SOUTIEN À FRÉDÉRIC FROMET, dont la chanson parodique anti-corrida déchaîne les passions

Frédéric Fromet, c’est ce chroniqueur de l’émission Si tu écoutes, j’annule tout (de Charline Vanhoenacker sur France Inter) qui passe régulièrement l’actualité à la moulinette de son humour ravageur, de son talent musical et de sa finesse d’esprit.

Avec pertinence, il revisite les tubes les plus connus pour les faire coller à l’actu. Retenons par exemple sa variante de la chanson de Renaud “500 Connards” (Sur la Ligne De Départ) qui critiquait à l’époque le Paris-Dakar ; réinterprétée par Frédéric Fromet et sa guitare sèche, cela donnait : “500 canards sur la ligne de départ” et dénonçait avec force les élevages de palmipèdes destinés à l’industrie du foie gras.

Vendredi dernier, Frédéric Fromet a suscité un tollé en se moquant de la mort du toréador Ivan Fandiño, tué par un taureau le 17 juin alors qu’il s’était pris les pieds dans sa cape.

Son sketch “Humour noir et bandérilles“, ponctué de “olé !”, a entraîné la saisie du CSA.

Ce que cette polémique nous inspire tient en peu de mots : si vous jugez que se moquer de la mort, ce n’est pas bien, que pensez-vous de faire de la mort un spectacle au nom d’une tradition cruelle et dépassée ?

A méditer et/ou commenter après avoir lu les dessous d’une corrida. Ce que vous voyez dans l’arène (le sang, les banderilles, l’agonie) n’est que le sommet d’un iceberg de souffrance.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer