Près de 360 singes de laboratoire vont être relachés aux Etats-Unis

Des centaines de primates appartenant au gouvernement américain et ayant enduré pendant des années des conditions de vie déplorables et des tests de laboratoire vont désormais être relâchés et accueillis dans des refuges spécialisés.

Le National Institutes of Health (NIH) a annoncé qu’elle commencera à libérer près de 360 chimpanzés de laboratoire qui étaient auparavant soumis à des expériences médicales et psychologiques pendant plus de 40 ans pour les plus âgés.

Selon la Humane Society des États-Unis, la décision de la NIH découle d’une étude de 2011, qui a constaté que les primates ne sont pas nécessaires pour la recherche biomédicale et comportementale. Cependant, malgré la pression de groupes de protection des animaux tels que la HSUS, le NIH a toujours l’intention de garder environ 50 chimpanzés d’expérimentation…

Pourquoi la NIH garde toujours 50 chimpanzés alors qu’elle a admis que les primates ne sont pas nécessaires à la recherche…?

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !