Mon papa à moi est un gangster… végétalien (et il s’appelle Stomy Bugsy)

Invité dans l’émission Salut Les Terriens de Thierry Ardisson, le rappeur Stomy Bugsy crée la surprise. A la deuxième blague du présentateur sur la chanson “Sacrifice de poulets” (titre du Ministère A.M.E.R., ancien groupe de Stomy Bugsy), le rappeur déclare tranquillement :

Je suis végétalien depuis avril donc je ne mange plus de poulet

Personne ne commente sur le plateau. On espère qu’en off Stomy Bugsy a réussi à trouver les mots pour toucher l’animateur et les invités, tout comme ses chansons ont su nous parler durant notre adolescence.

Un rap de plus en plus vegan-friendly

Une preuve de plus s’il en fallait encore que l’alimentation 100% végétale et l’éthique animale peuvent constituer un choix de vie pour tout le monde. Personne n’est plus loin du cliché de la femme citadine bobo que Stomy Bugsy, qui pulvérise en une phrase les clichés qui nous collent encore trop souvent à la peau.

Le monde du rap s’enrichit donc d’un végétalien de plus. Après le talentueux RES (champion du monde de rap End of the Weak), DjamHellVice, et RZA du mondialement connu Wu-Tang Clan, Stomy Bugsy fait une entrée remarquée sur la scène animaliste.

Il ne nous reste plus qu’à espérer un futur duo avec l’un de ces artistes engagés.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !