution. Les bénévoles sont là, les activistes sont là, les idées sont là, les pétitions remplissent la toile…. Mais la loi ne fait rien et laisse l’argent nous mener par le bout du nez !

    • Morynth

      Que proposes-tu?

      • Pir Dura Nd

        Sur ?

        • Morynth

          Eh bien tu parles de te lutter contre la déforestation,l’abatage etc..mais que proposes-tu comme alternative?

      • Pir Dura Nd

        Ah bah des trucs simples et évidents comme : Des lois !!

        Sinon la sensibilisation, l’évolution des mentalités, la régulation des naissances pour diminuer la surpopulation humaine, la diminution de la consommation de viandes.

        • Morynth

          Non je parle de choses pour remplacer tout ça,la déforestation a un objectif qui ,si on suit ton raisonnement, peut être réussi d’une autre manière,quelle est-elle?

          • Pir Dura Nd

            Tu n’as pas compris mon raisonnement. La déforestation n’a pas besoin d’être remplacé. Nous n’avons

            pas besoin d’être 7 milliards sur cette planète et nous n’avons pas besoin d’autant de bois !

          • Morynth

            Admettons.Le problème c’est que les naissances ne peuvent être régulées dans les pays où elles doivent l’être,et pour le bois, bah nous en avons besoin pour les meubles,le papier etc..et j’en reviens a ma question que peut on faire pour réduire voir supprimer la déforestation sans régresser?

      • Pir Dura Nd

        Ne sachant pas si ton intérêt est réel ou pas, ou s’il s’agit juste de scepticisme et de perplexité ma réponse sera simple, presque désolé !

        : Recycler, diminuer la demande et la vente de bois, utiliser d’autres matériaux dont l’utilisation est moins destructrice, faire des guerres, et il faudra bien un jour où l’autre réussir à réguler la population des pays dont tu parles.

        Évidemment le “faire des guerres est quasi ironique”, mais je pense qu’on a tous conscience que c’est là que nous irons quand il ne restera plus sur terre qu’un bosquet et une rivière et demi, et que toutes nos tentatives de conservation auront été un échec cuisant, nous montrant quels monstres nous sommes.

        Je ne sais pas ce que tu veux entendre depuis tout à l’heure mais je suis sur que je vais réussir à te faire sortir ton monologue tout préparé !

        • Morynth

          Si si mon intérêt est réel dans la mesure où sont proposé de vraies

          solutions, et ce que je veux entendre c’est ça ,une vrai solution,qu’on soit clairs je ne cherche pas a t’énerver ou te troller,si j’insiste c’est parce que tu me réponds sans t’énerver ni m’insulter donc pour ça tu as mon respect.Tu viens de parler de matériaux dont l’utilisation est moins destructrice,as-tu un exemple?

        • Pir Dura Nd

          Entendu.

          Ravi de constater qu’il y a encore des discussions respectueuses, cordiales et constructrices sur internet.

          Non, malheureusement je n’ai pas suivi cette branche de l’écologie, et la déforestation n’était, je l’avoue, qu’un exemple. Je suis diplômé en Biologie des Organismes, mais je sais qu’il y a déjà des matériaux sur le marcher, et de nombreuses recherches et travaux en cours, mais il semblerait que cela coute moins cher de couper du bois… Ce genre d’information doit se trouver sans soucis sur le web ou dans google scholar. Quand bien même le bois serait irremplaçable… Je suis CERTAIN que nous n’avons pas besoin d’autant de bois, et que notre consommation peut-etre très largement diminuée.

          • Morynth

            Biologie des Organismes hein? Moi je n’ai pas de diplômes alors je cherche a me cultiver un peu.Ah bah évidemment que cela coute moins cher,c’est le même principe que pour la viande de substitution.Pour le bois c’est a voir.Je suis d’accord avec toi au moins pour cela.Merci.

      • Pir Dura Nd

        C’est étonnant que quelqu’un participant à un débat sur internet sans commettre la moindre faute d’orthographe ou de conjugaison n’ait aucun diplôme. Tu fais quoi à part te cultiver du coup ?

        • Morynth

          Eh bien pour l’instant je révise pour un concours (AS).

          Sinon bah je m’ennuie.

  • BDboY

    QUI VEUT UN STEAK FRITE ???? Non parce que je suis en train de le préparer et le chat qui court à mes pieds commence à me souler, donc je suis parfaitement dans le sujet si je l’ajoute a ma préparation non ?

    • Ang Whi

      Jete-toi contre un mur, ça nous fera des vacances. Ton trollage sur plusieurs commentaires m’a gavé, bonsoir, au revoir, bye.

  • Zirkafar

    Bonjour
    Dans cette affaire, le débat va au-delà de la maltraitance des animaux. Pour moi, il y a pire que l’acte en lui-même, qui est déjà odieux car il est gratuit (et, en cela, déjà différent du fait de tuer un animal à des fins alimentaires), il y a la volonté de l’individu de le montrer au monde, qui est une démarche calculée et sous-entend qu’il en retire plaisir, satisfaction et même fierté.
    En ce sens, nous ne sommes pas tous des “Farid de la Morlette”, car le fait de manger de la viande, même si c’est par plaisir, n’a rien à voir avec ce plaisir-là, particulièrement malsain.

    • David Olivier

      Un plaisir – celui de Farid – qui fait une poignée de victimes par an n’est pas plus malsain qu’un plaisir – celui des mangeurs de viande – qui fait soixante milliards de victimes par an dans les abattoirs, et entre mille et trois mille milliards de victimes par an sur les bateaux de pêche.

      • Zirkafar

        Justement si. Ce dont vous parlez, c’est du nombre de victimes, ce n’est pas la motivation pour laquelle ces victimes sont abattues ; ce sont deux choses différentes. En suivant ce raisonnement, quitte a choisir, vous préfèreriez donc voir quelques individus fracasser des chats contre des murs pour passer le temps, plutôt que l’humanité suive un régime omnivore qui est dans sa nature ? Je connais beaucoup d’espèces d’animaux qui tuent pour se nourrir. Mais assez peu qui s’exhibent devant leurs semblables en torturant d’autres animaux pour s’amuser.
        J’ai conscience des problèmes de surpêche, des méthodes d’abattage, de tout ce qu’implique la consommation de viande en masse ; mais encore une fois, ce n’est pas le problème, ici.

        • David Olivier

          Je pense que ce qui rend un acte mauvais est le mal qu’il fait à ses victimes. Je me fiche de juger de la “perversité” de l’auteur ou de sa “cruauté”. Un homard jeté vivant dans l’eau bouillante au milieu des rires joyeux et innocents des convives subit une horreur bien comparable à celle du petit chaton.

          • Zirkafar

            Je suis d’accord avec ça. Je ne mange pas de homard pour cette raison. Ni d’escargots ou tout autre animal qu’on cuit vivant. Je mange du poulet, du boeuf et du cochon, en essayant de ne pas acheter n’importe quoi, et en espérant que les conditions dans lesquels on abat ces animaux sont moins “cruelles” – tout en assumant ignorer si c’est le cas.

            Juger de la perversité ou de la cruauté d’une action, c’est faire preuve de justice : ce n’est pas pour rien qu’une personne qui a commis une mauvaise action avec préméditation est châtiée plus lourdement qu’une personne qui a agi sous le coup de l’émotion.

            Et, en conséquence, pour en revenir à l’article, encore une fois, ce n’est pas l’action en elle-même qui me choque le plus, mais la démarche. Ce type s’est dit, “tiens je vais balancer un chat contre un mur et me filmer pour faire le buzz”. Je trouve, du strict point de vue de la psychologie humaine, que c’est très pervers.

            Au-delà de cela, je me demande pourquoi l’homme est le seul animal consommant naturellement de la viande qui se soucie de la souffrance de ses proies. A mon sens, c’est parce que nous sommes le seul à élever ces proies, en vue spécifiquement de les manger. Cela est choquant pour nous, car nous projetons notre amour de la vie et notre peur de la mort dans ces animaux que nous consommons.

      • BDboY

        je te jure que toi si je pouvais te tartiner la tronche avec du jambon blanc, je me gênerais pas. Mec t’es aveuglé à un point j’ai jamais vu ça !

        Les végétariens, j’ai du mal à comprendre comment on peut se passer de viande, mais je peux comprendre pourquoi. Est-ce que ça veut dire que je vais aller leur chier dessus à la moindre occasion ? Je t’accuse de favoriser le trou de la couche d’ozone ou de participer indirectement à la déforestation parce que tu bouffe que de l’herbe ? Toi tu ne te gène pas par contre !

        Au départ tu me faisais marrer, mais là, ça commence à devenir hallucinant de connerie ! Respecte les gens qui ne pensent pas comme toi et arrête d’être aussi glandu ! OU alors fermes la tout simplement, si c’est pour continuer à raconter n’importe quoi.

        • Mon cher BDboY, respecte les gens au lieu de les insulter et de raconter des âneries.
          “Je t’accuse de favoriser le trou de la couche d’ozone ou de participer indirectement à la déforestation parce que tu bouffe que de l’herbe ?” Il faudrait te renseigner, la déforestation elle se fait pour planter du SOJA qui sert à nourrir les bêtes… (les bêtes c’est pas toi c’est les vaches). 10kg de soja environ pour 1kg de viande.
          Le trou de la couche d’ozone il est dû essentiellement au méthane rejeté par les vaches.

          Alors avant de t’emporter comme tu sais bien faire, je te conseille de lire un peu sur le sujet plutôt que de déblatérer des idioties à tour de bras.

          • BDboY

            et toi je te conseille sévèrement d’apprendre l’ironie mec ^^

            Evidemment que je ne pense pas un mot de ces rapprochements, mais la étrangement, ils te dérangent, alors quand ils vont dans ton sens, bah les rapprochement opportunistes te feraient presque plaisir 🙂

            Et je le rappelle, je n’insulte personne 🙂 Je ne suis qu’amour !

          • Zirkafar

            Quant à moi j’ai rebaptisé mon chat Farid de la Morlette. Tu vois, je ne suis qu’ironie !!
            C’est juste que traiter un végétarien, même s’il raconte des bêtises, de bouffeur d’herbe et dire qu’on va lui tartiner la tronche au jambon… c’est pas une preuve de respect des plus flagrantes. Ah oui c’est de l’ironie… à moins que ce soit de l’amour !?

          • BDboY

            certainement un peu des deux !

            Je ne traite personne de quoi que ce soit ^^ Ils mangent l’herbe, comme moi je mange de la viande. Pourquoi les réductions n’iraient que dans un sens.

            Ca fait mal, mais c’est pour le bien de tous ^^

          • Zirkafar

            Heu… je ne cautionne pas l’attitude agressive de BDboY, mais il ne faudrait pas non plus que tout le monde se mette à raconter des âneries… le trou dans la couche d’ozone n’a rien à voir avec le méthane relâché par les vaches, il est lié à la présence dans l’atmosphère de composés chlorés (CFC et compagnie).

            En plus des amalgames hasardeux, comme celui de cet article, l’utilisation de la désinformation n’est pas un moyen de se faire entendre.

          • @Zirkafar, oui pardon, j’ai mélangé couche d’ozone et effet de serre pour le coup, autant pour moi !

          • BDboY

            je vous le répète, je ne suis qu’amour ^^ les amalgames hasardeux

            dans l’article, c’est exactement les mêmes que je fais en leur disant qu’il favorise la déforestation !

            Chacun est libre de pensez ce qu’il veut, mais désolé ceux qui croient quand on leur balance de la merde dans les yeux, ça me débecte surtout quand ils relayent des conneries et les assument.

          • David Olivier

            Effectivement, le trou d’ozone n’est pas dû au méthane des vaches. Par contre, ce méthane est largement responsable du réchauffement climatique.

  • Maxime

    Tout à fait d’accord!
    Bonne journée.

  • Kempf

    Première chose: comme souvent, votre indignation n’est pas contre le fait de consommer de la viande mais contre le processus industriel couramment employé pour l’obtenir; or, il est possible de s’y soustraire, les paysans et éleveurs vous en seront gré.

    Secondement, une indignation et des mouvements contre les exterminations animales de masse existent et sont même courants, les occulter est malhonnête de votre part. La ou vous voulez en venir, c’est que l’affaire Farid a soulevé beaucoup plus de poussière par rapport à son importance; eh bien, c’est là une règle basique de la psychologie humaine: un incident aux conséquences modestes mais soudain et impressionnant va intéresser les foules bien d’avantage qu’une hécatombe silencieuse. D’autant plus que, comme vous vous en indignez justement, l’industrie alimentaire est quelque peu couverte par une certaine hypocrisie de la part des consommateurs.

    Enfin, dites-vous que les animaux d’élevage sont nés pour être mangés. Un animal sauvage a pour finalité de perpétuer son espèce et a sa place dans son environnement, mais les animaux que les humains élèvent pour manger ne sont nés que pour ça et n’ont pas d’autre finalité. Ils existent en parallèle des écosystèmes naturels d’où leurs ancêtres ont été prélevés il y a bien longtemps, et si on cessait de les manger, on cesserait de les faire se multiplier; la promesse d’être mangés est donc, paradoxalement, la garantie de la perpétuation de leur espèce.

    Il y a donc entre eux et les humains une relation de symbiose: nous entretenons leur existence et ils nous fournissent de la nourriture. La différence entre cette symbiose artificielle et une symbiose naturelle est que nous ne dépendons pas d’eux; ce qu’ils nous fournissent ne nous est pas indispensable, alors qu’eux, sans nous, devraient se débrouiller en milieu naturel. Vous et moi appartenons à une espèce qui a créé des lignées d’animaux rien que pour sa consommation! Avez-vous jamais eu une pensée plus mégalomane?

    • VGCédric

      (…) l’affaire Farid a soulevé beaucoup plus de poussière par rapport à son
      importance; eh bien, c’est là une règle basique de la psychologie
      humaine: un incident aux conséquences modestes mais soudain et
      impressionnant va intéresser les foules bien d’avantage qu’une hécatombe
      silencieuse. D’autant plus que, comme vous vous en indignez justement,
      l’industrie alimentaire est quelque peu couverte par une certaine
      hypocrisie de la part des consommateurs (…)

      ENFIN (!!!!!) QUELQU’UN (DANS LE CAMP DES CONTRE) QUI A COMPRIS L’ARTICLE !!!
      Végétarien, j’ai bien sûr les plus grandes réserves sur le reste de ton argumentaire mais au moins, tu as compris le sens de l’article, ce qui légitime ta prise de parole sur ce forum !

      Juste une réaction sur ce passage : “Un animal sauvage a pour finalité de perpétuer son espèce et a sa place
      dans son environnement, mais les animaux que les humains élèvent pour
      manger ne sont nés que pour ça et n’ont pas d’autre finalité”
      C’est précisemment contre cette (abominable) contre-vérité, si communément et complaisamment admise par la majorité des omnivores (mais pas par tous), que nous végétariens lutteront jusqu’à notre mort !

      • VGCédric

        Je voulais dire “toute notre vie”…

  • SD

    Le fond de la pensée n’est pas faux . Cependant, je le vois différemment, tuer pour se nourrir est inscrit dans l’ordre de la chaîne alimentaire dont nous sommes le premier maillon . Tuer ou faire souffrir pour le plaisir est tout à fait différent !!!! Je n’aime pas la chasse et je ne serai capable de tuer un animal mais si on se renseigne auprès de la majorité des chasseurs, ils vous diront qu’ils tuent leur proies en limitant au maximum les souffrances, tout comme dans un abattoir digne de ce nom . Dans la même idée de respect, un chasseur ne tuera pas une femelle pleine .

    Si l’on se réfère au comportement des animaux sauvages, ils tuent également pour se nourrir, s’ils n’en n’ont pas besoin, ils ne chassent pas .

    Le cas de Farid de la morlette est donc bien un acte barbare et gratuit, il n’avait aucunement l’intention de se nourrir de la dépouille de ce chat, la preuve en est : il est toujours vivant . Je dirais que si il s’était filmé tuant la bête sans souffrance pour ensuite la cuisiner, cela m’aurait certes choqué puisque le chat n’est pas dans nos habitudes alimentaires mais certainement au même point que les vidéos qu’il a posté !!!

    Je n’ai jamais violenter gratuitement un animal, j’ai peine à punir mon chat quand il fait une bêtise .

    Oui j’aime la viande, mais non je ne suis pas un farid de la morlette

    • SD

      Je voulais dire : ” mais certainement PAS au même point que les vidéos qu’il a posté !!! “

    • Ang Whi

      Et si tu allais avec ces animaux dans un “abattoir digne de ce nom” pour nourrir des fauves ? C’est dans l’ordre de la chaine alimentaire aussi. Faut pas avoir peur, tu souffriras pas plus que les animaux dedans…

  • MAUI

    et le chat de Montauban, torturé et tué par 3 ados????????????? ça devient très à la mode, quand même ces actes terrifiants et gratuits……

  • Max

    Et bientôt “Nous sommes tous des Dutroux”…. En gros ce que tu nous raconte c’est qu’on devrais cautionné la cruauté parce que nous sommes carnivore c est ça? Comme la pédophilie car ça nous arrive de regarder du porno?

    • Ang Whi

      Non, qu’il faudrait suivre cette logique jusqu’au bout et de refuser également le meurtre d’animaux. Ne mélangez pas la pornographie avec la pédophilie, vous êtes aussi ridicule que ceux qui avaient dis qu’on rendrait légal la pédophilie avec le “mariage pour tous”.

  • Vincent

    Ça m’énerve tout ces débats inutiles, vous êtes tous tellement ancrés dans vos convictions que c’est de toute façon impossible de vous faire changer d’avis, d’où l’inutilité des débats. Maintenant pour revenir à l’article, je répondrais que la plupart des gens réagissent en fonction de ce qu’ils voient. On ne voit pas souvent de vidéos d’abattage de vaches/poulets/chevaux.. mais montrez ce genre de vidéos aux personnes qui ont signés la pétition contre Farid, et je suis sur que beaucoup réagiraient de la même manière en allant signer une pétition contre l’abattage intensif. Il suffirait juste qu’une vidéo horrible montrant des personnes torturant des animaux d’élevage sans scrupule ou avec plaisir soit autant partagée que la vidéo de Farid pour qu’une pétition soit lancée et signée par des milliers d’individus (il suffit de voir les réactions de toutes les personnes ayant vu la vidéo “Le Jugement” de MagicJack, pour comprendre cela), mais cela n’arrêtera en aucun cas l’élevage d’animaux destinés à être manger par l’être humain, car les gens se dirait que ce cas d’abattoir est exceptionnel et la plupart continueront à manger de la viande. Ensuite, pour tous les végétariens qui crient à l’hypocrisie envers les mangeurs de viande sous prétexte qu’ils s’insurgent contre la maltraitance d’un chat mais qu’ils ne disent rien concernant les animaux tués pour leur plaisir gustatif, je ne dirais qu’une chose: vous faites vous même usage d’une hypocrisie similaire chaque fois que vous utilisez un quelconque moyen technologique qui favorise le réchauffement climatique, et donc la disparition de certaines espèces animales toutes aussi importante que n’importe quel être vivant, tous ça pour faire quelque chose de non vital. Pour finir, j’ajouterais que je ne suis pas vegan, je mange donc de la viande, par simple plaisir égoïste, car je sais que même si du jour au lendemain j’arrêterais d’en manger, ce n’est pas pour autant que les abattoirs tueront moins d’animaux, alors autant utiliser leur mort pour servir le plaisir d’un individu. Et puis je doute réellement que sans viande un individu puisse bien nourrir ses muscles, dans le cas d’un sportif par exemple. (Et n’essayez pas de me “prouver” que la viande est inutile, car de toute façon il existe des études qui “prouvent” que la viande n’est pas utile, alors que d’autre “prouvent” qu’elle est essentielle, alors dans ce cas que croire pour les néophytes en la matière? Car la plupart d’entre vous qui croit ces études, n’y connait rien et se contente de les lire et d’approuver ce qui est écrit car “c’est sérieux, c’est un scientifique qui l’a écrit”. Mais si quelqu’un prenait la peine d’étudier sérieusement toutes les études existantes, il se rendrait compte que beaucoup d’entres elles contredisent les autres, alors que pourtant toutes sont fondées sur des arguments valables et écrites par des sois disant spécialistes. Ceci dit je respecte tous les vegans car leurs actes démontrent un grand sens morale, même si eux aussi contribuent à la disparition de certaines espèces sans forcément s’en rendre compte, et je suis sur que la plupart d’entre eux ne considèrent pas les insectes à égalité avec les autres espèces d’animaux.

    • VGCédric

      Trois choses :
      – Chaque consommateur compte ! Plus il y aura de végétariens, moins il y aura besoin de viande, et donc moins il y aura d’abattage (ça va sans dire mais apparemment mieux en le disant semble-t-il…)
      – l’un des (sinon le) plus grand athlète de tous les temps, un certain Carl LEWIS, est vegan (CQFD)
      – toute activité humaine génère effectivement une “empreinte carbone” (responsable du réchauffement climatique). Mais cette empreinte sera – pour un humain et pour un jour donnée – de “taille” bien inférieure s’il est végé que s’il ne l’est pas. Sais-tu par exemple que l’empreinte carbone d’un végétarien en bagnole est inférieure à celle d’un omnivore à vélo par exemple…
      Moi je t’énonce des faits….Après, tu fais ce que tu veux…

      • Vincent

        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur le premier point, certes on pourrait croire que chaque consommateur compte, mais ce n’est pas totalement vrai, car je connais quelqu’un qui travaille dans un abattoir et qui m’a affirmé que depuis de nombreuses années, leur “quota” de viande n’a pas changé, pourtant les vegans sont de plus en plus nombreux il me semble. Pour qu’il y ai réellement une différence il faudrait que des millions de personnes deviennent vegan. Après c’est sur que si tous les mangeurs de viande pensent comme moi, la situation ne changera jamais, donc je reconnais que sur ce point, j’agis égoistement.

        Ensuite Carl Lewis vegan? Je ne savais pas, donc j’admet que j’ai eu tort sur ce point, et que sans viande le corps peut se développer normalement.

        Enfin, concernant le troisième point, même si l’empreinte carbone d’un végétarien en voiture est inférieure à celle d’un omnivore en vélo (ce dont je doute fortement quand même en imaginant un vegan utilisant tout le temps sa voiture, par rapport à un omnivore n’utilisant que son vélo, ou les transports en commun), ça n’empêche pas que chaque vegan utilisant une voiture (par exemple) contribue plus au réchauffement climatique, que s’il utilise un vélo, dans ce cas là il contribue indirectement à la disparition de certaines espèces pour son confort personnel, alors qu’il n’est pas obligé d’utiliser sa voiture. C’est la même chose pour nous, omnivore, on mange de la viande pour notre confort personnel, alors que nous ne somme pas obligé. D’où “l’hypocrisie similaire”. Mais je ne remet pas en cause le fait que les vegans ont une empreinte carbone inférieure à celle des omnivores, je dit juste qu’ils pourraient faire en sorte qu’elle diminue encore plus, en sacrifiant un peu de leur confort personnel, comme nous omnivore avec la viande, avec tout de même un avantage pour les vegans, car eux n’ont pas le problème de la viande.

        • VGCédric

          Tu me sembles être quelqu’un d’ouvert à la contradiction et non
          allergique à l’Information. Au delà du bien fondé ou non de ta réponse, je souhaiterais te dire ceci (et – à travers toi – à tous ceux qui me lisent et qui sont sceptiques, comme je l’étais moi-même il fut un temps) : Aujourd’hui, en 2014, on a une chance absolument incroyable, que n’avait pas la génération antérieure (celle de nos parents je dirais), on a quasiment tous en France (sauf les moins chanceux d’entre nous) un accès facile, quasi-gratuit et illimité à la connaissance et au savoir grâce à internet, depuis notre salon, sans avoir rien d’autre à faire que de cliquer et de lire !

          J’en viens au fait : Soyez végétarien ou ne le soyez pas, FAITES CE QUE BON VOUS SEMBLE on est entièrement d’accord. Mais par pitié EN VRAI CONNAISSANCE DE CAUSE ! Informez-vous ! Au lieu de perdre votre temps à mater des âneries à la TV, prenez vous deux heures, faites des recherches sérieuses, sur des sites sérieux, ni pro ceci, ni anti cela, NON, juste neutres et objectifs (il y en a des tonnes). Ensuite, ET ENSUITE SEULEMENT, forgez vous votre opinion SEULS (j’allais presque dire « comme des grands »), sans vous laisser polluer par toutes ces contre-vérité à deux balles dont l’Industrie Agroalimentaire (et les médias « aux ordres » de ces derniers) veulent nous bourrer le crâne, sans tabous, sans vous fixer de barrières (intellectuelles ou autres), sans vous soucier de savoir si ça va plaire ou non à vos parents et à vos potes, bref , en toute indépendance et en toute liberté !

  • Pingback: Nous sommes tous des Farid de la Morlette()

  • Gros Juls

    Cet
    article est demago a plus d’un titre… Utiliser Farid le connard comme
    un point Godwin pour faire culpabiliser les carnivores, c’est assez
    minable.
    J’en ai ras le cul de ces vegan qui font leur croisade puerile contre les ” mangeurs de viande ” . C’est aussi naze que les ” soupes identitaires ” au cochon et les histoires de petit pain au chocolat de l’UMP !

    T’es vegan, tant mieux pour toi mais arrete de faire chier les autres !

    • Ang Whi

      T’es omnivore, tant mieux pour toi mais arrete de faire chier les animaux ?

      Si des carnivores se sentent coupables d’entendre tout ce que leur petit bout de gras dans leur assiette implique, qu’y pouvons-nous ? Nous n’allons pas leur passer bien gentillement de la crême dans le dos alors qu’ils cautionnent des violences inouies faites aux animaux. Moi comme d’autres, nous faisons déjà beaucoup d’efforts au quotidien pour supporter les omnivores quand ils disent des trucs vraiment très cons. Nous avons bien le droit de dénoncer certaines choses quand l’occasion se présente. Le buzz généré par Farid et ce chat était justement un des meilleurs moments pour rappeler que les carnistes ne valent vraiment pas mieux que ce type. Quand les gens comprendront que non, les animaux qu’ils mangent n’ont pas eu la belle vie qu’ils s’imaginent, et que nous vivons dans une société d’abondance qui nous permet largement de nous nourrir de végétaux sans être à l’origine de la moindre souffrance, on n’aura effectivement plus rien à dire sur ce sujet.

      • Gros Juls

        Et oui, tout les vegans sont des gens biens, les plus connus sont des exemples pour l’humanité… Steve Jobs, Igor et Grichka Bogdanoff, Bill Clinton, Adolf Hitler… Que des gens bien ( et un point Godwin, un !)

        Et je vais de ce pas bouffer un steack de vache stressé car c’est meilleur quand la bête a souffert, ça donne du gout !

        • Ang Whi

          Surtout qu’Hitler n’était pas vegan. Balot.

          • Gros Juls

            Bien sur que si connard, mais votre propagande de bouffeur de pissenlit dit le contraire et comme t’as du jus de navet entre les synapse, tu gobe tout ce que tes gourous te disent !

          • Ang Whi

            Disons qu’au moins, je ne pense pas sérieusement que dire “Hitler était végétarien” soit quelque chose de pertinent. Tu voulais prouver quoi ? C’est aussi intelligent que de dire qu’Hitler avait une moustache, et qu’il faut se méfier des gens à moustache.

            Curieux aussi de voir que ce sont toujours les carnistes qui sont très prompts à insulter copieusement. Quand je pense que les vegan doivent parfois essuyer le reproche de donner une mauvaise image d’eux, alors que les carnistes donnent bien plus souvent une mauvaise image de ce qu’ils sont…

            Mais bon. Je m’égare, et ça risque de faire un peu trop de mots pour vous.

          • carine

            Pourquoi utiliser les insultes ? Surtout que tu as complètement tort, ah mais attends, c’est justement PARECEQUE tu as tort que tu t’en remet aux insultes. Si tu sais lire tu pourrais te pencher sur certaines biographie d’Hitler et tu verras que ses cuisiniers disaient de lui qu’il adorait le gibier. Le mythe de Hitler Vegetarien vient de la propagande de Goebbels qui essayait de faire passer Hitler pour un homme simple, un ascète. Apprends à utiliser ton cerveau et puis STP casse-toi car ça fait déjà 2 commentaires de ta part contenant des propos orduriers. T’en veut de l’insulte ?Personne ne dit que les vegans sont mieux que les autres, on dit juste qu’on est mieux que toi ! Mais ça c’est fastoche vu que t’es qu’un “connard”. Allez vas-y défoule toi qu’on rigole un peu !

          • Aurélie

            Mais ferme ta gueule et retourne bouffer ta charogne, ducon.
            http://www.lepoint.fr/societe/hitler-n-etait-pas-vegetarien-19-05-2011-1335314_23.php

          • Aurélie

            (Hitler qui défendait les animaux, disait Goebbels, chef de la PROPAGANDE, et qui ordonnait à ses officiers de tuer leurs chiens pour qu’ils s’endurcissent.)
            Tiens, de la lecture – une activité qui consiste à se renseigner par soi-même au lieu de croire les rumeurs, tsay.
            http://bibliodroitsanimaux.voila.net/hardouinfugierloinazie.html

          • LevAndropov

            Mazette y en a qui crois encore à la propagande du IIIe Reich ! y a pas à dire, Goebbels était certes un connard de première classe mais il connaissait son boulot !

          • VGCédric

            Tu l’as dit ! D’ailleurs plus largement la propagande, ça marche encore et toujours « à donf »
            Les “sacro-saints” lobbies de l’Industrie Agroalimentaire énoncent n’importe quelle connerie (par les médias, par la pub, par tous
            biais), tout le monde (ou presque) gobe (c’est le cas de le dire) ! Comme à l’époque de l’Allemagne nazie : plus c’est gros, plus ça marche. D’ailleurs c’est lui-même (Goebbels) qui le disait « Plus le mensonge est gros, plus il passe »
            Trois exemples (parmi tant d’autres) de mensonges énormes que l’on connait tous et qui passent pourtant comme une lettre à la poste :
            « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie »
            « En pleine croissance, les enfants doivent consommer viande et lait en abondance pour combler leur besoins en protéines et en calcium »
            « les animaux que les humains élèvent pour manger ne sont nés que pour ça et n’ont pas d’autre finalité » (je l’invente pas, copié-collé d’un commentaire ici présent)

          • LevAndropov

            Mazette y en a qui croient encore à la propagande du IIIe Reich ! y a pas à dire, Goebbels était certes un connard de première classe mais il connaissait son boulot !

    • Aurélie

      T’es charognard, tant mieux pour toi, mais arrête de venir sur un site qui s’appelle Vegactu !

  • Gros Juls

    J’ai connue une vegan, j’ai essayé de lui coller un comcombre dans le cul, elle a pas aimée, par contre elle avait bouffé ma saucisse sans broncher !
    Comme quoi !

    • carine

      Tiens, un troll ! Plutôt créatif celui-là 🙂

    • Misealamande

      La Fédération des Beaufs de France approuve ton message.

  • Sandrine C.

    Bonjour,

    Je n’ai pas pu lire tous les comms, arrivant trop tard dans la discussion. Il me semble qu’ils se sont beaucoup éloignés de la thèse de l’article, et je suis au passage un peu surprise de la proportion de carnistes (je le dis de façon neutre, c’est de l’étonnement sans plus) sur un site dont la thématique est végé. Doit-on y voir un intérêt sincère pour ce mode de vie (pour faire court, car il s’agit davantage d’une manière d’être au monde que d’un simple mode de vie) ou bien la manifestation d’une “crispation” — le mot est à la mode, n’est-ce pas — ? j’ai oscillé entre les deux hypothèses et je ne sais finalement pas.

    Pour rester dans la stricte clôture problématique de l’article, à savoir une mise en perspective de l’émotion quasi épidermique suscitée par la vidéo de machin-dont-je-veux-même-pas-écrire-le-nom avec la cécité/surdité aux souffrances endurées par les animaux de rente : il serait bien difficile de soutenir qu’elle n’a pas lieu d’être. C’est un constat, pas une opinion.

    Autre chose est de présenter cette mise en perspective sous la formule calquée sur la phrase de Bashevis Singer. Il va de soi qu’elle ne peut que heurter ceux qui vont la prendre à plat et ceux qui, par un curieux paradoxe, tout en revendiquant une supériorité spécifique de l’humain, ne se sentent toutefois pas suffisamment humains pour assumer individuellement la responsabilité collective. Et pourtant. C’est bien notre humanité qui accouche de comportements tels que celui de cette raclure. C’est bien de notre humanité que tout cela relève. C’est bien nous dont il est question.

    Et, oui, c’est toujours nous dont il est question quand on interroge la détention, le transport, l’abattage et la consommation des animaux de rente et plus globalement la considération que nous leur accordons ou non.

    Cependant, une fois établi qu’en effet il y a une énorme inversion de proportion dans la perception des phénomènes et leur retentissement, je pense que pour autant la mobilisation contre ce sinistre individu reste salutaire en ce qu’elle va peut-être éveiller à la vigilance envers l’émergence d’un nouvel avatar de la mise en scène de soi-même qui personnellement me met profondément mal à l’aise. Il semblerait que de telles vidéos fleurissent sur le net et je ne crois pas que ce soit à prendre à la légère. Le piège est redoutable : faire connaître pour combattre revient à promouvoir.

    Il me semble que réfléchir collectivement à l’attitude à adopter serait aussi quelque chose à ne pas négliger.

  • Alice

    Bonjour, je partage ce point de vue concernant l’hypocrisie générale à dire que l’on aime les animaux tout en niant le fait qu’il meurt dans d’atroces souffrances juste pour notre plaisir gustatif (et sans parler de la quantité de viande produite qui est supérieure à celle consommée).
    Néanmoins, je vois une différence entre ces deux situations. La consommation de viande est motivée par un instinct primaire, animal qui est celui de manger. A part la cruauté gratuite, qui est uniquement le fait des hommes mais pas non plus instinctive, je ne vois pas en quoi l’acte de jeter un chaton sur un mur est justifié par notre condition animale?

  • Pingback: Les tortionnaires d’animaux solidaires avec Farid de la Morlette | Insolente Veggie()

  • Leïla M

    Mais alors moi j’ai une question qui tue !

    Tu crois qu’un ours, quand des randonneurs qui n’ont rien demandés et qui se promènent dans des sentiers prévus va se dire “Oh non, y’a trop de cruauté humaine donc je vais aller manger du poisson !”

    Et si on va dans ton sens, vous aussi, vous faites partis des tortionnaires, tu n’as jamais tué une mouche ou un moustique parce qu’ils te gênaient ? Pourtant, c’est la nature qui veut ça.

    Chacun ses opinions et ses idées, ça ne sert à rien de débattre 150 ans pour des histoires qui ne se résoudront jamais. Je sais c’est la liberté d’expression et on est pas obligé de lire l’article, mais être comparée à un être ignoble me fâche.

    Par ailleurs, je tiens quand même à dire que je suis contre la torture des animaux dont la corrida, je refuse de manger certains animaux comme les chevaux et les lapins, je ne mange pas d’animaux provenant de la chasse parce que je ne cautionne pas cette pratique, je ne mange aucun être vivant sortant de l’eau et par-dessus tout, je me sens coupable de rouspéter mes animaux domestiques.

    Alors, avant de chercher des conflits qui n’ont ni queue, ni tête, on a assez “de raisons de nous battre” pour en créer des supplémentaires.

    Vivons heureux avec nos petits chouchous, que ceux qui veulent manger du poulet, mange du poulet et que ceux qui veulent se nourrir exclusivement de légumes et bien soit !

    Moi, j’ai 22 ans et mon combat il est pour la paix entre les Hommes, on devrait prendre exemple sur les animaux d’ailleurs et je ne veux surtout pas être comparée à cet être qui n’a rien d’humain.

    Bonne continuation à tous =)

  • Pingback: URL()

  • Bakkali

    tu sais ce qui te dis le sale arabe ils t’encule sur le coran inchallah je ferait sauter ton site, tout ça pour un chat sale blanc de merde viens à toulon que je te nique sale francais

  • Renaud Gambit Girardot

    Je n’ai pas tout lu, mais en quoi je ressemble à un Farid de la morlette si je mange une viande ????? Je ne me film pas en train de manger ma viande pour faire un buzz à 2 balles, je ne travail pas dans un abattoir. Et pourtant j’aime les animaux. Mon chien ne m’en veux pas de voir manger un steak et il m’en demande aussi. Effectivement nous pouvons aller dans l’extrême et de dire au peuple de ne rien manger. Pas de viande c’est cruel pour les animaux, pas de fruits pas légumes ni de céréales, c’est cruel vis à vis des plantes qui en soit disant passant sont vivant eux aussi. Ne pas manger de cailloux ou autre minéraux et oui c’est fait comme nous d’atome comme dans touts ce qui existe sur terre et dans l’univers. Ba oui ont ne mange pas ses semblables. Ce n’est pas temps le fait de manger de la viande ou des fruits et légume qu’ils faut changer ou de savoir ceci prend trop de place donc ça pollue non. Ce qu’il faut changer c’est nôtre façons de produire la nourriture. Arrêtons avec les excuses bidons, l’argent voilà ce qui motive a produire toujours plus encore et encore et oui la voilà la vrais vérité. Tu mange de la viande cela ne fait pas de toi une personne de mal. Tu n’est pas d’accord expose moi ton avis et ont en reparlera quand tu aura des carences en vitamine ect… Ba oui un complément c’est bien mais ça pollue car c’est chimique, et ça donne le cancer aussi. Donc qui a raison ???? C’est un débat qui sert a divisé encore une fois et l’article sert à faire passer le Farid de la Morlette pour un saint a coter de vous consommateur.

    • J’hésite à diagnostiquer l’ironie ou la débilité de ton commentaire, malheureusement je penche pour le second.

      • Renaud Gambit Girardot

        Ba merde alors toi tu sais développer. Lol heureusement que je demande un com développer et pas un simple phrase dans lequel tu me donne totalement raison. Je me demande qui est le plus débile des deux ? Moi je penche pour toi. Tu iras me dire que tu n’est pas fait d’atome et que les plantes ne vive pas, et pourtant c’est bien les plantes qui te permette de respiré. Alors avant de vouloir tenter de dire que mon com est débile, développe et donne moi les raisons. En attendant tu est végétarien temps mieux pour toi et c’est ton choix ou tu ne l’est pas et encore une fois temps mieux pour toi, mais avant de dire que touts le monde est un faride de la mort moi noeud faut nous laisser vivre et arrêter de propager des mensonge sur les masses!

        • Gérard Suzuky

          En même temps, commencer par “je n’ai pas tout lu” et se plaindre qu’on ne lise pas tout non plus, c’est un peu se foutre de la gueule du monde.

          Vous êtes un bon candidat pour http://levegetarismematuer.tumblr.com , félicitations.

          • Renaud Gambit Girardot

            Quand je dit je n’ai pas tout c’est je n’ai pas tout lu les commentaires des gens. Et pas l’article, que j’ai bien lu et qui accuse les gens d’être ce genre de type alors que l’ont ne peut pas accusé a tord ou a travers les gens sous prétexte que si tu mange de la viande tu est un de ses personnage qui cogne gratuitement un animal. Comme je l’ai dit ont dit des gens qui mange de la viande c’est pas bien, mais est-ce vraiment mieux de manger des végétaux alors que les végétaux sont aussi des être vivant ? Il y a rien de stupide dans ce que je dit, et c’est un simple constat. Si les végétaux n’était pas vivant, tu ne serais pas non plus vivant. Et ont peut tourné en rond comme ça. Parce que oui je suis d’accord que l’ont devrais laisser les animaux en paix mais arrêtons à un moment donner de dire que les gens sont de la même trempe que ce mec. De plus cela plairais a qui si je venez aussi a dire, tiens, à cause des végétariens, la terre a du mal à retrouver toutes ses minéraux, et ça nous pollue de plus en plus, et en faite tout les végétarien sont comme les raffinerie de pétrole et ne laisse pas le temps a la Terre de régénéré, et j’en passe encore…. Je ne le dit pas, simplement que temps que personne n’aura une réel réaction et pensée de se dire que nous somme trop sur Terre et que c’est ça qui va pas et qu’il faut un juste milieux comme produire mais local donc moins et non intensif, là vous aurez touts compris.

          • Gérard Suzuky

            L’élevage est responsable de 18% des gazs à effet de serre (rapport FAO : organisation mondiale de nourriture et d’agriculture)

            L’élevage est responsable de 80% de la déforestation amazonienne. (selon greenpeace). Mais pas de soucis, allez leur dire qu’ils ont tord

            Par “élevage”, on entends pour que seul le monde occidental bouffe de la viande à tout bout de champ. Voir carte : http://chartsbin.com/view/12730

            Si vous êtes tant concerné par l’amour et la vie des plantes, vous pouvez en sauver un grand nombre en ne les donnant pas au bétail. Car, le lobby de la viande le dit lui même, les mammifères omnivores vivent sans peine grâce aux végétaux, donc pas la peine de filtrer : https://www.vegactu.com/actualite/le-lobby-de-la-viande-conseille-de-manger-vegetalien-17399/

            Si Sea Sheperd fait un minimum d’écologie selon vous, allez lire ça :
            http://www.seashepherd.fr/news-and-media/edito-20140510-fr-02.html
            Et allez donc leur dire qu’ils ont tord, allez donc. Je suis sûr qu’ils seront ravis de savoir qu’ils se sont trompés et qu’ils ont besoin de vous pour avoir tout compris.

            Et quand on est poli, on ne tutoie pas.

          • Renaud Gambit Girardot

            Ah la remise en place de la fin parce que l’on se sent vexé et que l’on a plus d’argument, j’aime ça. Bref cela ne me remet pas en place, ce n’est pas une question de politesse, parce que tutoyer ne veux pas dire que je ne suis pas polis ou méchant dans un premier temps. Je me tue a dire que je ne cherche pas a savoir qui a tord ou raison. Je me tue à dire qu’il est diffamatoire d’accuser les masses comme le titre du sujet le fait. Après oui j’aime la nature et je la respecte. C’est pas parce que je mange de la viande que je ne respecte pas. De plus je suis comme pas mal de monde et déteste l’industrie qui pollue et gâche la planète. Maintenant je sais qu’il y a moyen de réduire le touts. Mais comme certains ne sont pas ouvert, je suis si cruel de manger un morceau de viande et de prétendre que j’aime la nature et les animaux c’est honteux pour certains. C’est ce que l’ont appelle le manque d’ouverture d’esprit. Et c’est pour ce manque d’ouverture d’esprit que personne ne s’entend sur cette planète. Alors que l’ont pourrais trouver un juste milieux. C’est pour cela que je ne cherche pas a savoir qui à raison ou qui à tord puisque personne ne cherche à trouver un juste milieux et reste affirmatif sur leurs poins de vue. Ceux qui mange de la viande, ont raisons, les protéines que nous avons besoin ce retrouve dans la viande. Et les végétariens ont raison de dire que cela massacre des masses d’animaux et pollue. Dans touts les cas je n’ai jamais lu une personne qui parle de trouver une entente, parce que les gens sont têtu a vouloir chacun poster sur ses positions.

          • Gérard Suzuky

            C’est ça, accrochez vous uniquement à la phrase de fin pour
            oublier de lire le reste. Et après vous parlez ouverture d’esprit.

            Je pense que cela vous culpabilise à un tel point d’être associé à ce type que vous faites tout pour oublier que vous payez pour qu’il arrive la même chose à d’autres. “Dans la limite légale de 70 par jour”, S’IL VOUS PLAIT. Alors parler équilibre et entente, bof.

            Soit dit en passant, la viande c’est 20% de protéines, les lentilles 17% et le soja 40%. Donc “toutes les protéines blabla”, c’est un peu gnangnan comme discours.

            Regardez bien ça, voilà un autre farid. Mais celui-là vous le payez pour le faire.
            https://www.youtube.com/watch?v=ek40imHwWR0?t=16

          • Renaud Gambit Girardot

            Woawooo trop fort la comparaison et en plus une accusation qui peut être grave si je vais jusqu’aux tribunaux, alors les accusation sans preuve gardez les et ça c’est un avertissement. Si je paye dites vous bien que vous aussi vous payez pour que cela. Les impôt et j’en passe. Vous votez même pour ce qui arrive aux animaux. Alors arrêter de vouloir faire culpabiliser les autres, quand vous même vous le faite indirectement. Je ne suis pas pour ce que le La morlette à fait même si je mange un steak. Et du reste que vôtre vidéo je m’en fou totalement. J’était juste là pour dire que porter des accusations à tord cela paut aller très rien d’autre, alors que viens t’on me casser les pied avec vôtre combat entre qui à le plus raison entre la viande et les légumes. De toute façons, si tout être vie c’est qu’il y a une conscience et pour preuve, l’atome en est une car c’est elle qui forme tout ce qui vie dans l’univers.

          • Gérard Suzuky

            Tiens, on évoque les tribunaux, marrant. Pour quel motif ? Dire la vérité ?

            Vous n’ avez donc pas regardé la vidéo jusqu’au bout visiblement. Que vous ayez un problème de conscience ne regarde que vous, c’est quand même vous qui venez encore ici “vous faire casser les pieds”, vous n’êtes pas chez vous là, vous êtes sur internet, un endroit où vous CHOISISSEZ ce que vous lisez.

            On appelle ca du masochisme ou la sérieuse envie de faire chier par plaisir.

            Et quoi, les discussions c’est uniquement quand vous avez raison ? Vous avez un égo bien démesuré, je vous balance une source différente à chaque fois, et vous restez sur les mêmes blocages mentaux, donc débrouillez vous.

          • carine

            Donc encore une fois, merci de faire la différence entre un être vivant et un être conscient/sensible. C’est un peu la base en biologie.
            C’est bien toi qui trouve des excuses bidons. Nous savons maintenant que nous pouvons vivre en bonne santé sans manger de viande, alors pourquoi chercher plus loin ? C’est toi qui te cherche des excuses pour te donner bonne conscience et choicir de ne rien changer à tes habitudes alimentaires. L’article ne dit bien évidemment pas que parceque tu mange de la viande tu es l’équivalent de cette sous-merde de Farid. Non. Ce que l’article veut dire c’est que notre société est hypocrite en ce sens que nous nous offusquons parcequ’un mono-neurone torture un chaton mais nous fermons les yeux sur les horreurs qui se passent chaque jour dans les abattoirs.

    • Carine

      Justement, oui, arrêtons avec les “excuses bidons”. Nous savons maintenant que nous pouvons vivre en bonne santé sans manger de viande. Voilà. Pas besoin de chercher d’excuses bidons pour se justifier et en manger. Je pense que Nicolai n’a pas eu envie de développer car tu nous a sorti la vieille excuse à deux francs (oui, j’aime pas les euros) sur les plantes qui sont vivantes, etc … Vivantes oui, conscientes non. Ton chien si tu le frappe il va souffir, il va avoir peur, il va essayer de s’échapper. Si je “frappe” une carotte, ben rien de tout ça ne se passe. Tu saisis la différence ? Enfin bon, comme la majorité des gens, tu vas t’accrocher à tes excuses pour ne surtout rien changer à ton mode de vie. Maintenant, concernant l’article en lui-même, je pense que c’était un moyen de dénoncer l’hypocrisie de notre société : nous sommes horrifiés face à la maltraitance des animaux de compagnie mais nous avons oublié que des millions d’autres êtres sensibles souffrent chaque jour dans nos abattoirs. Ils sont cachés eux.

      • Renaud Gambit Girardot

        Ahahahah que savais vous si une plante à ou n’a pas de conscience ? C’est pas parce que quelque chose d’inerte ne parle pas ne bouge pas que celui-ci n’à pas de conscience. D’ailleurs il est prouvé que qu’une mauvaise pensée agis sur tout ce qui nous entoure, donc il y a état de conscience. Je prend l’eau ou des testes ont était fait et ou cela prouve que celons ton humeur tu en modifie ça structure. C’est un état de conscience de la par de l’eau. Alors pour le coup qui cherche des excuses, moi ou vous ? Comme je l’ai dit, je ne critique pas les végétariens sur leurs mode de vie, la seul chose que je critique c’est la comparaison qui n’a rien a voir. Et avant de me dire que je raconte une connerie sur l’eau et bien a vous de lire un peut. http://www.parasciences.net/spip.php?article12 . Ensuite celà prouve que tout à une mémoire et une conscience.

        • VGCedric

          Comparer de la flotte à l’enfer que vivent les animaux d’élevage !
          ‘vaut mieux entendre ça que d’être sourd ! (encore que…)
          Ton baratin ne prouve qu’une chose : l’orthographe n’est vraiment pas ton fort mon pauvre !
          “A toi de lire”…. beaucoup !

          • Renaud Gambit Girardot

            Je conpatie. Et oui tu a raison de parler de mon orthographe. Tu as raison de te réfugier la dedans, si cela peut te faire du bien, mais sache que ce n’est pas parce que mon orthographe et mauvaise, que je suis moin intelligent que tel ou tel personne loin de là. Le temps que tu comprenne, j’aurais le temps de tuer un âne a coup de figue mole mon pauvre amis. Je compare tout, parce que tout ce qui existe pour moi à une conscience, et savoir que nous sommes tous fait de la même chose soit de l’atome, change tout. Encore faut t’il que les gens en prenne conscience. Mais bon, disons que pour pas te vexé, tu as raison. Le fait que le monde soit peuplé de crétins permet à chacun de nous de ne pas se faire remarquer. Juste pour finir, dans tout les cas, vous êtes aussi coupable, temps que vous payerez des impots et des taxes, vous alimentez tout les commerces de ce genre aussi. A bonne entendeur et au plaisir 🙂

  • Pingback: Trois jeunes tuent un chat à coups de pierres et de pieds | Vegactu()

  • Amparo

    Tous ? qui ? je suis végane. Cet individu est un psychopathe, un criminel qui doit être puni. Quelle honte de faire un tel amalgame. Le carnivorisme me degoute, de même que les tests sur les animaux, la corrida, et toute maltraitance envers des animaux. Quel dérapage.

    • Balika

      Dérapage, en effet.

  • Pingback: Les tortionnaires d’animaux solidaires avec Farid de la Morlette | IV()

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer