Pierre Hinard : “j’ai vu des viandes vertes, puantes, transformées en steaks hachés”

Pierre Hinard est un ingénieur agronome qui avait été nommé en 2006 directeur qualité chez Castel Viandes, une entreprise de transformation de la viande.

Une fois arrivé dans ce milieu, il découvre l’envers du décor de l’industrie agroalimentaire, uniquement motivée par l’appât du gain, qui n’hésite pas «à faire bouffer de la merde aux consommateurs».

Viré pour avoir alerté les services vétérinaires

L’ingénieur a essayé de faire changer les choses, mais il a été viré après avoir alerté les services vétérinaires suite à la découverte d’un lot de viande impropre à la consommation.

Dans une interview donnée à 20 minutes1 , Pierre Hinard déclare :

J’ai vu des viandes vertes, puantes, parfois bourrées d’asticots et qui, au lieu de finir à la benne comme je l’avais ordonné, ont été transformées en steaks hachés, ceux-là même qui finissent dans l’assiette des enfants.

Dans ce milieu, tout le monde ferme les yeux à condition d’avoir les prix les plus bas :

Les clients, grande distribution, chaînes de restauration, fast-foods et sociétés agroalimentaires qui fabriquent les plats cuisinés, tous ferment les yeux pourvu qu’ils achètent leur viande au prix le plus bas.

Des vaches laitières transformées en bœuf de qualité supérieur

Alors qu’on ne trouve que du bœuf en supermarché, une grande partie de cette viande vient de vache de réforme, c’est-à-dire de vaches laitières qui sont trop âgées ou fatiguées pour produire suffisamment de lait. Allez savoir pourquoi les gens n’achèteraient pas de la viande de vache mais de la viande de bœuf, bien plus que du spécisme, il s’agit là d’un sexisme dans la consommation de viande :

On vous fait passer des vaches laitières, usées jusqu’à la corde et qui ne sont pas des races à viandes, et du cheval pour du bœuf de qualité supérieure!

Son livre Omerta sur la viande est paru ce jeudi aux éditions Grasset.

  1. http://www.20minutes.fr/societe/1480495-20141113-pierre-hinard-viande-bonne-poubelle-transformee-steaks-haches []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !