Scandaleux : le Canada fixe un quota de 400 000 phoques tués cette année

Le gouvernement canadien ne semble pas se soucier des problèmes liés à la chasse aux phoques, qui est selon la Humane Society International1 le plus grand massacre d’animaux marins.

La chasse aux phoques tue chaque année des milliers d’animaux dans d’atroces douleurs. Pour abattre les phoques plusieurs ustensiles sont utilisés comme des hakapiks ou des fusils.

chasse phoque fusil

Le gouvernement canadien vient d’annoncer qu’il est en train d’établir pour 2014 un quota de chasse de 400 000 phoques2 ,un nombre totalement absurde compte tenu de ce rapport de 2013 ICI Radio-Canada3 qui a révélé que des milliers de peaux de phoque ont été jetés au cours des dernières années en raison de la baisse de demande.

Rebecca Aldworth, directrice générale de HSI Canada a déclaré :

En établissant ce quota, le ministre de la pêche a encore une fois ignoré la science en faveur des agendas politiques. Compte tenu des effets dévastateurs du changement climatique sur la population des phoques du Groenland, le gouvernement canadien devrait mettre fin à la chasse commerciale, et non pas autoriser un quota record pour cette boucherie.

Plusieurs pays dans le monde ont montré leur opposition à la chasse aux phoques, comme les Etats-Unis, la Chine ou l’Union-Européenne qui interdit depuis 2010 la vente de produits à base de phoque.

Pour manifester votre indignation, merci de signer la pétition de PETA2 :

  1. http://www.hsi.org/world/canada/work/protect_seals/facts/about_seal_hunt.html []
  2. http://www.hsi.org/world/canada/news/releases/2014/03/2014-seal-hunt-quota-statement-032714.html []
  3. http://www.onegreenplanet.org/news/thousands-of-seal-pelts-wasted-so-why-are-we-still-hunting-seals/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !