Ségolène Royal devient végane pour montrer l’exemple en matière d’écologie

La ministre de l’écologie Ségolène Royal ne cessera de nous étonner. Après avoir ordonné l’abattage massif de loups et refusé des droits aux animaux sauvages, on apprend de source sûre que la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie serait devenue végane pour protéger la planète. Végane ? Il s’agit d’un mode de vie qui refuse tout type d’exploitation animale, et il s’avère que c’est le mode de vie le plus écologique qui soit. En effet, un animal comme le bœuf par exemple doit consommer 10kg de végétaux (comme du soja) pour produire 1kg de viande, le rendement pour la planète est donc catastrophique, en plus d’être d’une cruauté affligeante.

“Un mode de vie végane est le minimum qu’elle pouvait faire”

Contacté par Vegactu, le cabinet de Ségolène Royal justifie le choix de la ministre :

Elle a tellement fait de dégâts à l’écologie qu’un mode de vie végane est le minimum qu’elle pouvait faire.

Effectivement, en connaissance de causes, l’élevage est la première cause du réchauffement climatique, devant tous les types de transports réunis. Selon les données de l’ONU (Livestock’s long shadow), la cause principale des problèmes environnementaux tels que la déforestation, la pollution de l’eau, l’acidification des océans ou les émissions de gaz à effet de serre est l’élevage.

Bientôt chez Europe Ecologie Les Verts ?

On espère désormais un réveil chez Europe Ecologie Les Verts (EELV), parti politique censé se battre pour l’écologie mais qui ne fait rien contre la cause première des problèmes environnementaux de ce monde, allez comprendre. La viande, on peut arrêter d’en consommer et c’est la première responsable de problèmes comme le réchauffement climatique, par contre on ne peut se passer de transports (que ce soit à titre personnel ou tout simplement à titre indirect, car oui vous pouvez bien ne faire que marcher sans jamais prendre les transports en commun mais vous achèterez toujours des produits qui ont nécessité des dizaines voire des milliers kilomètres de transports).

On espère aussi que ce poisson du 1er avril se réalisera un jour. Car la majeure partie de cet article n’est pas une farce : on ne peut pas se dire écolo tout en continuant à manger de la viande, c’est comme se dire pour l’égalité des sexes et refuser que les femmes aient le même salaire que les hommes.

Si vous êtes intéressé(e) par l’écologie ou si vous vous définissez comme écolo, nous vous conseillons de regarder le documentaire Cowspiracy :

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !