PETA révèle une nouvelle fois le prix à payer pour de la laine “de luxe”

PETA a publié des images tournées dans des élevages de moutons au Chili, révélant qu’une partie de la laine « italienne »… ne l’est pas

Paris – Une nouvelle enquête vidéo révélée par PETA et tournée dans deux grands élevages de moutons au Chili montre des employés abattant les moutons en les égorgeant au couteau, sectionnant la queue des agneaux, laissant les moutons sanguinolents après une tonte effectuée violemment et à la va-vite, leur donnant des coups de pieds et même dépeçant un animal vivant ; tout cela dans un pays qui exporte une « laine italienne » soi-disant haut-de-gamme.

PETA, dont la devise proclame, entre autres, que « les animaux ne sont pas faits pour que nous les utilisions comme vêtements » constate que, bien que des marques vendent de « laine italienne », moins d’1 % de la laine produite dans le monde provient réellement de moutons élevés et tondus en Italie. Des pays comme le Chili sont la vraie source de cette « laine italienne », qui exporte au moins 30 % de sa laine vers l’Italie.

moutons mutilés, frappés et saignés »

« Ce sont ces moutons mutilés, frappés et saignés sous le regard des leurs qui paient le vrai prix de la laine italienne soi-disant haut de gamme » déclare Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France. « PETA invite les consommateurs à prendre part pour les moutons du monde entier en refusant de porter tous les types de laine. »

Les images dévoilées par PETA montrent un mouton remuant les pattes pendant plus de 4 minutes après qu’il a été égorgé, ainsi qu’une brebis dépecée vivante. Personne n’a essayé de recoudre les plaies ouvertes provoquées par la tonte. Les agneaux qui avaient été séparés de leur mère les appelaient et tentaient de sauter par-dessus les enclos pour les retrouver. Les employés coupaient et perçaient des trous dans les oreilles des agneaux et leur sectionnaient la queue avec un couteau émoussé, tout cela sans leur donner le moindre traitement antidouleur. De plus, les employés donnaient des coups de pieds, bousculaient et frappaient les moutons avec un râteau pour les forcer à se déplacer.

En moins de deux ans, PETA a publié 6 révélations tournées dans 39 établissements et sur 3 continents différents, montrant que les moutons y sont mutilés, maltraités et dépecés vivants pour leur laine, y compris des laines prétendument « durables » et « haut de gamme ».

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !