Patrik Baboumian explique pourquoi il est devenu végétalien

L’homme le plus fort du monde, Patrik Baboumian, est végétalien depuis plusieurs années. D’origine iranienne, et habitant en Allemagne, il était l’invité d’une émission de cuisine d’Arte “La table verte de Michael Hoffmann”.

Patrik Baboumian a aidé en cuisine, et le chef cuisinier végétarien Michael Hoffmann lui a posé la question “Tu es devenu végétalien pour des raisons éthiques ?”, ce à quoi notre homme le plus fort au monde a déclaré :

Oui, ça c’est fait en deux temps. J’ai d’abord arrêté de manger de la viande. Ce qui a motivé ma décision, c’est que je ne voulais plus voir mourir des animaux par notre faute. Et quand on s’intéresse encore de plus près à la chose, on se vite rend compte que consommer du lait et des œufs revient exactement au même. Là aussi des animaux doivent mourir pour que nous puissions avoir ces produits. De là à dire que des poules meurent parce qu’elles pondent des oeufs, non. Mais élever des poules pondeuses veut dire sacrifier des poussins mâles qui sont tués car ils ne sont pas assez rentables pour la production de viande. Ils ne grandissent pas assez vite. alors si on va au bout de ce raisonnement c’est tout à fait normal de sortir complètement de cette habitude alimentaire et de se nourrir exclusivement de végétaux.

Il a par ailleurs dit dans l’émission que depuis qu’il avait arrêté la viande, il avait gagné environ 25% de force en seulement 6 mois, et qu’il n’avait rien perdu avec son régime végétalien.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !