Scandale : Des chiens incinérés pour l’organisation des Jeux Européens en Azerbaïdjan

Bakou, Azerbaïdjan – Alors que les tous premiers Jeux européens auront lieu à Bakou cet été, on rapporte que les autorités attrapent et tuent les chiens errants de façon horrible, menant une politique visant à « nettoyer » les rues de Bakou. À la lumière des photos et de la vidéo, montrant distinctement des amas de chiens errants en train de brûler par dizaines dans des incinérateurs de fortune, PETA a envoyé un courrier en urgence à l’Ambassadeur de l’Azerbaïdjan Elchin Amirbayov, l’appelant à faire cesser le massacre et, à la place, à entamer une campagne de stérilisation, la seule façon efficace de réduire la population de chiens errants à Bakou.

“Ce que le monde entier voit, ce sont des tas d’os et de fourrure de chien se consumant”

« À quelques semaines des Jeux européens, tous les regards se portent sur Bakou, et ce que le monde entier voit, ce sont des tas d’os et de fourrure de chien se consumant et recrachant dans l’air une fumée noire », déclare Mimi Bekhechi, directrice de PETA. « PETA lance un appel aux autorités azerbaïdjanaises pour mettre un terme au massacre avant que la réputation de ce beau pays et des Jeux européens ne soit encore davantage ternie. »

Les informations indiquent que les chiens sont abattus à bout portant avant que leurs cadavres ne soient incinérés. Comme le souligne PETA – dont la devise dit, entre autres, que les animaux ne nous appartiennent pas et que nous ne devons d’aucune façon les maltraiter – dans sa lettre, aucun plan d’extermination ne pourra apporter une solution à la crise de surpopulation des animaux errants. La seule solution réside dans la prévention et passe par la stérilisation.

Signez la pétition de PETA.

Communiqué de PETA

Ci-dessous la vidéo montrant les incinérations de chiens à Bakou:

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !