Sarah, 23 ans, frugivore et en pleine forme

Je m’appelle Sarah, j’ai 23 ans. J’étais en obésité massive (entre le sévère et le morbide) et suite à un changement d’alimentation radical, j’ai perdu 51 kilos en 7 mois de manière totalement naturelle en devenant végane.

Aujourd’hui, je passe tout mon temps à épauler les personnes en surpoids ou ayant des troubles du comportement alimentaire.

Voilà un an que mon obésité est derrière moi, et j’aimerais beaucoup que mon parcours soit le parcours de beaucoup d’autres.

Avant-après2

Bonjour Sarah ! Parle-nous un peu de toi…
J’ai 23 ans, je suis végé (frugivore) depuis mai 2014. Je suis passée d’une alimentation omnivore à une alimentation végane sans transition aucune.

Où vis-tu ?
Je vis en région parisienne, à Épinay sur Seine.

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
Depuis ma naissance, j’étais anémique. Très anémiée, les médecins ne juraient que par la viande rouge… C’était pour moi chaque jour à chaque repas. Ayant la vingtaine, ceci ne s’était toujours pas atténué, bien au contraire. Obésité, carences graves, problèmes d’acné, perte de cheveux. Ce qui m’a fait arrêter les produits animaux, c’est bel et bien la santé. L’éthique a suivi de près et mon cœur s’est alors ouvert à d’autres horizons.

Avant-après

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Mes parents étaient plutôt inquiets, comme tout parents omnivores ayant été programmés depuis leur naissance pour être de bons consommateurs …. Mais grâce à l’amélioration de ma santé qui a été soudaine, ils ont été rassurés rapidement.

Qu’est-ce qui est le plus compliqué pour toi ?
Au jour d’aujourd’hui, rien ne m’est compliqué mais au début, les produits laitiers me manquaient terriblement. J’ai tenu bon, et mon corps s’en est rapidement sevré.

Végétal Girl2

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
Sans hésitation, les makis ! Facile, simple, bon et sain, le maki est mon incontournable. C’est un plat que nous pouvons revisiter à souhait avec toutes sortes de légumes, ou fruits parfois.

Le makizushi, souvent abrégé en maki, est une spécialité culinaire japonaise en forme de rouleau. Ici les makis au panais cru de VG-ZONE
Le makizushi, souvent abrégé en maki, est une spécialité culinaire japonaise en forme de rouleau. Ici les makis au panais cru de VG-ZONE

Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, militantisme…)
Depuis mon changement d’alimentation, je me vois conseiller les gens et les aider dans leur transition et dans l’amélioration de leur santé. Je me vois convaincre les gens des bienfaits qu’apporte une alimentation hypotoxique et sans cruauté. J’aimerais me voir sauver le monde, mais hélas !

Pour mieux te connaître, peux-tu nous raconter en quelques mots ce que tu aimes dans la vie, tes études actuelles etc ?
J’ai étudié pendant deux ans la psychologie à l’université d’Aix Marseille après avoir suivi avant cela une filière commerciale. Je suis passée du coq à l’âne. Aujourd’hui, je tente de devenir coach en alimentation. Le chemin est encore long car mon mode de vie ne correspond pas au lobby de l’alimentation. Mais j’y crois !

Un grand merci Sarah pour tes réponses et ta franchise. Reçois toute notre admiration pour ta force de caractère et tes convictions.

>> Vous pouvez aller jeter un oeil à la page Instagram de Sarah, où elle détaille son parcours.

Si, comme Sarah, vous souhaitez aussi témoigner sur Vegactu, vous pouvez répondre à ces mêmes questions et nous envoyer vos réponses (« Nous contacter », en bas de la page).

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !