Patagonia cesse de s’approvisionner en laine

Paris – Le groupe de prêt-à-porter Patagonia vient d’annoncer qu’il cessait de s’approvisionner en laine à la suite d’une publication de PETA faisant état d’une cruauté extrêmement violente dans les fermes du réseau Ovis 21 en Argentine qui fournit l’entreprise.

Dans une déclaration, la PDG de Patagonia, Rose Marcario, a désigné « choquantes » les images montrant des employés s’agenouiller sur des agneaux conscients et scier le cou des animaux avec leurs couteaux, les faisant saigner et vomir pendant qu’ils se débattaient, donnant des coups de pattes et battant de la queue. Elle a annoncé que l’entreprise arrêtait d’acheter de la laine d’Ovis 21, et n’achèterait plus de laine tant que l’entreprise n’aurait pas l’assurance d’un « traitement éthique des animaux ». Tandis que Marcario relève qu’une partie des moutons étaient tués pour la consommation humaine, PETA souligne que tous les moutons exploités pour la laine finissent par être abattus dès lors qu’ils n’ont plus d’utilité, et cela est valable pour ceux qui sont tabassés, balancés et découpés pendant qu’on leur tond leur laine.

Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France déclare :

Sous la pression des consommateurs qui se sont engagés à enterrer, brûler, retourner et donner tout ce qu’ils possèdent de la marque Patagonia, et à ne jamais en racheter, Patagonia est allé au-delà des excuses et dit aujourd’hui qu’elle n’achètera plus de laine tant qu’ils n’auront pas obtenu certaines assurances de la part de son fournisseur

PETA est ravie de ce geste, parce que “toute mesure est bonne à prendre”, mais prévient qu’en creusant davantage dans la chaîne d’approvisionnement en laine, Patagonia réalisera que la cruauté fera toujours partie du processus de production de la laine telle que celle découverte en Australie et aux États-Unis, et maintenant en Argentine. PETA garde espoir dans le fait que la mise en évidence de la souffrance des animaux exploités pour l’habillement, qu’il s’agisse de crocodiles, de lapins, de visons ou de moutons, les enseignes accepteront que la seule alternative éthique à cent pour cent est de transitionner vers la laine végane.

PETA US a déposé une plainte auprès des autorités argentines, citant la loi fédérale de protection des animaux d’Argentine. L’exposé de PETA montre des agneaux poussant des cris, halètant et donnant des coups de pattes même après que les employés leur ont sciés le cou et brisé la nuque, tandis qu’à quelques mètres d’autres agneaux regardent en bêlant.

Les tondeurs ont également piétiné et se sont tenus debout sur les pattes des moutons, et une tonte violente et à la va-vite a laissé les animaux blessés et sanguinolents. Le témoin oculaire n’a jamais vu les moutons recevoir de traitement vétérinaire pour leurs blessures, pas même celle d’un mouton si gravement blessé que les tissus internes débordaient et que l’animal serait mort plus tard. Une fois qu’ils ne sont plus désirés, les moutons plus âgés étaient mis en rang et souvent empoignés violemment et traînés à l’extérieur pour être expédiés aux abattoirs.

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux.Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !