Philippine Airlines interdit l’envoi d’ailerons de requins

Le finning, une pratique abominable qui consiste à couper les ailerons de requins vivants, est en train de devenir de plus en plus contraignante à l’international. En effet, les envois d’ailerons de requins entre Hong Kong et la Chine continentale sont en chute de plus de 30%1 , le gouvernement chinois a interdit dans ses réceptions officielles les soupes d’ailerons de requins2 , et New York a récemment interdit le commerce des ailerons3 .

Maintenant, c’est au tour de la compagnie aérienne Philippine Airlines de cesser toute livraison d’ailerons de requins sur sa compagnie.

Les livraisons d’ailerons de requins interdites

Une enquête a révélé que sur la compagnie Philippine Airlines plus de 6,5 tonnes d’ailerons de requins séchés transitaient chaque année. La compagnie était donc directement impliquée dans le commerce sordide de cette marchandise, et grâce à des groupes de défenses des animaux, Philippine Airlines a accepté de mettre fin aux transferts d’ailerons.

Philippine Airlines montre donc sa volonté de travailler avec les groupes de défense des animaux. L’année dernière la compagnie avait décidé, sous pression de PETA, de cesser le transport des animaux de laboratoires comme les primates4 .

  1. http://www.wwf.org.hk/en/?11220/WWF-Announces-Changes-in-Shark-Fin-Trade-Figures–Imports-Drop-Over-30-Per-Cent []
  2. https://www.vegactu.com/actualite/la-chine-bannit-le-requin-et-autres-animaux-sauvages-des-receptions-officielles-11850/ []
  3. https://www.vegactu.com/actualite/le-gouverneur-de-new-york-interdit-le-commerce-des-ailerons-de-requins-9240/ []
  4. http://smashhls.com/philippine-airlines-bans-the-transport-of-research-primates/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !